20 juin 2010

Ce mondial n’est pas africain

La première équipe qui a été éliminée est le Cameroun, le même pays qui pour la première fois a montré au monde entier que les Africains aiment le football et qu’ils maîtrisent ce jeu. Le nom de Mila est encore dans toutes les mémoires et sa façon de fêter les buts par une étrange danse propre à lui seul. C’est d’ailleurs un peu grâce à lui, entre autres, que Sepp Blatter a dit que l’Afrique avait donné beaucoup au football et qu’il était temps que le football leur donnait aussi quelque chose en retour (avec le mondial en Afrique du Sud).

 

Quelle ironie du sort que 2010 est précisément l’année d’une certaine faiblesse de la plupart des équipes africaines, à commencer par celle de l’Afrique du Sud elle-même. Est-ce la faute des entraineurs européens ? En tous cas, s’ils n’ont peut-être pas réussi à tuer l’âme africaine, ils n’ont tout de même pas apporté le petit plus qui aurait dû amener les Africains vers les victoires.

 

On verra pour la suite.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

11:33 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.