07 juillet 2010

De la guerre froide à l'UDC à la guerre ouverte

Gilbert Catelain, membre du comité directeur de l'UDC Genève et responsable de la stratégie, a expliqué hier soir à la RSR qu'une tentative de putsch a été lancée par quelques membres de l'UDC Ville de Genève (14 des 20 membres présents à une réunion de lundi soir). Il a catégoriquement nié tous les reproches formulés par les « putschistes » et notamment celui que le comité directeur ne représenterait pas toutes les tendances de l'UDC Genève. En vérité, un représentant de la Constituante, un représentant de la Ville de Genève, un représentant des députés et un représentant du Conseil national rassemblent l'ensemble des tendances, dixit Gilbert Catelain.

 

Sur le fond, le président Eric Leyvrat et son comité directeur ont été élus pour deux ans. Monsieur Leyvrat a bien annoncé sa démission, sans pour autant faire suivre cette annonce d'un acte concret. Il est donc toujours le président légitimement élu de l'UDC. Pour la petite histoire, c'est l'ancien président Soli Pardo qui l'a proposé à l'assemblée générale de l'UDC du 8 décembre 2009, tout comme la totalité du comité directeur actuel.

 

Force est de constater que l'assemblée générale souhaitée par les « putschistes » ne pourrait pas élire ni de nouveau président ni de nouveau comité directeur, tout au plus remplacer deux membres démissionnaires. Dès lors, cette démarche d'une minorité ( ?) de l'UDC Ville de Genève peut-elle viser autre chose que la scission du parti ?

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

10:45 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

bonjour ami scout
avez-vous déjà vu un habitant de Genève satisfait de son sort?moi jamais et comme c'est un mal qui a tendance à envahir la suisse comme les mauvaises herbes,les plus bronzés font la tronche devant reprendre le boulot,et vous a Genève vous avez votre jeune,nous on a le jeune fédéral,et rien que cette différence en fait rouspéter beaucoup ,pensez un long congé,décidément alors pour remettre tout le monde de bonne humeur,et beaucoup vont encore grimacer,tant pis,mais nous il suffit qu'on entende parler de Guisan,de Hajek,et voir Blocher s'exprimer pour qu'on se sente redynamisées pour toute la journée,bon courage et bon jeune genevois
une scoute qui a réussi ou d'autres auraient échoué,mais grâce à certains membres UDC aussi

Écrit par : lovsmeralda | 31 août 2010

Les commentaires sont fermés.