23 juillet 2010

Le grand OUF des Genevois: la fin de l'horloge de la biodiversité

Les touristes et les Genevois ont souffert ! 65 jours de biodiversité - quelle période moche vient de se terminer. (cf. http://planetephotos.blog.tdg.ch). La Tribune de Genève titrait hier sur son site internet à ce sujet : « Genève bazarde son horloge de la biodiversité » et tout le monde (ou presque) pousse un grand OUF.

 

Les Genevois auront compris pendant ce temps que tenir de beaux discours sur la biodiversité et vraiment la vivre avec tout ce qu'elle comporte (virus, bactéries, bourdons et autres mauvaises herbes) n'est pas du tout la même chose. Comme il est plus facile d'être vert et de pester contre les bagnoles que de renoncer à son 4x4 pour se déplacer à Maze (VS).

 

Il y a quelques jours, Pierre Kunz s'est demandé si la Bérézina avait déjà sonné pour l'écologie. L'abandon de l'horloge fleurie semble effectivement l'indiquer aussi. Et que les Genevois vont-ils voter après qu'on leur aurait encore bloqué 200 rues supplémentaires en Ville de Genève ?

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

08:46 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

Commentaires

La biodiversité, si je dis bio, n'est ce pas naturel? et diversité, n'est ce pas les différences existantes?Pourquoi biodiversité se réfèrerait seulement à ce qui est vert ou a la couleur verte?Fallait-il une horloge aux couleurs vertes?Je pense que la notion de biodiversité et d'écologie en général reste une notion complexe sachant de combien de multitudes de choses regorge la nature (bio, tout un éventail d'arbres, fleurs etc...
Merci de nous remettre notre horloge fleurie classique aux couleurs aussi de la nature.
OUF!

Écrit par : chelsea | 23 juillet 2010

65 jours d'expérimentation... face à 55 années d'immobilisme!


Cela fut donc si pénible??


Je trouve dommage qu'une (très) légère brise d'innovation effraye la population aussi rapidement...

Mais c'est vrai qu'il ne faut pas pousser mémé dans les orties... fussent-elles d'une espèce en voie de disparition.


Une telle peur du changement, même éphémère... c'est navrant.



=:oB


PS: Vous auriez pu appeler votre blog: "Les chiens aboient, la caravane recule"...!

PS n°2: En quoi les bourdons seraient-ils nuisibles, comme vous semblez le laisser entendre?? Ils permettent notamment aux fruits et à certains légumes d'arriver dans votre assiette...!

Écrit par : L'avis de Brian | 24 juillet 2010

Ah ah, supprimer les fleurs de l'horloge fleurie pour les remplacer par des plantes vivaces mais d'un vert fadasse pour l'année de la bio-diversité, ah ah quelle ineptie à dessein politique surtout en pleine période de fêtes de Genève, autant émasculer le Manneken Pis, ou mettre un burka sur la sirène de Copenhague pour la journée de la femme.

Écrit par : Nico | 01 août 2010

Les commentaires sont fermés.