27 juillet 2010

La majorité silencieuse

 

La majorité silencieuse s'oppose à la minorité agissante. Un blog crée ainsi plusieurs groupes de personnes.

 

Le premier est l'auteur du blog qui s'oppose en tant qu'individu au groupe des lecteurs des blogs.

 

Puis, il y a ceux qui n'ouvrent jamais un blog parce que le sujet proposé ne les intéresse pas. D'autres ne l'ouvrent pas parce que l'orientation politique, religieuse, sexuelle ou je ne sais quoi de l'auteur ne leur convient pas.

 

Reste finalement une minorité de personnes qui consultent le blog et les textes que son auteur propose. Entre ces personnes, il y en a qui se contentent de lire et quelques rares autres qui répondent.

 

Les auteurs des messages sont donc, avec l'auteur du blog, la minorité agissante. Tout l'art consiste ainsi à savoir ce que pense la majorité silencieuse.

 

Pierre Scherb

Premier chef de groupe UDC à l'assemblée constituante

www.pierrescherb.ch

 

09:51 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | | |

Commentaires

"Les auteurs des messages sont donc, avec l'auteur du blog, la minorité agissante. Tout l'art consiste ainsi à savoir ce que pense la majorité silencieuse."
La critique est facile, l'acharnement gratuit.
La majorité silencieuse se réjouit de cette plate-forme d'échanges sans se livrer à la critique avec l'intention de nuire.

Écrit par : jean | 27 juillet 2010

Mon pauvre jean: rien n'est gratuit ! Pas plus l'oisiveté que l'acharnement. On ne vous aurait donc que nourri ? Tout se paye. En monnaie, en temps, en occasions manquées, en coût d'opportunité.

La question soulevée par M.Scherb est, à mon avis, très intéressante.

Cela dit, je pense que beaucoup (de cette fameuse majorité) s'en foutent royalement. Quand on voit le taux d'abstention suisse moyen, à environ 60%.

Écrit par : Gonzagues Bitoniaux | 27 juillet 2010

Une des raisons qui quelque fois me pousse à ne pas réagir sur un blog est le fait que d'autres ont déjà posté des commentaires correspondant à mes idées ou à mes arguments.

Qu'en est-il sur ce blog?

Ce n'est pas à moi de répondre, mais votre question est importante.

Amitiés

Écrit par : Mireille Luiset | 27 juillet 2010

M. Scherb,

Amusant cette notule sur la majorité silencieuse. Si seule la majorité silencieuse vous contente, grand bien vous fasse. Si les commentaires vous dérangent, ayez la sagesse de ne pas les lire. Et si vous les lisez, vous pouvez également y répondre ou non.

Vous pouvez aussi ouvrir une 3e poubelle pour ceux qui ne vous conviennent pas. Ça pourrait être un début de démocratie dans votre blog !

Vous semblez ignorer qu'il y a la possibilité de s'abonner au fil de discussion que chaque commentateur peut activer. C'est du reste de cette façon que je m'aperçois que bien des commentaires sont bazardés vite fait bien fait.

C'est du reste de cette façon que je m'aperçois que vous bazardez vite fait bien fait bien des commentaires. Je ne dois pas être le seul.

Écrit par : Benoît Marquis | 27 juillet 2010

@Benoît Marquis
Excellente remarque ^^

Une des raison du silence de cette "majorité silencieuse"?

Qui dialogue plus démocratiquement en live et ailleurs ;)

Écrit par : Mireille Luiset | 27 juillet 2010

@ Benoît Marquis,

Je vous remercie de vous être abonné au fil des discussions. Vous avez ainsi pu constater que j'ai supprimé hier une de mes notes, pourtant fraîchement publiée et qui est publiée aujourd'hui, pour la remplacer par une autre. En revanche et contrairement à vos allégations, aucun message n'a plus été mis en attente. Vous avez donc peut-être fait une mauvaise manipulation et je vous invite à publier encore une fois vos messages.

Par ailleurs, je suis dans l'attente d'une confirmation de réception de mon courriel que vous avez reçu selon votre demande (cf. Derborence).
Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 28 juillet 2010

@ Pierre Scherb,

Toutes mes excuses, mea culpa, j'ai fait une confusion malheureuse entre deux de vos billets :

"Qui est président de l'UDC Genève" paru le 24.07 et "Derborence" paru le 26.07.

Cette confusion venant de ma part provient du fait que c'est toujours le même thème qui est traité aussi bien par vous que par les commentaires des intervenants à savoir :
le grenouillage au sein de l'UDC, le manque de démocratie et de clarté dans vos remarques et propos tenus.

Avouez qu'une chatte n'y retrouverait pas ses petits dans un pareil sac de nœuds.

Encore une fois, toutes mes excuses.

Écrit par : Benoît Marquis | 28 juillet 2010

@Benoît Marquis

Nous nous exprimons, quelques fois un peu...chaudement, mais sur les sujets sérieux, les egos se taisent et nous savons tirer à la même corde car nous sommes UDC avant tout...:)

Bref; l'UDC Genève est composé de caractères genevois, avec toutes leurs caractéristiques.(Dont la grande G... et tête dure)

C'est peut-être ça qui fait notre force?

P.S.

À quand votre arrivée dans nos rangs?

Amitiés.

Écrit par : Mireille Luiset | 28 juillet 2010

@Mireille Luiset,

Bien que n'étant pas Genevois, j'habite et travail à Genève depuis plus de 40 ans, je connais tout de même le caractère genevois. Jurassien et né dans le Jura vous comprendrez que j'ai la tête encore plus dure que celle des Genevois. Les luttes jurassiennes depuis 1815 le prouvent et ça n'est pas l'œuvre des partis, bien qu'ils aient appuyé ces luttes, mis à part le PAB bernois devenu par la suite l'UDC.

Concernant mes engagements politiques j'avais déjà signalé à M. Scherb que je ne suis ni sympathisant ni membre de l'UDC. J'aurais dû préciser que je ne suis membre d'aucun parti ce qui ne veut pas dire que je suis apolitique, bien au contraire.

Donc, c'est tant pis pour vous quant à une adhésion.

Bien à vous.

Écrit par : Benoît Marquis | 29 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.