11 août 2010

UDC Genève, un scénario prévisible

 

Un lecteur m'écrit que le « feuilleton UDC-GE » était prévisible. Il a raison.

 

Début mai déjà, j'ai écrit à un ami (le texte est légèrement remanié pour préserver l'anonymat de son adressant) :

 

« Personnellement, je ne crois pas que le membre exclu pourrait réintégrer l'UDC par la voie dure. J'ai moi-même vécu récemment un cas très semblable à l'ASMP, association suisse de musique populaire, dont je suis le président romand. Comme l'UDC suisse, j'ai refusé de m'immiscer dans une affaire interne de l'ASMP des cantons NE/JU/JB, malgré la menace de scission et donc d'une perte de membres considérable (150 de 500 selon les allégations des contestataires, correspondant à 4'500 F. de cotisations). En fin de compte, un membre a démissionné du comité, un membre a été exclu de l'ASMP et un troisième en a démissionné, et c'est tout. Je suis convaincu que les choses se passent d'une manière similaire chez nous. »

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.