15 août 2010

Le jeûne

 

Le jeûne intrigue. Voyez le Ramadan ou Bernard Rappaz avec sa grève de la faim. N'oublions pas non plus les régimes divers et le jeune chrétien, le carême.

 

Mon expérience personnelle avec les jeûnes de plus longue durée a commencé avec la lecture d'un livre de Dale Carnegie. Il y raconte comment il avait jeûné durant cinq jours pour renforcer sa volonté. J'ai tout de suite voulu savoir si j'avais la même volonté et me suis lancé dans un jeûne de cinq jours. Le début était un peu pénible, mais après le deuxième jour, toute faim avait disparu et aussi toute envie de manger.

 

Plus tard, je suis entré dans un jeûne de quarante jours. Là encore, j'ai constaté que jeûner n'était pas difficile en soi. Je pouvais le faire, tout en continuant mes activités professionnelles. Le plus difficile était de cacher le jeûne à l'entourage, tant nous avons l'habitude de manger en société. Finalement, j'ai abandonné après 22 jours de jeûne « seulement ».

 

Les effets du jeûne sont largement connus aujourd'hui. Il existe toute une littérature sur internet pour expliquer comment jeûner durant 40 jours (la durée du jeûne de Jésus Christ). On y explique également les différents types de jeûnes (jeûne complet, jeûne sans manger, sans boire...). Un jeûne au-delà de 40 jours est généralement considéré comme dangereux pour la santé. Tandis que les cellules du corps, en l'absence de nourriture externe, commencent à se « manger » eux-mêmes, en débutant par la graisse, en continuant par les muscles, poursuivant par des éléments étrangers au corps (cellules cancérigènes, kystes, etc.), après 40 jours, ils finissent par attaquer les organes essentiels à la survie.

 

En résumé, je dirais que la peur devant le jeûne des autres est injustifiée. Le jeûne du Ramadan n'a que d'effets mineurs sur le corps, car il est seulement pratiqué durant la journée, tandis que les repas sont autorisés, voire même prescrits le soir. Le jeûne de Bernard Rappaz est plus problématique, du fait qu'il a dépassé les 40 jours. Il est à craindre qu'il ne se soit infligé des séquelles durables.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

12:48 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | |

Commentaires

Le jeûne des musulmans dure trente jours si je ne m'abuse!

Écrit par : jemo | 15 août 2010

Merci de vous occuper de ce thème par un côté plus organique.
Ce qui est important, c'est de ne pas décider d'un jeûne par pur décret rationnel; il faut que le corps et l'âme soient préparés à l'entreprendre.
Un jeûne absolu avec eau seulement est une ascèse qui peut amener un stress par sevrage de nourriture. C'est pourquoi les jeûnes plus légers comme la cure de BReuss ou la monodiète - ne manger que d'un fruit ou d'un légume - permettent déjà un bon nettoyage en évitant le stress. Les jeûnes de 40 jours sont en général préparés, soutenus et accompagnés par une démarche spirituelle qui transmute les énergies du stress en forces psychiques constructives.
Il est aussi très important que s'il est relativement facile de jeûner, il est beaucoup plus difficile de se réalimenter. Certains disent qu'il faut autant de jours de réapprentissage de la nourriture qu'il y a eu de jours de jeûne.
Il faut reprendre très progressivement, avec des aliments légers comme des fruits et légumes.
A noter aussi que lorsqu'on jeûne, le péristaltisme intestinal n'est plus stimulé et qu'il est recommandé de faire des drainages coloniques afin que les déchets dans les intestins ne retournent pas dans la circultation sanguine.
A noter qu'il est vrai que la sensation de faim disparaït assez vite, en deux ou trois jours.
Alors faites-vous du bien en jeûnant tout en restant présent à ce que vous ressentez et à ce qui vous correspond le plus intimement possible.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15 août 2010

@ jemo et Marie-France de Meuron

Je vous remercie de vos commentaires pertinents.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 15 août 2010

=> Le ramadan est mentionné aux versets 2:183 à 2:194 de la sourate « La Vache » :

2:185
« …Dieu veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur de Dieu pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !… »

=> Ce verset tolérant pour ceux qui rompent la prescription, est suivi par des versets plus radicaux :

2:190 «  Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas.
Certes, Dieu n’aime pas les transgresseurs !

2:191 Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés :
l’association est plus grave que le meurtre.
Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus.
S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

2:192 S’ils cessent, Dieu est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.

2:193 Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Dieu seul.
S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes.

2:194 Le Mois sacré pour le mois sacré !
- Le talion s’applique à toutes choses sacrées -.
Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale.
Et craignez Dieu. Et sachez que Dieu est avec les pieux. »

=> Qui peut expliquer la présence de ces 4 versets meurtriers à propos du ramadan ?

Transgresser (en rompant le jeûne), c’est combattre, c’est chasser ?

L’association, c’est plus grave que le meurtre ?

L’association étant celle des Chrétiens qui croient en Jésus « fils » de Dieu,
Serait-ce dans ce mois « sacré », qu’il faudrait combattre jusqu’à l’élimination ces « associateurs » ?

Car même ceux qui cesseraient de se défendre, pourraient être en plus « injustes »…

=> Pour être capable de réciter de tels versets « par cœur », il faut avoir le cœur bien accroché !

Écrit par : gugus | 21 août 2010

Les commentaires sont fermés.