27 août 2010

Constituante : Deux heures de débat pour rien !

 

Tel est le titre du commentaire de Monsieur Mabut au sujet du vote sur le quorum, maintenu à 7% (statu quo). Il en conclut que le système parlementaire est mis en cause « comme moyen efficace de production des lois ».

 

Sans le contredire, maintenir le quorum à 7% est plutôt un exemple prouvant que ce « moyen » fonctionne. L'assemblée constituante a été élue pour élaborer un projet de nouvelle constitution, le législateur n'a cependant pas exigé que tout soit à refaire. Au contraire, le bon sens commande que ce qui a fait ses preuves soit maintenu.

 

Mais quels sont les sujets qui valent la peine d'être maintenus ? Ils ne sautent, hélas, pas aux yeux de tout le monde, raison pour laquelle d'âpres discussions précèdent souvent les votes. Les deux heures de débat (et les heures de discussion en commission et dans les partis) servaient donc bien à quelque chose, à savoir clarifier les positions. C'est aussi pour cela que les Genevois ont élu la Constituante.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

12:07 Publié dans Droit public | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour Monsieur,

Je suis très étonnée de voir un représentant de l'UDC, parti qui soutient normalement le respect de la volonté populaire, se féliciter du maintien d'un quorum de 7%, qui voit tous les quatre ans le choix de 7% des votants (plus de 12% à la dernière élection) passer aux oubliettes, ce évidemment au profit des autres partis qui ont pu se partager les 12 sièges qui résultaient de ce quorum. Après les élections des deux dernières législatures, où mon choix et celui d'un certain nombre de concitoyen-ne-s s'est vu tout simplement nié, je pense définitivement arrêter de voter pour les élections au Grand Conseil. Le jour où la participation n'atteindra plus que les 20%, les partis gouvernementaux jaloux de leurs prérogatives se poseront peut-être enfin quelques questions. On pourrait sinon avoir la décence de ne pas compter les bulletins mis de côté par le quorum. Le rôle de simple faire-valoir dans les statistiques de participation est agaçant.

Écrit par : Audrey. S. | 27 août 2010

Les commentaires sont fermés.