31 août 2010

Musulmans: Thilo Sarrazin loué pour son courage

 

Les politiciens sont déconnectés de la réalité. Tel est le constat de l'UDC depuis plusieurs années. Ce qui est valable en Suisse l'est visiblement aussi en Allemagne.

 

Les politiciens de tous bords critiquent Thilo Sarrazin, parce qu'il ne veut pas « que le pays de mes petits et arrière-petits-enfants devienne pour une bonne part musulman, que l'on y parle turc et arabe, que les femmes portent un foulard, que le jour soit rythmé par l'appel du muézin » (TdG du 30 août 2010).

 

La population, quant à elle, admire sa franchise. Elle lui vaut des compliments et depuis quelques jours, on assiste à des manifestations de soutien. Un grand nombre de lecteurs du quotidien « Frankfurter Allgemeine » louent son courage. Dans un sondage organisé par  le journal « Bild », 51 % des personnes interrogées sont d'accord avec les propos de M. Sarrazin contre seulement 9 % qui rejettent ses déclarations. L'hebdomadaire « Stern » a publié un article intitulé « Sarrazin a raison » (source : « La Gazette de Berlin »).

 

Peut-on ostensiblement contredire les plans de Mouammar Khadafi de faire de l'islam la première religion de toute l'Europe ? L'UDC souhaite que les Suisses répondent à cette question.

 

Les faits sont tenaces : alors que la Suisse comptait un peu plus de 50'000 musulmans en 1980, il y en avait plus de 400'000 en 2009 et la tendance à la hausse se poursuit. Plus la communauté islamique se développe en Suisse, plus ces milieux réclament l'application des us et coutumes islamiques dans la vie quotidienne en Suisse, soit par exemple:

 

- exempter les jeunes filles musulmanes des cours de natation et des camps scolaires.

- renoncer à chanter des chants de Noël à l'école enfantine.

- accorder des menus spéciaux aux criminels musulmans dans les prisons ou aux membres musulmans de l'armée.

- installer des cimetières spéciaux pour les musulmans.

- introduire la charia dans le droit de la famille (polygamie, châtiment corporel de l'épouse, mariages forcés, etc.).

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

10:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | | |

30 août 2010

Musulmans : Thilo Sarrazin ne fait pas dans la dentelle

 

La gauche en Suisse est connue pour défendre les réfugiés (en style administratif : les requérants d'asile). Un tout autre vent souffle en Allemagne. Ancien ministre du land de Berlin, actuellement membre du conseil d'administration de la banque nationale allemande, le socialiste Thilo Sarrazin s'exprime ainsi (source : La Gazette de Berlin) :

 

« Nous n'avons pas besoin de gens qui vivent des prestations sociales, qui ne se sentent pas concernés par l'éducation de leurs enfants et produisent à la chaîne des petites filles voilées. C'est valable pour 70% des Turcs et 90% des Arabes à Berlin... Un grand nombre d'Arabes et de Turcs dans cette ville, dont le nombre a dramatiquement augmenté en raison d'une politique inconséquente, n'ont aucune fonction productive à l'exception de la vente de fruits et légumes ».

 

A la veille de la parution d'un nouveau livre de ce personnage, je rappelle à toutes les personnes concernées par le problème de l'immigration et de la position de l'islam en Suisse, que l'UDC a lancé une large consultation populaire.

 

Le questionnaire peut être renvoyé jusqu'au 31 octobre 2010. Exprimez-vous !

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

08:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook | | | |

29 août 2010

Constituante : René Longet accuse la gauche d'être à l'origine de son probable échec

 

La gauche continue à pleurnicher sur un probable échec de la constituante. Cette fois-ci, le président du parti socialiste, René Longet, se plaint qu'elle ne discuterait pas d'une réorganisation du territoire.

 

Il admet toutefois qu'on peut être pour ou contre les thèses qu'il souhaite débattues. Il ne supporte cependant pas l'idée que la constituante n'en discute pas, je cite : « Si on n'en parle pas maintenant, on peut être sûr qu'on n'en parlera plus jamais ».

 

Et qui devrait donc en parler en premier ? Les constituants socialistes, évidemment !

 

Jusqu'à présent, ceux-ci semblent avoir été assez indifférents quant au souhait de leur président. Est-ce parce que son contradicteur Alberto Velasco y impose son règne ? L'avenir nous montrera l'efficacité de l'appel du pied de René Longet. Qui vivra verra.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

11:12 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

28 août 2010

Constituante : Ardan Michael Blum a la solution

 

Tandis que la gauche rejoint l'UDC en clamant de plus en plus fort que la Constituante serait vouée à l'échec (pour rappel : l'UDC était contre le projet de Constituante pour notamment cette raison, avant de respecter la volonté populaire et d'envoyer sept élus constituants), Ardan Michael Blum explique aux Genevois sur son blog en anglais ce qu'ils auraient dû faire.

 

Point besoin d'élire une assemblée constituante, dévoreuse d'argent qui manque maintenant pour faire ce qui serait nécessaire :

 

-                Renforcer la police pour en finir avec le trafic de drogues et la prostitution non contrôlée.

-                Maintenir ouvert tous les postes de police 24 h sur 24.

 

Pour revoir la constitution genevoise, il suffirait, selon lui, de renvoyer à la constitution fédérale et d'y ajouter quelques petites modifications, ce qui se ferait en peu de temps.

 

Et pourquoi, diantre, personne n'a pensé à lui demander son avis avant de voter la Constituante ?

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

10:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

27 août 2010

Constituante : Deux heures de débat pour rien !

 

Tel est le titre du commentaire de Monsieur Mabut au sujet du vote sur le quorum, maintenu à 7% (statu quo). Il en conclut que le système parlementaire est mis en cause « comme moyen efficace de production des lois ».

 

Sans le contredire, maintenir le quorum à 7% est plutôt un exemple prouvant que ce « moyen » fonctionne. L'assemblée constituante a été élue pour élaborer un projet de nouvelle constitution, le législateur n'a cependant pas exigé que tout soit à refaire. Au contraire, le bon sens commande que ce qui a fait ses preuves soit maintenu.

 

Mais quels sont les sujets qui valent la peine d'être maintenus ? Ils ne sautent, hélas, pas aux yeux de tout le monde, raison pour laquelle d'âpres discussions précèdent souvent les votes. Les deux heures de débat (et les heures de discussion en commission et dans les partis) servaient donc bien à quelque chose, à savoir clarifier les positions. C'est aussi pour cela que les Genevois ont élu la Constituante.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

12:07 Publié dans Droit public | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

26 août 2010

UDC Genève : Foin des affrontements stériles

 

Le président ad intérim de l'UDC informe qu'aucune candidature « dissidente » ne lui est parvenue dans les délai et forme requis et qu'il fallait donc élire Céline Amaudruz et André Reymond en plus du comité sortant. Ce raisonnement me parait un peu court.

 

Le comité directeur est censé agir pour le bien du parti en défendant les positions de l'UDC. L'art. 10 b) des statuts exige qu'il se présente comme une équipe dotée d'un programme. Est-il à interpréter comme s'il fallait choisir entre différentes options ? Je suis convaincu que ce n'est pas le cas !

 

Tous les membres UDC ont à cœur de réaliser les objectifs de leur parti, le comité directeur en est le premier garant. Il faut donc impérativement trouver une « équipe » exprimant toutes les sensibilités au sein du parti.

 

Je comprends que le président ad intérim ait des soucis personnels qui l'ont poussé à abandonner la présidence. Pourquoi ne pas le libérer davantage ? Notre conseiller national André Reymond fait un excellent travail à Berne. Pourquoi vouloir l'accabler avec des responsabilités supplémentaires à Genève ? Il me semble aussi malheureux d'avoir deux membres de la même famille au comité directeur.

 

Je propose donc aux deux groupes qui semblent s'affronter de se mettre ensemble pour le plus grand bien du parti et de la population genevoise et d'élire, par exemple, le comité suivant :

 

Céline Amaudruz, présidente

Ludwig Müller, vice-président

Didier Schweizer, vice-président

Philippe Guénat, trésorier

Yves Nidegger, membre

Gilbert Catelain, membre

André Pfeffer, membre

Pascal Rubeli, membre

Patrick Hulliger, membre

 

Et puis : Vive l'UDC, vive l'unité retrouvée !

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

08:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | |

25 août 2010

Le Cervin

 

De passage à la bibliothèque, je jette un rapide coup d'œil sur les livres exposés à l'accueil. Je suis frappé par une image connue : celle du Cervin sur la couverture du livre du même nom d'Yvan Hostettler.

 

Cervin.gifPréfacé par Ernesto Bertarelli pour qui le Cervin est l'emblème de la Suisse et le symbole par excellence du sommet à vaincre, son auteur y expose sur 160 pages et, surtout, une multitude de photos son « top model des Alpes ».

 

Ce morceau de l'Afrique (socle géologique africain remonté à haute altitude, selon Wikipedia) en plein cœur des alpes a de quoi intriguer, jusqu'à son nom. Je n'ai ainsi pas retrouvé d'autres informations sur le changement du nom de Mont Servin en Cervin que celles déjà mentionnées. Un commentateur, petit-fils du célèbre naturaliste et géologue Horace-Bénédict de Saussure à l'origine de ce changement de nom, Jacques de Saussure, se demande pourquoi le village italien Cervinia s'appelle ainsi. Dans les années 30 du dernier siècle, les constructions dans le bassin du Breuil (Cervinia) étaient encore peu nombreuses (http://www.cervinia.it/pages/Home_e_fr/216). Il est donc probable qu'il s'agisse de l'adoption du nom Cervin à ce village.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:31 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cervin, de saussure |  Facebook | | | |

24 août 2010

Guillotine, chaise électrique ou seringue mortelle ?

 

vierge-de-fer.jpg

 

Le peuple suisse pourrait être appelé à trancher cette question. A moins que cet obscur comité n'échoue, qui a lancé une récolte de signatures pour la réintroduction de la peine de mort en Suisse.

 

D'autres choix s'offraient encore, comme par exemple le peloton d'exécution ou la pendaison. L'homme n'a jamais manqué d'idées pour imaginer comment se débarrasser de ses semblables. N'ayant pas à chercher dans des contrées lointaines, il suffit de tourner le regard en arrière et de voir ce qui s'est passé bien chez nous. On rouait, brûlait et défenestrait.

 

Rêvons plutôt que l'indignation générale devant cette monstruosité l'emporte. Imaginons que le peuple suisse refuse de signer cette initiative et de s'aligner à des nations comme l'Iran, la Chine ou encore les Etats-Unis.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

23 août 2010

Le mont Servin

 

Ne vous aventurez pas à chercher cette montagne sur une carte. Il s'agit en fait du Cervin. Symbole de la Suisse, celui-ci culmine à 4'478 mètres d'altitude. Il est la montagne la plus photographiée du monde.

 

Le cervin, 22.8.jpg

 

Le changement du nom « Mont Servin » en « Cervin » est dû, selon Wikipedia, à une faute d'un des premiers cartographes du Royaume de Sardaigne, Horace-Bénédict de Saussure.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

10:45 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cervin, de saussure |  Facebook | | | |

22 août 2010

Le baptême du scout (3)

 

Je ne dus pas rester longtemps à l'hôpital, mais mon œil beurré prit toutes les couleurs durant une à deux semaines, noir, bleu foncé, bleu, rouge, jaune, etc. Les scouts m'avaient donné le nom « Chucho » (Lisp), ce qui ne me rendit pas particulièrement heureux.

 

Quelques mois après, nous déménageâmes de Frauenfeld. Je quittai les scouts et il ne m'en reste que la mémoire. N'aurais-je pas continué mon engagement depuis mon village situé seulement à 8 km de Frauenfeld, si cet événement ne m'avait pas encore secrètement hanté ? Nul ne le saura jamais.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:29 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scouts, frauenfeld |  Facebook | | | |