02 septembre 2010

UDC Genève : Bienvenue à la nouvelle présidente

 

amaudruz_ce.jpgCéline Amaudruz, tel est le nom de l'élue, la dame blanche selon Pascal Décaillet, en réalité plutôt une princesse et bientôt la reine de l'UDC Genève.

 

Sans trahir la confidence de l'assemblée générale, j'ose rapporter que Céline Amaudruz a ébahi les membres de l'UDC par son discours mesuré et ferme à la fois. Parlant d'un ton décidé et tellement féminin en même temps, elle a fait fondre le cœur des plus durs de l'UDC (s'il y en a).

 

Relevons aussi l'attitude sportive de son concurrent M. Ludwig Muller qui a immédiatement accepté le résultat obtenu de manière démocratique clair, et ce conformément aux statuts. Le garant de ce respect était par ailleurs M. Claude-Alain Voiblet, coordinateur romand de l'UDC qui a tenu à assister personnellement  à ce moment important. Qu'il en soit sincèrement remercié !

 

Le deuxième point principal de cette assemblée était bien sûr le traitement du recours de l'ancien président Soli Pardo. Point n'était besoin de mentionner ses qualités et ses mérites. Tout le monde les connaissait et c'est donc sans surprise que l'assemblée générale a quasi unanimement annulé la décision de son exclusion. Bravo et bienvenue de retour dans ton parti, cher Soli !

 

Vive l'UDC et en avant vers les élections 2011 !

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | |

Commentaires

Cela reflète exactement le ressenti de l'Asemblée Générale. En effet, notre présidente Céline Amaudruz, grande sportive et cavalière émérite, en surprendra plus d'un. C'est une gagnante, une battante et tout cela avec le sourire.
L'UDC nouveau comme le bon vin de la treille vient d'être tiré et la cuvée sera remarquable! La gauche n'a ni le monopole du coeur ni celui des femmes car à droite aussi, il y en a des brillantes!

Écrit par : Christo IVANOV | 03 septembre 2010

Félicitation pour votre nouvelle présidente,enfin une femme comme je les aime,et qui sait peut-être que grâce à elle le haras d'Avenche saura résister aux assauts de la confédération

Écrit par : lovsmeralda | 03 septembre 2010

Chers commentateurs,

Je vous remercie de vos remarques.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 04 septembre 2010

bel exemple démocratique de notre cité, où vous nous montrez des genevois s'auto-félicitant,

style : "gratte-moi-le-dos, je-te-gratte-le-dos",

en attendent la répartie automatique.
(que font nos services fiscaux?)

A noter: le niveau "démocratique" des participants,
chez qui rien n'est dit des enjeux, actuels, réels et à venir.

Reste pour ces messieurs/dames devant convaincre
à obtenir des contribuables
le % de coûts à payer

- pour leur représentativité de concitoyens du canton de GE,
- pour leurs financements / légitimation / élection,
couvrant leurs décisions, actes, & etc

Sachons ne pas être coupables avant l'acte: nous n'en n'avons pas les moyens!

Crédibilité politique oblige.

Écrit par : grandmère | 06 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.