12 septembre 2010

Le président américain visite une mosquée

 

Cette fameuse visite de George W. Bush a eu lieu tout de suite après le 11 septembre 2001. Lui qu'on se plaisait à présenter en Europe comme un demeuré dangereux a eu l'intelligence de ce geste.

 

Ralph Nader, candidat indépendant à l'élection présidentielle de 2008, a reproché à Barack Obama, dans une lettre publique du 3 novembre 2008, d'avoir visité de nombreuses églises et synagogues, mais de n'avoir fait aucune visite de mosquée en Amérique. Il a continué en rappelant la visite de Georges W. Bush à la Grande Mosquée de Washington DC pour exprimer des sentiments naturels de tolérance devant un groupe religieux important d'innocents effrayés.

 

Les musulmans suisses aussi sont effrayés. Ils subissent une vague de fondamentalisme et de désinformation, les poussant à porter le voile si ce n'est la burqa, sous prétexte que les femmes sont plus jolies, à demander des exceptions pour les enfants à l'école, etc.

 

femme-burqa-france.jpg

 

Ayons pitié d'eux, protégeons-les et répondons au questionnaire de l'UDC à ce sujet.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

Les musulmans que l'islam effraie seraient plutôt soulagés de voir que quelques occidentaux ont enfin compris où est le problème: dans les bases mêmes de leur religion. Et George W. Bush, tout au moins le jour de cette visite, n'était pas de ceux-là. Car tout ce que nos responsables font ou croient faire pour les musulmans *en tant que tels* profite en fait aux islamistes, c'est-à-dire aux gens qui veulent faire triompher l'islam, d'une manière ou d'une autre.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 12 septembre 2010

C'est amusant de voir comment l'administration Bush a marqué les esprits chez les français ne serait-ce par le nombre "d'anti-americain" et même encore aujourd'hui. En cause, la guerre en Irak et ce mensonge des armes de destruction massives mais aussi le système libéral qui n'est pas toujours très apprécié en France. Certainement jamais un président Américain n'a été plus détesté outre atlantique ...

Écrit par : Giochi auto | 30 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.