17 septembre 2010

La constituante continue à déplaire

 

Des constituants qui tapent des tam-tams imaginaires sur leurs pupitres, des exclamations étonnées ! Ce sont les réactions des constituants à mon intervention d'hier soir, que j'ai publiée ce matin.

 

Rien n'y fit. L'amendement UDC a été refusé par 53 non et 2 abstentions contre 5 oui.

 

En revanche, la thèse visée par cet amendement a été acceptée. Elle est libellée ainsi : « Il (le Conseil d'Etat) soutient les mesures d'hospitalité, de concertation, de sensibilisation et d'éducation permettant d'assurer la bonne entente des diverses composantes de la population du canton. »

 

Vous n'avez rien compris ? Ce n'est pas grave, car c'est de toute façon incompréhensible. Sauf que cette disposition vise à instaurer le communautarisme, comme en France ou aux Etats-Unis, avec tous les défauts que cela entraine. Une raison de plus pour refuser le projet de nouvelle constitution ?

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

21:02 Publié dans Droit public | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

Commentaires

Grand-Conseil, Conseil Municipal .... que des béotiens. La Suisse est fichue. Elle est gouvernée par des INCAPABLES. Le moment est venu pour les citoyens "normaux" de monter aux barricades.La "Constipante" n'est peuplée que d'une minorité de gens VALABLES; les autres ... à la poubelle.

Écrit par : Pauvredenous | 17 septembre 2010

C'est qui les "diverses composantes de la population du canton"? Les jeunes, les femmes, les vieux? Ou les étrangers, notamment les musulmans? Cela veut dire aussi qu'en tant que citoyen je suis membre d'une "composante" de la population du canton et qu'à ce titre je dois être sensibilisé et éduqué? Notamment à "leurs valeurs"? Il se foutent de notre gueule, oui.

Écrit par : Johann | 18 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.