23 septembre 2010

Conseil fédéral : la misogynie triomphante

 

Quatre femmes élues au Conseil fédéral ! Journée historique, vraiment ?

 

Keller-Sutter Karin.gifC'est oublier un peu vite l'entorse que l'assemblée générale a faite en élisant deux représentants du même canton, ce dans le seul but d'empêcher l'élection d'une cinquième femme, Mme Karin Keller-Sutter. Une femme intelligente, jolie pour le surplus, capable de faire de l'ombre à plus d'un dans la capitale fédérale. Mais quelle horreur !

 

 

Il est temps que ce triste spectacle cesse et que le Conseil fédéral soit élu par le peuple.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | |

Commentaires

"Une jolie femme intelligente pour le surplus"!!!! Vous ne vous rendez même pas compte de votre propre misogynie!!!! Vous n'auriez jamais écrit "Un bel homme politique, intelligent pour le surplus"?????

On croit rêver vraiment...

Écrit par : hixaire | 23 septembre 2010

@ hixaire

Merci de votre remarque sur la formulation de ma phrase que j'ai ainsi pu rectifier. Votre conclusion est cependant "à côté de la plaque", si vous me passez l'expression.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 23 septembre 2010

@Pierre Scherb
Berne?nous on appalaudi il était temps pour nos pinguins gouvernant au Chateau de se rendre compte qu'ils n'ont pas été élus pour des histoires de jupes,sans oublier nos communaux qui ont tendance à se prendre pas seulement pour la poire mais le poirier tout entier oubliant la plupart du temps qu'ils sont payés pour travailler à l'année et que les habitants sont citoyens solvables eux à temps complet aussi,alors si Berne arrive,nous et on est nombreux à dire merci,enfin!

Écrit par : lovsmeralda | 23 septembre 2010

Cher Monsieur,

Et bien moi aussi je regrette la non-élection de Karin Keller-Sutter, non pas parce qu'elle est une femme, mais avant tout en raison de sa vision politique, de son expérience au sein d'un exécutif cantonal, des commentaires élogieux que l'on entend concernant son exercice du pouvoir à St-Gall, de sa parfaite maîtrise de la langue française et de la clarté de ses propos exprimés lors d'interviews.

Ayant toujours été opposé aux quotas hommes/femmes en politique, la présence d'une cinquième femme au sein du Conseil fédéral m'aurait ravi.

Evidemment, j'aurais beaucoup plus de plaisir à partager un repas avec Karin Keller-Sutter, plutôt qu'avec Johann Schneider-Ammann, mais ça c'est une autre histoire ...

Quant à l'élection du Conseil fédéral par le peuple, j'y suis opposé car je ne pense pas qu'une telle solution soit susceptible d'améliorer la cohésion au sein de notre collège gouvernemental, bien au contraire !

Cordialement !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 23 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.