29 septembre 2010

Faut-il combattre l'islam ?

 

Oui et non ; c'est selon... Un lecteur attire mon attention sur un projet de combattre l'avancée de l'islam.

 

Je ne crois pas qu'il faille aller aussi loin. L'islam était en fait une religion en recul jusqu'à l'explosion de la « révolution » en Iran (en réalité une révolution suivie d'un putsch). Avec l'échec patent du régime des Ayatollahs, la défaite des mouvements terroristes comme Al Qaida (aucun attentat de taille après ceux du 11 septembre 2001, faisant plus de 3'000 morts, du 11 mars 2004 à Madrid avec 191 morts et du 7 juillet 2005 à Londres avec 56 morts) et l'amélioration de la condition de vie des personnes vivant dans les pays musulmans (comme l'Irak et l'Afghanistan), la fin de la guerre des religions (sunnites contre chiites), l'islam continuera probablement sa réforme vers une religion moderne, acceptant la coexistence avec l'ordre étatique.

 

L'UDC défend une position en accord total avec la liberté de religion ou de conviction. Elle propose ainsi que l'étranger souhaitant s'installer chez nous signe une déclaration dans laquelle elle s'engage à respecter l'ordre juridique suisse et à s'intégrer dans le pays.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

17:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | | |

Commentaires

C'est à espérer que l'UDC ne soit point infiltrée et noyautée par les évangélistes suisses allemands car ces biblistes sont pires que les musulmans et méritent d'être bastonner du matin au soir !

Écrit par : Hypolithe | 29 septembre 2010

Je suis heureux que vous ayez lu mon histoire et de laisser des commentaires
Je suis iranien et je suis expert dans la littérature dramatique. Theater've lire. Sept ans j'ai travaillé dans les journaux et écrit pour la radio

Écrit par : l ile dans la galaxie | 29 septembre 2010

Ces discours me rappellent toujours un ouvrage d’Oliver Roy, grand spécialiste de l’islam devant les dieux de la presse, qui a rédigé tout un ouvrage (L'Echec de l'Islam politique, Seuil), en 1992, il y a bientôt 20 ans, pour bien nous expliquer pourquoi l’islamisme était définitivement derrière nous.

C’est là en fait un des moyens d’ouvrir des portes à l’islam. Et ça marche toujours à merveille, depuis hudaybiya.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 30 septembre 2010

Merci, Hypolithe, L ile dans la galaxie et Alain Jean-Mairet, de vos commentaires.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 01 octobre 2010

Vous avez exposez quatre motifs qui selon vous conduiraient à ce que :

"l'islam continuera probablement sa réforme vers une religion moderne, acceptant la coexistence avec l'ordre étatique."

Vos prémisses son erronnées. Votre raisonnement aussi dès lors que vous ommettez tout argument qui contrierait vos thèses.

Vous êtes naïf et incompétent.

Mais vous leur êtes utiles.

Écrit par : CEDH | 01 octobre 2010

@ CEDH,

Vous n'apportez aucun argument pour me contredire et vous vous limitez à m'injuriez. Ne voyez-vous pas la paille dans mon oeil sans voir la poutre dans le vôtre?

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 01 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.