08 octobre 2010

L'homme et la femme sont égaux en droit

 

Ils ont droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale. Quelques applaudissements ont été entendus lorsque cet amendement a été voté par la constituante tard hier soir. Tout le monde a ressenti un certain soulagement après les tensions des dernières semaines.

 

La droite l'avait pourtant annoncée depuis longtemps : Ce qu'elle ne voulait pas inscrire dans les droits fondamentaux (car déjà inscrit dans la constitution fédérale) serait repris dans le chapitre 5 « Rôle et tâches de l'Etat, finances ». Hier soir, elle a enfin pu démontrer qu'elle tenait paroles, contrairement aux insinuations de quelques représentants d'une gauche un peu trop étriquée et portée vers la lamentation.

 

Néanmoins, ce n'est pas le moment de lui en tenir rigueur, mais plutôt pour aller de l'avant vers de nouveau progrès. Le citoyen n'attend pas seulement de jolies déclarations, mais des réponses concrètes à ses préoccupations (chômage, logement, etc.).

 

Pierre Scherb

 

Lien vers mon site en cliquant ici.

 

08:55 Publié dans Droit public | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

Commentaires

Cher Monsieur,

Merci pour ce rappel non sans souligner que la gauche de la gauche n'est pas l'auteur de cet amendement mais la droite élargie qui a décidément une vision autrement moins étroite de ceux qui ne cessent de pleurer ou qui quittent la salle lorsque vos représentants lui mette le nez dans leurs contradictions avec l'afflux massif de frontaliers.

Je suis chômeur et je suis certain que cette gauche-là ne nous représente pas mais cherche seulement à ce faire élire!

Merci de rappeler chaque fois que c'est possible que la première cause de chômage c'est les frontaliers!! et ils sont aussi l'une des plus grande cause de l'engorgement de la circulation et qu'en plus la ville leur offre des places de parking en zone bleue ce qui va totalement à l'encontre de la politique écologique que prône cette même gauche!!!

Merci en tout cas d'avoir mis un terme à cette mascarade de l'égalité, c'est une raison de moins pour que le cœur des pleureuses s'agite!!!!

Écrit par : Souleur & Brouhaha | 08 octobre 2010

Souleur & Brouhaha,

Je vous remercie de votre message. Je suis moi-même locataire et il n'y a personne qui me représente moins que l'ASLOCA.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 08 octobre 2010

Constituante: « Michel Kunz m'a tuer et Christian Pardo, m'enterre ! »

Écrit par : charly schwarz | 08 octobre 2010

Monsieur Schwarz,

Je vous remercie de votre commentaire qui m'a fait rire.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 09 octobre 2010

@Mr Black,

Etes-vous sûr que ce ne sont pas Yves Calame ou encore Boris Lador, vos cérations, qui tuent le débat en participant à des déclarations lues par le pantin Christian Mouhana et rédigées par l'ayatollah Albert Mizraï sous la dictée de Martine Haller qui sont les fossyeurs de la future constituante?

Ce qui est en revanche certain c'est qu'avec l'amendement radical de jeudi la gauche a perdu son premier alibi-mensonge puisque c'est bien la droite qui a su affirmer le principe de l'égalité H/F là où il doit être c'est à dire parmi les devoirs de veille de l'Etat!.

Tout le reste n'est que baliverne et petit bois pour les soirée de l'hiver de la démocratie si bien bien piétinée par tout les castristes et autres marxistes qui hantent les couloirs de la Constituante!

@ Pierre Scherb:
L'Asloca, comme bien des "associations de gauche" ne sert pas ses adhérents mais ses manipulateurs. Il suffit de voir la réussite politique du dandy Ferrazino et celle de l'élégant Lachat pour comprendre à qui sert cette association!

Écrit par : Souleur & Brouhaha | 09 octobre 2010

@Mr Black,

Etes-vous sûr que ce ne sont pas Yves Calame ou encore Boris Lador, vos cérations, qui tuent le débat en participant à des déclarations lues par le pantin Christian Mouhana et rédigées par l'ayatollah Albert Mizraï sous la dictée de Martine Haller qui sont les fossyeurs de la future constituante?

Ce qui est en revanche certain c'est qu'avec l'amendement radical de jeudi la gauche a perdu son premier alibi-mensonge puisque c'est bien la droite qui a su affirmer le principe de l'égalité H/F là où il doit être c'est à dire parmi les devoirs de veille de l'Etat!.

Tout le reste n'est que baliverne et petit bois pour les soirée de l'hiver de la démocratie si bien bien piétinée par tout les castristes et autres marxistes qui hantent les couloirs de la Constituante!

@ Pierre Scherb:
L'Asloca, comme bien des "associations de gauche" ne sert pas ses adhérents mais ses manipulateurs. Il suffit de voir la réussite politique du dandy Ferrazino et celle de l'élégant Lachat pour comprendre à qui sert cette association!

Écrit par : Souleur & Brouhaha | 09 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.