14 octobre 2010

La France volera-t-elle au secours de Genève ?

 

Genève doit devenir un pôle métropolitain français ! C'est le souhait des habitants du Genevois français et de Saint-Julien. Leur but est d'inscrire dans le projet de loi de réforme des collectivités territoriales qu'une commune de plus de 50'000 habitants (Annemasse) puisse être déclarée pôle métropolitain, lorsqu'elle fait partie d'un ensemble de plus de 450'000 habitants (Genève). A noter que le projet initial prévoyait une commune de 200'000 habitants au moins et qu'un chiffre intermédiaire de 120'000 habitants est proposé à l'assemblée nationale (condition que la région d'Annemasse ne remplirait pas).

 

Un pôle métropolitain est par ailleurs un établissement public, instaurant une coopération renforcée entre territoires urbains, sur la base du volontariat (extrait de l'exposé du projet de loi français).

 

Genève pourrait-elle s'attendre à une meilleure collaboration avec la France voisine, si celle-ci était transformée en pôle métropolitain ? Ce n'est pas sûr. On peut lire sur les blogs de M. Antoine Vieillard qu'un des souhaits principaux derrière cette création est la volonté de parler d'une voix plus ferme avec Genève face à des prétendues violations des accords d'agglomération sur le logement.

 

A suivre avec attention.

 

Pierre Scherb

 

Lien vers mon site pour un conseil juridique.

 

08:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : genève, france |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour Monsieur,

C'est déjà un progrès que vous considérez désormais que le monde ne s'arrète pas à la frontière. Avec un brin d'arogance dont un Français ne saurait se départir, je vous encourage à persévérer ! ;-) Mais je vous encourage également à être plus précis :
1) Il n'est pas question que Genève soit un pôle métropolitain français.. mais que le Genevois français puisse être un pôle métropolitain.
2) qq inexactitudes : la version initiale ne prévoyait pas de dérogation pour les zones frontalières et fixait à 150 000 habitants le seuil de création d'un pôle métropolitain. Ce seuil a été abaissé à 50 000 par l'Assemblée nationale et relevé à 120 000 par le Sénat, puis rebaisser finalement à 50 000 en seconde lecture par l'Assemblée. Il était enfin en discussion hier à la commission mixte paritaire.
3) La création de ce pôle métropolitain est tout à fait dans l'intérêt de Genève. Même si on a un partenaire plus ferme, il vaut mieux avoir un partenaire que pas du tout. Il est certains que les Genevois sont les premiers pénalisés par les politiques cantonales qui font venir 15 000 habitants par an et ne construisent que 1230 logements. Le résultat de ces politiques c'est toujours plus d'embouteillages sur les routes, un renchérissement du coût de la vie, et un exode massif de la jeunesse genevoise.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | 14 octobre 2010

Incroyable le lien vers le site de conseil juridique ! Décidément il se confirme que beaucoup de juristes et d'avocats qui font de la politique sont surtout là pour se faire de la pub professionnelle ! Votre éthique manque de rigueur !

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | 14 octobre 2010

M. Vieillard,

Je ne nierai pas le "brin d'arrogance" dont vous faites mention. Je dirais même beaucoup d'arrogance! Établir des relations entre causes et effets n'est décidément pas votre point fort dans la mesure où vous mélangez une activité professionnelle indépendante, y inclus le service rendu aux clients et le marketing, avec un mandat politique accessoire et un blog "fourre-tout". Je vous laisse donc la responsabilité de vos propos.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 14 octobre 2010

Pierre, vous ne manquez pas de surprendre, en apparence tout semblait réunis, un visage remplit de bonhommie, un regard se fondant dans la masse de cette lisse Helvétie.
Mais au fur et à mesure, comme une emprise trébuchante englobe la vision de cette sorte de mirage inversé. A chaque réinsertion dans votre monde d'apparence proprette, des salissures assaisonnées de cette fausse régularité pincent le quotidien et voici, j'y vient, le coup du siècle, Pierre fait un aveu ! Il avait une arrière pensée, comme celles qu'il me fait ravaler par ces commentaires faussement innocents, comme Louis de Funes dans ce film parsemé d'ombres et de lumière où il apparait selon de fâcheuses colorations.
Oui, j'ai aussi sursauté, pas de ce que voyais mais de ce je croyais pas avoir vu avant !
Vous aurez toujours cette audace poussant certains à franchir ce rubicon, cette même audace aliénant stellionat et ce petit rien qui rassemble les phalanges.
Vous avez lancez un mode, dans quelques tierces l'ensemble de la corporation des intouchables nantis, auront leur placards dans les rares îlots ayant résistés aux crues "saisonnières" !

Franchement, j'enlèverai sans tarder ce détails trop visible ! Nous sommes entre honnêtes gens !

Bien à vous

Écrit par : Corto | 15 octobre 2010

En plus, comment se confier à quelqu'un se défendant lui même aussi faussement comme vous le faite dans votre commentaire précédant le mien ?

Écrit par : Corto | 15 octobre 2010

Cher Corto,

Je vous remercie de votre contribution.

Bonne journée.

Écrit par : Pierre Scherb | 15 octobre 2010

Corto,

Admettez que je me suis plutôt bien défendu contre les attaques contenues parfois dans vos messages.

Bien à vous.

Écrit par : Pierre Scherb | 15 octobre 2010

Noblement, mais souvent en contournant le sujet !

Écrit par : Corto | 15 octobre 2010

N'était-ce pas plutôt en revenant au sujet, après vos digressions?

Écrit par : Pierre Scherb | 15 octobre 2010

fertile, quoi qu'il arrive, vous serez toujours mon ennemi, je ne revient pas sur des tentatives de sous-estimer l'autre, cela ne s'applique pas à ce que cous qualifier de politique, mais en quoi je ne vois plus de politique !
Vous débordez dans tous les sens du terme, reprenez-vous !

Écrit par : Corto | 16 octobre 2010

"coup"

Écrit par : Corto | 16 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.