20 octobre 2010

Il faut respecter la police !

 

Une fois de plus, un conseiller d'état a réussi à fâcher la police. Isabel Rochat envisage ainsi de supprimer des débours et autres indemnités. Qu'est-ce qui a bien pu la prendre ?

 

C'est pourtant connu que la police n'arrive plus à remplir ses effectifs. Pour cette raison, un relèvement de l'âge d'entrée à la police à 35 ans vient d'être décidé, également source de mécontentement de la police.

 

Or, tout le monde sait que la hauteur du salaire a une influence déterminante sur la question de savoir quelle profession choisir. En l'occurrence, ce salaire, sans être négligeable, n'est pas suffisant au vu des exigences de la profession d'aujourd'hui. Et il n'y a pas seulement l'augmentation des risques lors des manifestations, la confrontation avec la violence et la détresse de quelques citoyens ou détenus de Champ-Dollon, mais aussi la perte d'estimation au sein de la population (voir le blog de Minet, très parlant à ce sujet : http://minet.blog.tdg.ch/archive/2010/04/26/walter-schlechten-dernier-jour-de-presidence-ou-si-c-est-mon.html).

 

Cherchons de nouvelles pistes - et cherchons surtout à augmenter le salaire de nos policiers. C'est une question de libéralisme et c'est surtout une question de bon sens.

 

Tiens! Ce matin, en achetant mon croissant, j'ai eu la surprise d'apprendre que son prix avait augmenté de 1,50 fr. à 1,80 fr. !

 

Pierre Scherb

 

www.pierrescherb.ch

 

10:14 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : politique |  Facebook | | | |

Commentaires

Comment augmenter les salaires, alors qu'avec le système de rémunération tellement opaque qui est actuellement en place, on ne sait même pas exactement combien gagne un policier.

Ah oui, on sait par exemple plus ou moins que ces Messieurs se fâchent lorsqu'on proposent de fiscaliser une part de leur revenu qui ne l'était pas.

Non content de ne pas obéir à leur hiérarchie, ils ont le culot de ne pas remplir le devoir civique de base qui est de s'acquitter de ses impôts.

Écrit par : Djinius | 20 octobre 2010

@Djinius

Ce genre de commentaire dénué de tout fondement et totalement idiot n'apporte rien au dialogue, à part la satisfaction d'avoir craché anonymement sur la police, quel courage !

Si le système ETAIT opaque, c'est bien parce que certains politiques, que le courage n'étouffaient pas, ont préféré créer toutes une panoplie de primes, plutôt que d'augmenter les salaires de base. Cette complexité a été éliminée et maintenant n'importe quel député (voir citoyen) peut comprendre le "système" (que les policiers comprenaient très bien, comme quoi cela ne devait pas être si compliqué !).

Chaque policier paie ses impôts et, en tant que fonctionnaire, n'a pas la possibilité de tricher sur ces revenus comme d'autres professions ...
Même la loi fiscal reconnaît que certains remboursements de frais, engendrés par l'activité professionnelle, sont déductibles. C'est ce que sont les débours, des sommes forfaitaires, allouées pour couvrir des frais en évitant ainsi une comptabilité longue et coûteuse.

Si on en revient à un paiement sur la base de justificatifs, cela reviendra aussi cher, mais en plus il faudra payer des fonctionnaires pour tenir cette comptabilité ! Les débours avaient justement été introduits pour éviter ce surcoût, mais à l'image des rails de tram que l'on réinstalle à l'endroit même où on les avait arraché trente ans plutôt, les politiques ont la mémoire courte ...

Écrit par : Clyde | 20 octobre 2010

@Djinius

Je n'attendais pas mieux de la part d'une personne qui s'autorise à bloquer la circulation tous les derniers vendredis du mois avec une bande d'anarchistes. Vos réactions sont par habitude réactionnaires et dépourvues de bon sens, qui plus est sans avoir en connaissance tous les paramètres utiles à une bonne et juste réflexion. A vous lire régulièrement, vos soi-disant vertus ne sont que des vices déguisés sensés vous donner une pseudo légitimité afin d'avoir le droit de vous exprimer dans ce blog. Les policiers n'ont aucune leçon à recevoir de vous, eux qui paient leurs impôts rubis sur l'ongle et ne comptent pas leur temps pour s'engager de manière concrète pour le bien de la communauté. Rien à voir avec vous cher Monsieur !

Écrit par : panaji | 20 octobre 2010

@Clyde

Salut l'ami ! Je signe aussi sous ce pseudo :-) Ca va depuis le repas de mariage de R... à Carouge ? Amitié et surtout ne perd pas ton temps avec cet imbécile d'anarchiste !

Écrit par : panaji | 20 octobre 2010

@panaji
Tout va bien compagnon. Je ne me suis pas encore lasser de répéter la messe aux ânes ...

Panaji, j'imagine aisément pourquoa !

Écrit par : Clyde | 20 octobre 2010

Les policiers payent leurs impôts rubis sur l'ongle ?
Pouvez-vous citer vos sources pour affirmer une telle chose ?

Écrit par : Lulu | 20 octobre 2010

tdg:

"En octobre 2008, sous la présidence de Laurent Moutinot, les syndicats de police avaient lancé la grève des amendes et des heures supplémentaires afin d’obtenir une prime pour l’Euro 08. Ils avaient baissé les armes durant le mois de janvier 2009 après avoir décroché 850 francs d’indemnités par policier. L’Etat avait perdu plusieurs centaines de milliers de francs."

Sauf que la promesse était de 2000 francs. Donc l'Etat n'a pas perdu de l'argent, mais a fait de belles économies.

Écrit par : Johann | 21 octobre 2010

Encore ces fonctionnaires, pas un pour racheter l'autre! Quoi? Ah bon, pas ceux-là? Ooops, s'cusez, j'savais pas. Alors, qu'est-ce qu'on dit? Bravo la Police? Alors tous en choeur : Isa! casse-toi, la Police est dans la rue! (ad lib)

Écrit par : Azrael | 21 octobre 2010

Chers commentateurs,

Je vous remercie de vos prises de position.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 21 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.