16 décembre 2010

Que la rue soit votre mosquée ?

 

178_udc_affice, 11.2.2006.jpgAprès le test en Suisse de prière des musulmans devant le Palais fédéral, le 11 février 2006, les musulmans européens élargissent leur champ d'action en priant dans les rues de Paris et d'autres villes françaises.

 

La preuve est donc définitivement apportée, s'il en était encore besoin, que les minarets ne sont pas un élément indispensable pour pratiquer l'islam. Les Suisses ont ainsi visiblement eu raison d'interdire leur construction. Ils ont aussi eu raison de ne pas interdire celle de mosquées, car rappelons-le, les rues servent ordinairement à la circulation.

 

Bien entendu à l'exception de Genève, où un Service de la mobilité à été créé dont la fonction principale est plutôt d'assurer un maximum d'immobilité (par exemple ces jours-ci à Vernier).

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

NB : N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir les newsletters

 

07:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : islam, circulation |  Facebook | | | |

Commentaires

tiens cela rappelle le temps des fameuses louanges endoctrinement parfait ayant provoqué bien des malheurs au sein de familles toujours unies,mais séparées grâce à ces rassemblements,Hitler aimait aussi ce genre d'assemblée!
bien à vous et bonne journée!

Écrit par : lovsmeralda | 16 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.