10 janvier 2011

Ville de Genève : l'UDC est gonflée à bloc !

 

Les élections au conseil municipal pointent à l'horizon. Force est de constater que les discussions en 2009 au sein de l'UDC ont porté leur fruit : le parti se présente aujourd'hui en meilleure forme que jamais !

 

Ainsi, l'UDC ne s'accroche pas aux idées du XIXe siècle, comme d'autres le font, mais tient compte de la situation actuelle. Au lieu de se perdre dans des expérimentations dont le résultat est le plus souvent décevant, l'UDC applique les méthodes qui ont fait leur preuve. Elle est ouverte à l'avenir en respectant notre passé.

 

L'UDC est donc décidément la force d'opposition qu'il nous faut en ville de Genève et dans le canton. Avec vous et pour vous.

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

NB : N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir les newsletters

 

08:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : genève |  Facebook | | | |

Commentaires

Ah ca c'est clair, vu les propos stigmatisants et racistes de votre confrere Patrick Lussy ici-meme, il est clair que l'UDC est un parti d'opposition : opposition a la tolerance, opposition a la loi suisse contre le racisme, etc...

C'est d'ailleurs un peu ca le probleme de l'UDC : vous etes tres fort pour montrer un probleme, en extrapolant son importance et sa gravite, mais vous etes incapable de donner une solution sans rentrer dans l'extremisme et le fachisme.

Écrit par : Stephane | 10 janvier 2011

l'UDC malgré ses détracteurs possède une force qu'aucun parti ne peut concurencer,celle de s'approcher directement vers les personnes qui ont des difficulté,de les écouter ,de les inviter chez eux et de leur faire partager des repas d'une telle fraternité qu'aucun autre parti n'a jamais eu le courage de faire,oui les membres UDC sont des gens qui savent offrir leur hospitalité,savent rire de tout et de rien malgré leurs diatribes parfois jugées contraires par beaucoup de ceux se prétendant bien pensants et qui eux ne franchiront jamais votre porte pour vous demander ,que puis-je faire pour vous aider ?et ce sans jamais demander quelque argent en retour ni autre,non simple geste fraternel qu'aucune autre association n'a su proposer depuis 1946,un parti comme l'UDC doit exister ne serait-ce que pour bousculer un peu tous ceux dormant sur leurs lauriers.je ne suis pas membre mais ils ont prouvé à beaucoup de gens isolés qu'on pouvait vraiment compter sur eux!
bien à vous ami UDC

Écrit par : lovsmeralda | 11 janvier 2011

Merci Stéphane et lovsmeralda pour ces commentaires.

La Suisse s'est opposée avec succès aux fascistes durant la deuxième guerre mondiale et ce n'est donc pas maintenant que nous allons commencer à adhérer à cette doctrine. Patrick Lussy n'est pas le porte-parole de l'UDC, mais s'exprime sur son blog à titre personnel, ce qui est d'ailleurs aussi mon cas.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 11 janvier 2011

Mon cher Pierre, Patrick Lussy a beau s'exprimer a titre personnel, il est membre de l'UDC et est un de ses representants. Lorsque l'on est depute d'un parti, par definition le parti est represente par les paroles du depute. Partant de la, soit vous l'expulsez du parti car vous desapprouvez ses commentaires racistes et decidez qu'il ne represente pas votre parti, soit vous etes associes a ces paroles, il n'y a pas de milieu.

Écrit par : Stephane | 11 janvier 2011

Cher Stéphane,

Votre avis n'engage que vous. Quant à moi, je persiste à dire que Patrick Lussy s'exprime au nom du parti lorsqu'il prend la parole en tant que député et qu'il s'exprime à titre personnel lors de toutes les autres occasions.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 11 janvier 2011

entièrement d'accord avec stéphane!

lorsque l'on donne la parole à un membre d'un parti politique c'est bien parce qu'il est engagé dans la vie politique et que l'on veut recueillir son opinion sur un sujet... lorsque celui-ci prend la parole de sa propre initiative c'est qu'il estime avoir un message à faire passer que ce soit par le biais d'un blog ou d'un communiqué... il est trop aisé de dire... oula! là il est allé un peu trop loin... il ne parle qu'en son nom et lorsque ce qui est dit arrange tout le monde.. sans autres précisions de l'auteur... et bien là... pas besoin de le préciser... il parle évidemment au nom du parti... ce mélange des genre est un piège à c...

Écrit par : matthieu | 11 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.