27 janvier 2011

Rendre le courage aux Genevois ou « ça sert à quelque chose »

 

Il est interdit d'interdire ! C'est un des slogans de mai 68 qui a toujours des répercussions. Exemple : dans une rue à sens unique, les vélos roulent en sens inverse ; que faire ? Les autoriser à rouler en sens inverse !

 

A force de ne plus oser interdire, les Genevois ont perdu le courage d'exiger le respect des interdits (on entend plutôt : « ça ne sert à rien »). Bien entendu, une jeunesse à Genève, c'était autrefois manger des pommes vertes et se baigner juste à côté du panneau « Baignade interdite ». Ce que nous constatons cependant aujourd'hui dépasse tout entendement : une multiplication des mendiants, des joueurs de bonneteau, des voleurs, des brigands, des trafiquants de drogue, etc. Les touristes qui se perdent encore à Genève à cause de sa renommée de ville propre déchantent : « Ce n'est plus comme avant... »

 

Bien sûr que ce n'est plus comme avant. Le temps avance et nous avançons aussi. Encore faut-il aller dans la bonne direction.

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

09:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : genève |  Facebook | | | |

Commentaires

tous ces interdits sont peste et choléra réunis,ce mal qui ronge notre monde actuel et encouragés par des adeptes issus d'on ne sait ou ,risquant à eux seuls de provoquer aussi une pandémie,alors à quand une vaccination pour se protéger des amateurs de bons conseils formant des groupuscule au nez et à la barbe des églises officielles,le danger vient de là aussi!hélas il est bien réel,alors buvons en choeur mes frères au nom du pays Romands ,l'UDC a peut-être des moutons noirs,mais y'en a des blancs dans les milieux religieux et qui eux ne sont pas forcément blancs comme neige
a la bonne vôtre et bonne journée

Écrit par : lovsmeralda | 27 janvier 2011

"Le temps avance et nous avançons aussi."
Oui pour cela, il faut avancer dans le bon sens, et combien sont ceux qui le font? Une prise de conscience?
Cordialement

Écrit par : ALEX | 27 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.