26 février 2011

L'ONUCI et la force Licorne sans carburant

 

La situation en Côte d'Ivoire s'apaise, dans l'attente de la décision du Panel des cinq chefs d'Etat, le 28 février prochain.

 

Néanmoins, le pays n'arrive plus à s'approvisionner correctement en produits pétroliers à cause de l'interdiction faite aux navires européens d'accoster dans les ports ivoiriens et il a donc lui-même besoin de tout ce qu'il en reçoit. L'Etat ivoirien a ainsi décidé de ne plus fournir de produits pétroliers ni aux Etats qui l'entourent (Burkina Faso, Mali, Niger), ni à l'ONUCI, ni à la force française Licorne.

 

Pourquoi Ouattara ne révoque-t-il pas ce boycott insensé avant qu'il ne détruise son pays et le pays de ses ancêtres (le Burkina Faso). Sommes-nous en face d'un deuxième Kadhafi ?

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

15:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : côte d'ivoire |  Facebook | | | |

Commentaires

Vraiment un article dénué de tout intérêt, de toutes information précise et pas meme objectif...vraiment du grand journalisme Pierre...

Écrit par : Jojo Lafrite | 26 février 2011

Bonjour, ... écrire "le pays de ses ancêtres (le Burkina Faso)." ... est fausse ... Mais si votre idée est de projeter les frontières entre Etats créés en 1960 (frontières qui ont été définies, entre colonies, en 1947) et de situer, entre ces frontières, où habitait le clan Ouattara à l'époque précoloniale (XVIIIème et l'essentiel du XIXème siècle)... c'était un clan commerçant itinérant, dont la base principale, le "siège" si vous voulez, était Kong. http://fr.wikipedia.org/wiki/Kong_(Côte_d'Ivoire) http://www.rezoivoire.net/cotedivoire/patrimoine/67/samory-toure-detruit-la-ville-de-kong.html

Le reste de votre billet peut hélas être lu à la même lumière, amha.

Écrit par : FrédéricLN | 26 février 2011

Selon un bulletin médicale officiel de ce jour, un des patient atteint de mort cérébrale à été débranché à l'hôpital universitaire Est parisien, par contre aucune identité concernant ce patient était mentionnée sur le PV, caviardage d'une longueur pouvant correspondre à celui de Ouattara, ce qui laisse supposer qu'il puisse s'agir d'un acte secret-défense par contumax.
Ce sera à l'armée d'effectuer le transfuge de la dépouille si il s'agit de Ouattara, ce qui sera facilement traçable, (les militaires français sont connus pour leur discrétion) !

Il faudra bien qu'un jour la vérité se fasse !

Écrit par : Corto | 26 février 2011

Frédéric Lefebvre-Naré, il ne s'agit pas de reconnaitre ou pas l'ivoirité de Ouattara, mais plutôt de la mainmise mafieuse française en Côte d'Ivoire.

La France hors de Côte d'Ivoire, c'est tout, d'autres puissance moins coloniales ont pris le contrôle de ce pays en voie de souveraineté !

Finit les français cathos-noirs au commande de ce pays !

Écrit par : Corto | 26 février 2011

L'armée de Gbagbo recule, Pierre Scherb. Vous avez ... choisi le mauvais cheval.

Écrit par : P'tit Suisse | 27 février 2011

@ P'tit Suisse: Je n'ai misé ni sur l'un ni sur l'autre. En revanche, le Panel était une solution unique et intéressante.

Écrit par : Pierre Scherb | 27 février 2011

P'tit Suisse, le pousse au crime, comme la france !

P'tit français plutôt !!!

Écrit par : Corto | 27 février 2011

@ Corto : le "caviardage" de mon commentaire, indiqué par les "...", le rend non seulement grammaticalement incorrect, mais aussi difficile à comprendre.

J'indiquais, dans les parties supprimées, que mon commentaire porterait sur un seul point précis du billet, par souci... de brièveté.

Quant à la mainmise "mafieuse" dont vous faites part, je confirme que depuis l'arrivée au pouvoir de Laurent Gbagbo, des contrats extrêmement surprenants ont été signés entre son gouvernement et de grandes sociétés françaises. Mais je vous laisse l'entière responsabilité du qualificatif.

Écrit par : FrédéricLN | 28 février 2011

Les commentaires sont fermés.