28 février 2011

Déroute de Ban Ki-moon en Côte d'Ivoire

 

Ban Ki-moon ne sait plus à quel saint se vouer. Il a réussi à empêcher la Côte d'Ivoire de recompter les voix du scrutin de décembre dernier, en arguant qu'il s'agirait « d'une grave injustice » (on croit rêver !). Le voilà encore dans le pétrin, car le Panel des cinq chefs d'Etats ne semble pas vouloir remettre son poulain Alassane Ouattara en selle (ni Laurent Gbagbo non plus).

 

Qu'à cela ne tienne ! Le voilà occupé à empêcher le Panel de rendre ses conclusions contraignantes en inventant de toute pièce  une livraison de trois hélicoptères de combat et une « guerre civile » là où il n'y a eu qu'un affrontement limité dans l'espace et le temps entre les rebelles et l'armée. Tout ceci parce que l'ONUCI n'a pas fait son travail de désarmer les rebelles avant les élections comme cela avait été prévu par les accords de Ouagadougou (incompétence de Ban Ki-moon et Choi Yun-Jin ou mauvaise volonté ?)

 

Heureusement que le Conseil de sécurité n'est pas dupe, raison pour laquelle il a refusé le débat urgent réclamé par Ban Ki-moon.

 

Ce dernier s'est néanmoins assuré la complicité des médias occidentaux qui se gargarisent de trois soldats de l'ONUCI blessés, tout en passant sous silence le gendarme abattu par cette même troupe par le simple fait qu'il se trouvait près d'un groupe de jeunes ivoiriens qui lançaient des pierres en direction de l'ONUCI.

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

21:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : côte d'ivoire |  Facebook | | | |

Commentaires

merci monsieur, ça fait du bien de trouver ça aujourd'hui.
bien à vous
saper aude

Écrit par : saper aude | 28 février 2011

merci monsieur, ça fait du bien de trouver ça aujourd'hui.
bien à vous
saper aude

Écrit par : saper aude | 28 février 2011

Je suis avec beaucoup d'interét vos billets et vous encourage vivement à continuer à nous donner une reflexion de qualité, aux antipodes du suivisme ambiant.
C'est au peuple ivoirien ( et non à un camp contre un autre) que vous faîtes du bien en retablissant la vérité des faits car nous ivoiriens, nous n'aspirons qu'à une chose, la paix. Mais pour cela, il faut que les personnes qui se saisissent de la crise ivoirienne et pretendent informer à ce sujet, fassent preuve d'objectivité et d'un souci sincére pour le devenir du peuple ivoirien, pour que l'information conduise à la verité.

Écrit par : elodie | 01 mars 2011

@ elodie:

Je vous remercie pour votre commentaire. J'ai voulu arrêter d'écrire sur la Côte d'Ivoire, mais finalement j'ai encore fait une note pour vous.

Meilleures salutations.

Écrit par : Pierre Scherb | 01 mars 2011

Je connais beaucoup de personnes qui vous lisent, d'ailleurs votre blog m'a été conseillé par l'une d'elles.
Il n'est pas toujours aisé de mettre un commentaire pertinent ou interessant face à un article d'une grande qualité où pour l'essentiel tout est dit.
Aujourd'hui j'ai osé, même si d'autres personnes peuvent hésiter encore, pour vous signifier leur soutien et le bien que vous nous faîtes.
Alors Laissez leur, une chance de pouvoir vous l'exprimer un jour.
Donc, merci de continuer à écrire sur mon pays,la Côte d'Ivoire. Nous en avons besoin.
Au plaisir de vous lire, tres, trés, prochainement!

Écrit par : elodie | 02 mars 2011

Je tiens à vous féliciter pour votre objectivité sur la question ivoirienne. Je suis Congolais mais je suis de près ce qui se passe en côte d'ivoire et je vois que vous êtes l'un des rares qui restent objectifs sur ce sujet.

Écrit par : chris | 03 mars 2011

@Chris en effet peu le savent il est normal qu'on parle d'un pays laissé à l'abandon et pourtant son uranium profita à de nombreux pays,mais de cela on évite d'en parler et ce n'est pas correct,Hergé ne se doutait sans doute pas du profit dont de pauvres habitants auraient à payer le prix
toute ma compassion va vers votre pays
bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 03 mars 2011

Les commentaires sont fermés.