08 mars 2011

Lampedusa : plusieurs centaines de Tunisiens arrivés en début de semaine

 

Les Tunisiens et autres africains continuent à affluer à Lampedusa. Les habitants de cette île méditerranéenne sont habitués à leur arrivée depuis de nombreuses années, ce qui ne semble pas leur avoir posé de graves problèmes jusqu'à maintenant.

 

Cette année cependant, ils craignent pour les touristes qui risquent de rester chez eux ou d'aller ailleurs. Ils savent qu'aucun Etat européen, fortement endetté pour la plupart, ne se porterait volontiers de les rembourser pour cette perte probable, mais subie de manière injuste.

 

Et le tourisme Suisse : Exit Heidi et place à Khadia (première femme de Mahomet) ?

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

08:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : islam |  Facebook | | | |

Commentaires

Quel rapport avec la Côte d'Ivoire ?

Écrit par : Pierre Vautier | 08 mars 2011

"Lampedusa : plusieurs centaines de Tunisiens arrivés en début de semaine"


10'000 selon les estimations les plus pessimistes !

Venez frères arabes, venez par millions, c'est votre seul salut !

Écrit par : Corto | 08 mars 2011

l’aviation libyenne a mené, ce mardi, un nouveau raid contre des quartiers résidentiels à Ras Lanuf, à l’est de Tripoli. Cette localité est particulièrement disputée car elle est stratégique, abritant l’une des plus importantes installations pétrolières et gazières libyennes. Depuis samedi, les forces loyales à Kadhafi tentent par tous les moyens de stopper l’avancée des opposants, et recourt essentiellement à l’aviation pour pilonner les révolutionnaires.

Notons à cet égard que les révolutionnaires ont abattu plusieurs avions et hélicoptères, et affirment avoir capturé plusieurs pilotes, dont deux syriens. Le reportage diffusé par la télévision française « France2 », samedi, a été repris par l’ensemble des sites d’information arabes dénoncent l’existence d’une coopération militaire syro-libyenne et affirmait lundi, que de nouveaux pilotes syriens étaient envoyés en renfort à Tripoli. Le quotidien syrien « Al Watan », proche du président Assad, a démenti ces informations. Mais la capture de deux pilotes syriens, et la mort d’un troisième, démentent les démentis de Damas.

En effet, la Syrie, comme les autres dictatures arabes, mise sur un bain de sang en Libye afin de justifier la répression que Bachar Al-Assad s’apprête à ordonner contre le peuple syrien, avide de liberté. Hier lundi, plusieurs prisonniers politiques détenus dans la prisons de Daraa, au sud de la Syrie, sont entrés en « grève de la faim jusqu’à l’abolition de l’état d’urgence en vigueur depuis le 8 mars 1963 ». La Syrie fête aujourd’hui le 48ème anniversaire de l’arrivée du Baas au pouvoir dans la peur de la contagion révolutionnaire. Pour résorber cette tension, Assad a décrété hier une amnistie générale, excluant cependant les détenus d’opinion, officiellement inexistants dans le pays !

Écrit par : Corto | 08 mars 2011

Et sur le blog TDG, le lourd silence des pro-islamistes Zakia et Fatima dure depuis bientôt 10 jours !

Silence, nos copains les "révolutionnaires" massacrent des noirs musulmans en Libye au nom de l'islam !

Écrit par : Corto | 08 mars 2011

Les commentaires sont fermés.