06 avril 2011

La France attaque apparemment la Côte d'Ivoire sans mandat de l'ONU

 

Les bombardements de la France censés protéger des civils (sic !) auraient fait 2'307 morts civils. Bravo les sauveteurs !

 

La France semble en outre avoir agi en dehors de tout mandat de l'ONU. Cette conclusion s'impose en étudiant la position de l'Afrique du Sud, membre du Conseil de sécurité : « Je ne me rappelle pas avoir donné un mandat à quiconque pour un bombardement aérien sur la Côte d'Ivoire, avait déclaré la ministre des Affaires étrangères Maite Nkoana-Mashabane lors d'un point-presse à Pretoria. Nous ne soutenons pas nécessairement ce que nous n'avons pas voté. »

 

Peut-on dès lors blâmer les manifestants à Paris qui scandent, à ce moment : « Sarkozy assassin » et « Voleur de cacao » *?

 

* http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

18:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : côte d'ivoire |  Facebook | | | |

Commentaires

Grand merci a L'Afrique du Sud
et a l'Angola qui dise aux occidentaux que nous ne sommes pas des sous Hommes
et qu'il y a des conséquence quand on nous tuent Sarkhozy nous traite de sous hommes a dakar et maintenant veux meme nous tuer
partout dans le monde on sais maintenant que l'Onu et ce gouvernement Français ne respecte pas les droits de l'homme

Écrit par : INOVA88 | 06 avril 2011

Merci Monsieur Scherb de nous faire entendre autre chose que l'irritante et méprisante fiction d'une France si soucieuse de démocratie et de justice ...

Écrit par : Alexandre Guebo | 06 avril 2011

En Côte d'Ivoire Gbagbo a gagné les élections et a été investi par le Conseil Constitutionnel. Toutefois le pouvoir français, après avoir organisé avec l'aide de l'ONUCI,une parodie de proclamation de résultats donnant Ouattara gagnant dans un hotel QG de campagne de ce dernier s'est livré à une campagne médiatique sans pareille. Gbagbo le père de la lutte pour les libertés et la démocratie en Côte d'Ivoire est présenté comme un dictateur sanguinaire. Cependant Ouattara chef d'une rébélion qui a fait plus de 10000 victimes dépuis 2002 est présenté comme un ange. la suite ce sont de nombreuses violences dont l'épuration ethnique perpétrée par les hommes de Ouattara à duékoué faisant 1200 morts (hommes, femmes,enfants).
Je voudrais savoir comment obtenir réparation de la part de la france et l'ONUCI. Merci à vous.

Écrit par : Adou | 07 avril 2011

Les gens qui ouvre la bouche sont dans la plus part des cas muselé, je connais un homme qui a osé critiquer l'ONU par rapport au Rwanda. Ils l'ont volontairement laissé mourir en prison pour faire taire sa plume....

Voir le site de sa famille:
http://nycagi.free.fr/index.php?page=petition

Écrit par : Golay | 07 avril 2011

A voir

http://www.youtube.com/watch?v=gjcacVlxLDc&NR=1

Écrit par : Golay | 07 avril 2011

Pourquoi les dirigeants francais sont-ils des ...? Vous nous avez impose un ..., chef des rebelles, come president. Nous avons peur de sortir de nos maisons parceque nous ne some pas en securite. Dieu vous voit.
Il prendra soit de vous ...

Écrit par : Ivoirienne qui aime son pays | 12 avril 2011

C'est bien la France qui a capturé Laurent Gbagbo et sa femme! Ils ont tué son Ministre qui l'accompagnait! Les "forces" de Ouattara en terrain conquis par la France, commettent des exactions sur les civils pro-Gbagbo à Abidjan, ville qui a voté en majorité pour le Président Gbagbo qui avait obtenu 53% de voix aux élections! L'empressement de la Communauté internationale à reconnaître Ouattara comme Président élu "démocratiquement" en dit long.....

Écrit par : Patoucha | 13 avril 2011

C'est bien la France qui a capturé Laurent Gbagbo et sa femme! Ils ont tué son Ministre qui l'accompagnait! Les "forces" de Ouattara - à qui on doit un charnier de 700 cadavres - en terrain conquis... par la France, commettent des exactions sur les civils pro-Gbagbo à Abidjan, ville qui a voté en majorité pour le Président Gbagbo qui avait obtenu 53% de voix aux élections! L'empressement de la Communauté internationale à reconnaître Ouattara comme Président élu "démocratiquement" en dit long.....

Écrit par : Patoucha | 13 avril 2011

Pierre,
Vous pourriez citer, par souci de transparence en quoi la résolution votée à lONU consiste :
Le Conseil de sécurité apporte son "entier soutien" aux forces de l'ONU en Côte d'Ivoire (Onuci) pour utiliser "toutes les mesures nécessaires" pour assurer leur mandat qui est de protéger les civils et d'empêcher l'utilisation d'armes lourdes contre les population civiles.
On peut faire un parallèle avec la Lybie car il s'agit plus ou moins des même raisons qui ont conduit au bombardement des chars de Kadhafi.

Quand les médias avaient les yeux tournés vers la Lybie, les donneurs de leçons s'indignés qu'on oublie la Cote d'Ivoire. Maintenant qu'une intervention a lieu en Cote d'Ivoire, rebelotte.
Le mieux c'est peut être l'immobilisme et la politique de l'Autruche, politique qui a bien profité à la Suisse au cours du siècle passé...

Écrit par : noel | 13 avril 2011

Les commentaires sont fermés.