08 avril 2011

A mes chers lecteurs et lectrices

 

Après vous avoir accompagné durant presqu'une année sur ce blog, je souhaite à présent me consacrer à d'autres activités. Pour le surplus, je constate que mon engagement pour le maintien de la paix en Côte d'Ivoire n'a pas payé, au vu des événements des derniers jours.

 

Je me réserve le droit de revenir de temps à autre avec une note sur un sujet qui me tient à cœur (merci à la TdG qui héberge nos blogs). D'ici-là, je vous dis : « Merci pour votre fidélité. Au revoir. »

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

11:24 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook | | | |

Commentaires

Je trouve votre décision dommage. En tout cas de mon point de vue de lecteur égoïste, même si je comprends que vous avez sans doute, comme nous tous, une myriade de préoccupations et qu'un blog prend du temps si l'on a quelque souci de sa qualité.

Je n'étais pas forcément d'accord avec vous, mais cela faisait plaisir de lire des billets bien écrits et dans un ton civil. Si l'on pouvait choisir, c'est d'autres blogs qu'on préfèrerait voir disparaître avant celui-ci.

Écrit par : carlos | 08 avril 2011

Sage décision.

Écrit par : rigolaux | 08 avril 2011

Pierre vous n'allez pas faire ça ! ou je me fâche !(*) &&&&%%***

Écrit par : Corto | 08 avril 2011

dommage,vraiment!
bonne chance à vous

Écrit par : lovsmeralda | 08 avril 2011

Pierre, je comprend votre désarrois, devoir assister à cette montagne de bassesse et de mensonges, ça à de quoi désarmer n'importe quel samouraï affranchi.

Nous devons dans cet épisode, nous confronter à on ne peut plus vil, ce qu'il se passe est capable de détruire tous les fondements de notre civilisation, tout ce que l'humanité a construit à bout de bras depuis des siècles, la France vient de donner son droit d'ainesse pour un plat de cacao et de café, un droit d'ainesse qu'elle avait déguisée en droit de l'homme, Pierre, méfions-nous des belles phrases, elles ne sont là que pour nous hypnotiser le temps qu'il faut pour dire, c'est trop tard !

Ce n'est pas trop tard, nos frères ivoiriens ont besoins de ces gouttes de vérités semblables à votre blog, ne tournez pas le dos, vous aussi à nos frères dans un pareil moment !

Merci de votre compréhension et croyez en notre profonde considération.

Écrit par : Corto | 10 avril 2011

J'en suis desole, car j'appreciais vos commentaires.
'
Je vous souhaite le meilleur pour la suite.

Écrit par : chocolat1 | 11 avril 2011

Vous avez raison...

Écrit par : ... | 11 avril 2011

Domage je vous ai toujours apprécié, mais le silence à une question fut terrible...Pour moi comme pour d'autres...Je ne vous en veut pas.

Nous en reparlerons de cette fausse paix en côte d'Ivoire, soyez en sûr!

Bonne route et bonne santé...

Bien à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 12 avril 2011

Monsieur Scherb, en quittant le bateau vous faites plaisir aux blogs islamistes dont la/le courageux Troll "par : ... " et surtout à ceux qui sont avec eux/ "Je suis avec vous" n'est-ce pas "rigolaux"? dont je soupçonne le vrai rigolo, qui pourrait être également le "par : ..."

Bien à vous

Écrit par : Patoucha | 13 avril 2011

" La victoire d’Alassane Ouattara a, d’extrême justesse, évité d’être tout à fait laide."

Un reportage qui fait état des ... que la France a aidés! Aujourd'hui la situation n'est pas plus réjouissante. Je comprends votre dégoût et colère que je partage M. Scherb!


"Et soudain, Gbagbo est là" reportage à lire dans Le Temps.

Écrit par : Patoucha | 13 avril 2011

@ Patoucha: Je vous comprends, mais rassurez-vous: je ne suis pas en colère, ayant toujours été neutre.
@ Pierre NOËL: Hélas, je ne pouvais pas répondre à tous les commentaires. Vous-même avez par ailleurs constaté que je vous avais répondu de manière indirecte.
@ Tous: Je vous remercie de vos messages.

Écrit par : Pierre Scherb | 13 avril 2011

J'avoue que j'ai beaucoup apprécié vos billets. Je vous souhaite beaucoup de succès dans vos entreprises.
Cordialement

Écrit par : alex | 15 avril 2011

Les commentaires sont fermés.