18 mai 2011

Connaître et débattre la constitution

 

Pour Knud Aakre, apprendre pratiquement à connaître et débattre la constitution était un des buts très divers de la société qu'il établit. Le prix Nobel de littérature Bjonstjerne Bjornson ne nous apprend pas de combien de membres était composée l'association de son héros (Chemin de fer et cimetière, 1889). En revanche, il décrit que ce but initial fut abandonné au profit d'une « société d'agriculture pour tout le bailliage ».

 

A Genève, l'intérêt de la population pour la constitution n'est guère plus grand que celui des Finlandais du XIX siècle. Cependant, les thèmes pour améliorer la vie des Genevois ne manquent pas. Ainsi, la Tribune de Genève vient de nous apprendre que le canton devrait probablement dépenser 800'000 francs pour remplacer la magistrate Antoinette Stalder à la Cour des comptes. Renoncer au coût élevé d'une élection partielle huit mois avant l'élection générale ne serait pas possible sans changement de constitution.

 

Voilà qui est passionnant ! Sauf que le sujet n'intéresse pas les politiciens outre mesure, au moins ceux de la droite, à l'instar du libéral Renaud Gautier cité par la TdG : « Si je vous faisais la liste de tout ce qui est cher à l'Etat... »

 

Pierre Scherb

 

09:04 Publié dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : genève |  Facebook | | | |

Commentaires

Vous proposez donc quoi à la place de tenir cette élection? Vous avez une solution juridique qui permet d'éviter des frais? Votre parti va prendre le leadership pour suggérer une élection tacite d'un socialiste, pour éviter les frais?

Écrit par : Amusé | 18 mai 2011

Les commentaires sont fermés.