25 mai 2011

On ne badine pas avec l'amour

 

Alfred de Musset a écrit cette comédie dramatique en 1834, après sa rupture d'avec George Sand. Il y reprend des passages des lettres écrites par elle, par exemple : « Tous les hommes sont menteurs, inconstants... »

 

Selon Wikipedia, Musset fréquente « les grisettes » en Italie pendant que George Sand est malade de la dysenterie. Après sa guérison, Musset tombe malade à son tour. George Sand devient alors la maîtresse de son médecin Pietro Pagello.

 

Une grisette, dans le vocabulaire du XIXe siècle, étant une jeune ouvrière aux mœurs légères, l'histoire ne manque pas de rappeler l'affaire DSK. Ce dernier se serait en fait mépris en pensant que la femme de chambre était une péripatéticienne déguisée*. Les conséquences furent presque aussi dramatiques comme dans la pièce de Musset, sauf qu'il n'y pas eu « mort d'homme ».

 

* http://www.tdg.ch/actu/monde/adn-dsk-retrouve-vetements-plaignante-2011-05-23

 

Pierre Scherb

 

09:30 Publié dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dsk |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.