14 juin 2011

Encore un scandale sexuel

 

Anthony Weiner, élu new yorkais à la Chambre des représentants, a envoyé à des femmes des photos osées de lui-même (un gros plan de son slip entre autres) via le réseau Twitter. Barack Obama s'est personnellement investi dans ce scandale en poussant le membre de son parti à la démission. Un tel comportement est pour lui inconcevable à un moment où beaucoup d'électeurs ont des difficultés à joindre les deux bouts, avec les problèmes de l'emploi et de l'immobilier actuels.

 

Est-ce la loi de série qui se prolonge après l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn ou plutôt un malaise profond par rapport à une sexualité en même temps déifiée, banalisée et, surtout, non maîtrisée ?

 

Pierre Scherb

 

09:56 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dsk |  Facebook | | | |

Commentaires

Scoop sexe
Une femme est harcelée, agressée ou violée toutes les secondes. A chaque battement d’ailes, un mâle porte atteinte à la pudeur d’une vieille dame ou d’une jeune demoiselle. Aucune femme n’est à l’abri d’une indécente compagnie. D’une dérive sensuelle ou sexuelle.
Nous sommes toutes victimes potentielles d’un abus de pouvoir, du singe sur la guenon, du mâle sur la femelle, de l’homme sur la femme.
Abus de pouvoir du gouvernement sur les gouvernés, de l’employeur sur les employées, du maître sur ses disciples.
Le problème, c’est que vous n’êtes pas plusieurs à déposer plainte et dénoncer ces étreintes subies sous la contrainte.
Et surtout et par-dessus tout, vous savez la douloureuse impression d’être un obscur objet de désir. Et sans parler de la pression que l’on exerce sur vous, pour que vous cédiez à toutes sortes de tentations, de perversions, d’obsessions.
Il y en a marre de tous ces canards sauvages qui se font passer pour les enfants du bon dieu.
L’Amérique a peut-être réalisé avant nous qu’il n’y a pas de différence essentielle entre vrais et faux séducteurs. Justice accusatoire, il vous suffit de charger quelqu’un pour qu’il soit forcé par la Loi de se disculper, de prouver le contraire de ce que la Loi réprouve. Mais en France hélas, la justice est inquisitoire. C’est à la victime de prouver sa bonne foi avant qu’un juge ne soit désigné pour instruire le dossier…
A un moment ou à un autre, il va falloir prendre certaines mesures, en amont ou en aval, pour prévenir bien sûr, mais surtout guérir tous ceux qui confondent violence et passion. Attraction et répulsion, vitesse et précipitation !
http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/scoop-sexe/

Écrit par : le journal de personne | 14 juin 2011

c'est une pratique courante dont beaucoup abusent aussi dans cette si belle et prude Helvétie,si vous saviez le nombre de zizis parcourant le ciel à la recherche d'un numéro de Natel afin de poser dignement sous les yeux d'une donzelle entrain de déguster un hamburger,si,si c'est très fréquent!

Écrit par : lovsmeralda | 14 juin 2011

Les commentaires sont fermés.