28 août 2011

Les succès de ma vie (2)

Vous connaissez déjà mon désir d’arrêter de fumer et mon incapacité de le faire. Je me suis alors inscrit à un cours à l’école-club Migros pour connaître une nouvelle technique.

Nous apprenions à nous décontracter, à descendre dans notre inconscient et de l’influencer. La première fois, nous devrions penser à tous les avantages de l’activité en question (fumer, manger…). J’ai donc pensé au plaisir d’allumer une cigarette après le repas, à l’avantage de fumer dans les trains qui sentaient mauvais à l’époque, etc.

Ensuite, il fallait penser à tous les inconvénients de l’activité que nous souhaitions abandonner. Il y avait là la toux le matin, les habits qui ne sentaient pas bien, le prix pour les cigarettes, etc. Pour terminer, je devais prendre la décision d’arrêter de fumer après 21 jours.

Nous devrions nous détendre ainsi chaque jour durant 21 jours, sauf qu’à partir du deuxième jour, nous nous rappelions seulement les mauvais côtés de ce que nous voulions écarter de notre vie. Il n’y avait rien d’autre à faire. Je pouvais fumer comme avant sans aucune restriction. L’idée était d’arrêter de fumer après ces 21 jours.

Le 19ème jour, je terminais une cartouche de cigarettes et j’aurais encore pu acheter deux paquets. En effet, j’avais encore deux jours durant lesquels je pouvais fumer normalement. Mais, chose étonnante, je n’en avais plus envie !

Et cela est resté ainsi jusqu’à aujourd’hui.

Pierre Scherb

P.S. Encore un succès : j’ai appris à faire un site internet moi-même. Voyez le résultat sur www.un-succes.com.

19:49 Publié dans Succès | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | | |

25 août 2011

3 raisons de voter Nidegger

Communiqué de presse de l'UDC Genève (Yves Nidegger) auquel il n'y a rien à ajouter.

Cour des comptes :

Par 86% des votants, le peuple genevois a institué en 2005 une Cour des comptes, sorte d’avocat des contribuables chargé d’opérer un contrôle indépendant du grand Etat (canton, communes, régies publiques, entités subventionnées).

Une élection complémentaire a lieu le 18 septembre 2011.

3 raisons de voter Yves Nidegger, votre avocat à la Cour des comptes :

Les contribuables genevois ont le droit d’être bien défendus. Yves Nidegger est un avocat déterminé, passé par la magistrature : Commission de surveillance des offices de poursuites et faillites, président suppléant aux Prud’hommes, Commission de recours de police des étrangers.

Le droit, il connait.

Yves Nidegger est aussi un parlementaire aguerri : membre de la Commission judiciaire des Chambres fédérales, vice-président de la Commission des affaires juridiques du national, il a présidé la Commission judiciaire du Grand Conseil et siégé à la Commission des finances.

L’Etat, il connait.

Yves Nidegger, est le candidat de la droite et du centre, ses compétences sont reconnues au-delà de son camps :

« Yves Nidegger est avec Marianne Grobet-Wellner (PS), celui qui a permis, après de nombreuses négociations avec une administration peu favorable au projet, l’adoption de la Loi sur les indemnités et les aides financières (Liaf)» Renaud Gautier, Député (PLR) Grand Conseil.

Les finances publiques, il connait.

C’est pour cela qu’il est soutenu par plusieurs partis et groupes de partis.

12:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : genève, udc |  Facebook | | | |

14 août 2011

Et le rock devint allemand

Parlez-vous allemand ? Ne vous étonnez pas si vous ne comprenez quand même rien en écoutant le tube que je vous propose aujourd’hui. Le groupe chante en réalité en une sorte de patois appelé « Kölsch » (de Cologne).

Toujours est-il que c’était la première fois qu’un morceau de rock allemand avait eu un succès retentissant.

Voici « Verdammt lang her » de BAP.

Pierre Scherb

P.S. J’ai ajouté du texte à mon site, ce matin. Voyez le résultat sur www.pierrescherb.ch. Un cadeau vous y attend !

10:41 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

12 août 2011

La danse interdite

L’été est le temps de l’insouciance. Tout y est tellement facile. Etre assis à l’ombre d’un arbre avec des amis. Savourer le bonheur de déguster un bon vin…

Et puis la gaieté d’être jeune, de se toucher, des couleurs vives, des odeurs agréables. La joie qui se transforme en musique et voilà : la lambada est née.

Lambada, la danse interdite avec la musique de Kaoma.

Pierre Scherb

P.S. J’ai appris à faire un site internet moi-même. Voyez le résultat sur www.pierrescherb.ch. Un cadeau vous y attend !

17:59 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

10 août 2011

Le tube de l’été – les tubes de ma vie (2)

Le sacre du printemps de Igor Stravinski était pour lui le plus grand choc musical de sa vie. Ne voit-on pas surtout chez l’autre ce qu’on porte en soi-même ?

Il veut donc aller à Montana, dans son costume de joueur de golf. Quand ? Bientôt, mais en tout cas pas aujourd’hui. Demain peut-être, mais sûrement bientôt. Et avant de partir, il prend sa guitare…

Et se fait plaisir.

A écouter et réécouter :

Montana de Franck Zappa !

Pierre Scherb

P.S. J’ai appris à faire un site internet moi-même. Voyez le résultat sur www.pierrescherb.ch.

05:50 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

07 août 2011

Les succès de ma vie


Une vie, c’est une suite de succès et d’échecs. Nous avons souvent tendance à nous concentrer sur les déboires en oubliant les réussites. En ce que je suis concerné, je m’en suis rendu compte après avoir écrit, il y a quelques jours, un résumé de mon autobiographie.

Pourtant, j’ai appris tôt à me concentrer sur mes succès et ceux des autres, en participant à une formation de Dale Carnegie (j’y reviendrai, car c’est un de mes succès). Pour aujourd’hui, j’aimerais plutôt vous raconter comment j’ai arrêté de fumer.

J’avais commencé à fumer quand j’étais en apprentissage (j’ai obtenu ma maturité en formation parallèle). Lorsque je faisais mon école de recrues, j’ai failli arrêter, tellement j’avais de la peine à monter et descendre les escaliers de la caserne. Pourtant, je n’ai pas réussi à le faire. Par la suite, j’ai arrêté plusieurs fois de fumer pour deux semaines, trois semaines, une fois même pour trois mois. La tentation était toujours plus grande et j’ai vite fait de reprendre ma consommation journalière d’un paquet.

Je fumais des Mary Long, des Gitanes, des Gauloises et j’en passe. Un jour, j’ai subi un accident et je suis tombé dans un coma. Je suis resté hospitalisé durant deux ou trois semaines. Deux ou trois semaines sans fumer…

Les fumeurs peuvent s’imaginer l’envie que j’avais d’allumer une cigarette ! Tout naturellement, je suis rentré à la maison, monté dans ma chambre où j’ai pris un paquet qui y traînait encore. Surprise, je ne supportais plus l’odeur des cigarettes. Elles avaient dû se gâter durant mon absence. Mais les cigarettes que j’ai achetées par la suite avaient la même odeur et étaient ainsi devenues insupportables pour moi.

Vous pensez donc que c’était la fin de mon goût pour le tabac ? Que nenni ! Au lieu de cela, j’ai remarqué que j’arrivais encore à fumer les tabacs américains (Camel, Winston), ce que j’ai fait de plus belle.

(A suivre)

Pierre Scherb

P.S. Encore un succès : j’ai appris à faire un site internet moi-même. Voyez le résultat en cliquant ici.

20:44 Publié dans Succès | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

06 août 2011

Le tube de l’été – les tubes de ma vie


Un adolescent a un jour dit, qu’une fois adulte, il ne ferait pas toujours écouter les mêmes vieux tubes en pensant au beau vieux temps. Je constate que ce n’est pas ce que je fais et je m’en réjouis. Grâce à internet, j’ai quand même accédé à quelques vieilles chansons, depuis longtemps oubliées.

Profitant de l’été, je souhaite vous faire connaître l’une ou l’autre en commençant par celle qui est comme un « leitmotiv » de ma vie :

Music was my first love de John Miles.

Pierre Scherb

P.S. J’ai appris à faire un site internet moi-même. Voyez le résultat sur www.pierrescherb.ch.

07:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

01 août 2011

Bon anniversaire ! Vive la Suisse !


720 ans de bonheur (et quelques larmes). Quel formidable exploit qui mérite bien d’être fêté.

Genève le fait dans la dignité, comme toujours depuis son adhésion à la Suisse, le 19 mai 1815. De nombreuses fêtes sont proposées aux Genevois et touristes de notre région, dont notamment celle au Parc des Bastions, agrémentée cette année par le discours de notre dynamique Maire Pierre Maudet et par une animation inédite pour l’allumage du feu de joie.

Et de la joie, il y en aura !

Pierre Scherb

17:03 Publié dans Succès | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : suisse |  Facebook | | | |