29 juin 2012

Voulez-vous continuer avec la constitution actuelle ?

Près de 80% des votants ont répondu à cette question par un NON catégorique, le 24 février 2008 !

Cette semaine, le projet de constitution a été remis au Conseil d’Etat, le « bébé » est né. La mère (la population, le peuple) va-t-elle maintenant subir le baby blues ou carrément tomber en dépression post-natale ? Autrement dit, le projet va-t-il être rejeté, le 14 octobre prochain ? Qui vivra verra.

Ce qui est d’ores et déjà sûr est que le bébé est bien vivant et qu’il est joli. Un peu trop gros peut-être (237 articles) et pas aussi beau qu’on l’aurait souhaité. La ressemblance avec la mère (la gauche) et le père (la droite) est cependant frappante, même si quelques cousins la nient (l’extrême gauche et une partie du MCG).

Il y en a qui veulent déjà le montrer partout avec fierté (Olivier Perroux qui réclame sa publication intégrale), tandis que d’autres souhaitent pour le moment rester en famille (publication sur internet seulement).

12:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

28 juin 2012

Prenez la nouvelle constitution comme votre conjoint ou partenaire : acceptez-la avec ses petits défauts !

Ainsi s’est exclamé le constituant Ludwig Müller devant un groupe joyeux de membres de l’UDC dans le magnifique domaine des Bossons, situé en plein cœur des vignes du Mandement. Il est vrai que je me suis battu, avec mes six co-constituants UDC, pour que l’assemblée constituante accepte un maximum de points qu’une assemblée générale extraordinaire de l’UDC avait validés, en 2008.

Personnellement, le maintien de la ville de Genève dans sa forme actuelle me tenait le plus à cœur. Pour rappel, c’était la raison principale avancée pour justifier la nécessité de l’élection d’une assemblée constituante. Aujourd’hui, je suis fier de constater que mes efforts, d’abord en tant que chef de groupe et maintenant en tant que suppléant UDC au bureau, ont été couronnés de succès, au point que plus personne n’ose même mentionner une telle éventualité !

11:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : udc, constituante |  Facebook | | | |

27 juin 2012

Un membre de l'UDC peut-il écrire qu'il nous faut peut-être une nuit de cristal contre les mosquées ?

Poser la question est y répondre : évidemment pas !

La sanction d'un tel comportement est immédiate, comme nous venons de le constater dans le canton de Zurich où une personne (Alexander Müller) a choisi de démissionner pour éviter d'être exclu.

Selon l’art. 65 du Code Civil, l’assemblée générale se prononce sur l’admission et l’exclusion des membres. L’association peut en tout temps recevoir de nouveaux membres (art. 70 al. 1 CC).

En pratique, il y a souvent un parrainage qui se fait pour éviter des cas comme celui-ci. La présidence pose au moins la question à l’assemblée générale de savoir si quelqu’un connaît la personne candidate.

En l’occurrence, l’ancien membre de l’UDC était visiblement connu puisqu’il était responsable des 7e et 8e arrondissement et membre de la commission scolaire de son quartier. Cela prouve que tous les contrôles peuvent être contournés. En revanche, il est erroné de vouloir attribuer les propos de Alexander Müller à l’UDC.

14:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : udc |  Facebook | | | |

26 juin 2012

Le projet de constitution a été remis au Conseil d'Etat

Cet après-midi, j'ai assisté à la cérémonie de remise du projet de nouvelle constitution au Conseil d'Etat. Avant de l'étudier plus en détail dans les prochains jours ou semaines, voici un communiqué de presse UDC sur un autre sujet passionnant :


Les polices fédérale et française donnent raison à l’UDC !

L’UDC Genève est surprise en bien de constater les propos aux médias de Monsieur Jean-Marc Widmer, Chef de la Fédération suisse des fonctionnaires de police. En effet, il le dit tout haut et tout fort, il n’aime pas Schengen et par là même donne raison à la politique menée par l’UDC. En constatant les problèmes liés à l’ouverture des frontières, notamment les armes, la drogue, les gangs lyonnais et les bandes de Roms, il confirme clairement ce que l’UDC avait prévu de longue date, contrairement aux autres partis qui voyaient en Schengen un gage de sécurité.

Les preuves parlent d’elles-mêmes suite aux dizaines de Roms appréhendés dernièrement à la douane de Moillesulaz. Ces Roms exploités par des réseaux organisés de traite d’humains entrent en Suisse très librement et y passent la journée dans le but d’obtenir de l’argent aux origines délictueuses (proxénétisme, cambriolages, mendicité, etc.).

L’UDC persiste à crier qu’il faut remettre des gardes-frontière aux postes de douane afin de ne pas tomber dans la spirale de la criminalité. Si rien n’est fait rapidement dans ce sens, les délinquants entrant illégalement en Suisse vont entériner l’implantation du crime organisé en Suisse.

L’UDC exige une tolérance zéro en matière de criminalité. Tout doit être mis en œuvre pour que le climat délétère entretenu par la passivité de nos Autorités ne puisse plus nuire à la paix économique, sociale, culturelle et touristique en Suisse. A ce sujet, l’UDC n’a de cesse de demander l’engagement de policiers ; en août 2010, elle a déposé deux textes, respectivement la résolution 630 et le projet de loi 10706. Aujourd’hui, ces deux textes sont à l’étude au Grand Conseil; autant dire qu’ils dorment dans les tiroirs en attendant une proposition d’Isabel Rochat.

Enfin, l’UDC persiste à demander la dissolution de l’association Mesemrom, celle-ci défendant les Roms criminels qui viennent mendier malhonnêtement à Genève.

En conclusion, l’analyse de Monsieur Jean-Marc Widmer va indéniablement dans le sens de la politique menée depuis des années par l’UDC tant au sujet de Schengen que de la criminalité qui y est liée en raison de l’ouverture des frontières.

17:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : constituante |  Facebook | | | |