29 décembre 2012

Les Genevois exigent le renvoi des étrangers criminels: le peuple doit avoir le dernier mot

6'000 Genevois ont signé l’initiative UDC pour le renvoi des étrangers criminels, soit à peu près le même pourcentage que dans le reste de la Suisse. C’est dire qu’ils ont marre d’être les dindons de la farce du laxisme des autorités et des lenteurs de leurs parlementaires. Cette caste s’intéresse apparemment beaucoup plus aux prochaines élections qu’à l’amélioration de la situation de leurs électeurs.

Les peines pécuniaires font la risée de la faune de pickpockets et de vendeurs de drogues. Les peines privatives de liberté ne leur font pas plus d’impression. Et il y a de quoi. Pourquoi devraient-ils craindre un séjour dans un établissement qui ressemble pour eux plutôt à un hôtel de vacances qu’à un pénitentiaire pour purger leur peine? On dirait que même MM. Pierre Maudet et Olivier Jornot n’y peuvent rien. Le peuple aura donc le dernier mot.

21:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

"Cette caste s’intéresse apparemment beaucoup plus aux prochaines élections qu’à l’amélioration de la situation de leurs électeurs."

Sa première préoccupation est de se remplir les poches en faisant la chasse aux contraventions. Cette caste préfère s'investir dans la facilité...

Bonne et heureuse année M. Scherb.

Écrit par : Patoucha | 02 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.