16 janvier 2013

Un affrontement entre les musulmans et les chrétiens a-t-il commencé au Mali?

Il y a quelques années, on parlait beaucoup d’un possible combat des chrétiens et des musulmans, notamment après la fin de la guerre froide et l’attaque des tours jumelles à New York. Peut-on donc voir l’intervention de l’armée française commandée par son président François Hollande comme une étape de cet affrontement?

La réponse est clairement négative. La France s’y est d’abord engagée pour aider les musulmans, les premières victimes des islamistes, puis l’Europe entière. Le président malien, Dioncounda Traoré, musulman, les a supplié d’intervenir. Alassane Ouattara, président ivoirien et également musulman, a déclaré son soutien aux Maliens. Il souhaite faire intervenir la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qu’il préside actuellement. Il dispose pour le surplus dans son pays de guerriers Dozo qui chôment depuis le renversement de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.

21:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

Commentaires

Si nous parlions déjà de la question des musulmans "blancs" et des musulmans noirs !

Car pour les musulmans "blancs" les musulmans noirs sont des sous-hommes !

Donc les jihadistes salafistes ne demande pas mieux que de voir la France devenir une usine à martyrs, pour autant qu'il s'agisse de noirs !!!

Le nouveau terme utilisé parmi les jihadistes pour nommer les français ;
le pays où les hommes se marient entre eux !!!

Écrit par : Corto | 17 janvier 2013

J'avais oublié les Dozos, pour compéter le paysage !!

Écrit par : Corto | 17 janvier 2013

http://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/classement-index-mondial-de-persecution/

La liste des pays qui persécutent le plus les chrétiens est très majoritairement composée de pays musulmans.... alors ces histoires de guerre que font les pays industrialisés sur fond de religion n'a pas grand sens. Pas grand sens, car ils se battent aussi et surtout pour des ressources et positions stratégiques économiques. Par contre les persécutions, dans les pays musulmans, sont le fruit de l'intolérance et de la bêtise. Aucun pays industrialisé ira intervenir au Nigeria sauver les chrétiens ou en Arabie Saoudite punir l'intolérance du fanatisme sunnite.

A noter que la stabilisation de la région par les armées des puissances locales ne risque pas de fonctionner.... sauf si les occidentaux jouent aux instructeurs et donateurs. Et encore, ça fonctionnera le temps d'une illusion.

Écrit par : Riro | 17 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.