20 janvier 2013

Les musulmans se rebiffent

Les habitants d’un village malien tuent un chef islamiste. L’armée algérienne libère en un temps record 792 otages, tandis que les islamistes preneurs d’otages en assassinent 32. C’est comme si l’armée française au Mali avait donné un nouvel espoir a des peuples opprimés depuis des décennies, depuis la chute du Shah en Iran et l’apparente défaite de la vie occidentale tant admirée.

Le prix Nobel de littérature Naipaul avait encore rencontré une jeune paysanne en mini-jupe et les cheveux dans le vent se rendant à un lieu de culte chiite, lors de son voyage en Iran et en terre musulmane quelques mois après le retour de l’Ayatollah Khomenei. Depuis, c’est la chape de plomb qui est tombée sur une grande partie du monde. Des régimes de terreur se sont installés dans de nombreux pays, comme l’Iran, l’Afghanistan, le Nigeria. Leur glas a-t-il maintenant partout sonné ?

14:24 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

Le plus dramatique dans cette affaire d'otage est que les algeriens comme les français leurs anciens colonisateurs, ont cur bon d'aller contre ces fous de dieu sans appui logistique solide, celui des USA.

Résultat les civils touaregs maliens vont payer le prix forts de leur action de reconnaissance légitime et les troupes africains vont s'enliser dans des combats aussi stériles que vains contre cette peste islamiste,aussi brune que celle des nazis mais que peu sont prêts à reconnaître comme telle.

La guerre à ces cinglés doit être totale et sans merci, et le relations diplomatiques avec ceux qui les soutiennent devraient être suspendues. Pensez-vous que des rigolos du genre Hollande ont ce courage?

Rien du tout, il aboie de loin, comme les chien de Bourgoin (san-Antonio)

merci pour ce billet

Écrit par : Dominique Vergas | 20 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.