05 mars 2013

Le PLR reconnaît la légitimité de l’élection d’Oskar Freysinger

Exit Christian Varone, place à Léonard Bender! Le couperet est vite tombé. En choisissant un habitant de Martigny pour défendre ses couleurs dans un canton qui n’admet pas plus qu’un élu par district, le PLR a implicitement reconnu que Freysinger était imbattable à Sion. Il s’attaque maintenant plutôt au PDC qui fournit à lui seul plus de la moitié des conseillers d’Etat valaisan avec seulement 38% des voix. Est aussi visée la minorité haut-valaisanne. Avec 24% d’électeurs, elle avait jusqu’à maintenant droit à deux sièges au Conseil d’Etat.

Le PLR, quant à lui, a réussi à obtenir 24% des scrutins en sa faveur. A priori, il semble donc légitime qu’il ait un conseiller d’Etat à son tour.

Le tsunami UDC Oskar Freysinger incarne tout seul le changement dans le canton du Valais. Quel bouleversement va-t-il encore provoquer? Réponse le 17 mars prochain.

07:26 Publié dans Politique, Succès | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : udc |  Facebook | | | |

Commentaires

Il est clair que si Léonard Bender est élu au Conseil d’Etat la star Freysinge trouvera à qui parler au sein du gouvernement.

Avec 3 PDC unis comme les doigts de la main, 1 UDC et 1 PLR avec le Haut Valais représenté que par un seul candidat le désir de vengeance du PDC sera incommensurable.

Ils s’arrangeront entre eux pour doter les deux nouveaux des pires départements afin de leur créer de toutes pièces des problèmes et des casseroles qui traîneront derrière eux jusqu’aux prochaines élections. Au Grand conseil on assistera à la sainte alliance PDC-PLR contre le 1/2 haut valaisan de souche autrichienne.

A.E.Ronchi

Écrit par : Les rives du bisse | 05 mars 2013

Les commentaires sont fermés.