27 mars 2013

Election du Conseil fédéral par le peuple: l’UDC propose, la gauche «raisonnable» suit

Micheline Calmy-Rey montre la voie: «Ce serait une bonne solution pour rendre ces élections plus transparentes… Actuellement, l'élection du gouvernement entraîne des tractations plus ou moins obscures. Cela permet toutes sortes d'arrangements. Ce serait beaucoup plus sain si les candidats des partis faisaient campagne auprès du peuple qu'auprès des parlementaires.»

Cela correspond exactement à la position de l'UDC. Le parti rappelle en outre que son initiative tient en priorité à faire confiance au peuple en lui permettant d'élire le Conseil fédéral comme c'est le cas dans tous les cantons qui élisent à satisfaction les conseillers d'Etat, les conseillers aux Etats et les conseillers nationaux. Cette pratique démocratique a fait ses preuves. Il n'y a dès lors plus de raison que les citoyennes et les citoyens ne se prononcent pas également à l'échelon suprême, à savoir l'élection du Conseil fédéral.

D’autres ténors de la gauche «raisonnable» préconisent également le «Oui» à l’initiative concernant l’élection du Conseil fédéral par le peuple: Pierre-Yves Maillard, Géraldine Savary et Robert Cramer. Il y a donc une forte chance qu’une partie de leur électorat les suive.

21:46 Publié dans Droit public, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : udc |  Facebook | | | |

Commentaires

Quand la droite "dure" rejoint les thèses de la gauche socialiste, les extrêmes se touchent !

C'est le rétrécissement !

Écrit par : Corto | 27 mars 2013

Les commentaires sont fermés.