15 avril 2013

Le paradis des voleurs et des brigands*

Plus que la moitié de tous les auteurs d’actes criminels en Suisse sont des étrangers (53%), dont 28% habitent en Suisse, 7% sont des requérants d’asile et 18% des frontaliers, sans papiers ou touristes criminels.

Le journaliste Andreas Kunz note que ces chiffres tirés de la statistique policière de la criminalité 2012, prouvent l’augmentation du tourisme criminel et démentent les politiciens qui nous ont promis moins de criminalité avec l’introduction de Schengen.

Pour rappel : l’UDC exige une renégociation ou résiliation des accords Schengen !

* Andreas Kunz pour « Die Weltwoche »

15:10 Publié dans Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : udc |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.