05 juillet 2013

Les Frères musulmans vont-ils survivre ?

L’islam n’est pas la solution. C’est en somme la réponse d’Isobel Coleman à la question sous titre, en persiflant le slogan des Frères musulmans, soit l’islam est la solution*.

Auteur du livre Le paradis sous ses pieds (Paradise beneath her feet) sur le féminisme islamique, elle suggère que les Egyptiens approuvent, dans une procédure ouverte et correcte, une nouvelle constitution réduisant le rôle de l’Islam. A rappeler que la population de ce pays est aussi composée de 10% de chrétiens. Elle pense que ce serait le moyen d’en finir non seulement avec les Frères musulmans qui posent problème à l’Egypte dès leur bannissement en 1948, mais encore avec l’islamisme dans cette région.

Les premières mesures du nouveau président ne peuvent que rassurer ceux qui craignaient le pire avec le putsch militaire d'avant-hier (que dire d’un président nommant comme gouverneur d’une province un terroriste membre de Gamaa Islamija, qui a récemment tué, en 1997, avec une cruauté sans égale 36 touristes suisses à Louxor ?).

*: http://edition.cnn.com/2013/07/04/opinion/coleman-muslim-brotherhood/index.html?hpt=hp_t1

20:43 Publié dans Croyances, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | |

Commentaires

Ils ont montrés leur numéro de cirque minable, maintenant ils peuvent retourner dans leurs catacombes pour quelques siècles ou pour l'éternité !!

En tout cas, ils ont pris une déculottée magistrale !!

Écrit par : Corto | 05 juillet 2013

manipulations de droits démocratiques, limites de nos démocraties... se rappeler

que la France a honoré sa fierté de "pays des droits de l'Homme" en hébergeant l'ayatollah fondateur de l'actuel régime iranien

que la Suisse a honoré sa fierté de "pays neutre, pays de l'asile politique" en hébergeant l'égyptien fondateur des frères musulmans, vous savez, le grand-père des devenus suisses frères Ramadan

Écrit par : Pierre à feu | 06 juillet 2013

Réjouissez vous, bientôt vous aurez droit à l'ayatollah comme Jenni.

Écrit par : Pierre Jenni | 06 juillet 2013

Jenni, un homme averti en vaut deux !

Écrit par : Corto | 07 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.