10 septembre 2013

Après le flop de la mort des forêts, voici le flop du réchauffement climatique

La mort des forêts était sur toutes les lèvres dans les années 80. C’était les débuts des mouvements écologistes et de leur vision apocalyptique du monde. Une initiative fédérale a même été lancée intitulée « Halte à la mort des forêts ». Elle s’est fracassée à la sagesse du peuple suisse et a échoué au stade de la récolte des signatures déjà, le 6 mai 1986. Peu de temps après, il était devenu évident que la forêt suisse jouissait d’une excellente santé et que sa surface ne cessait d’augmenter.

Vint donc le dogme du réchauffement climatique. Tous les scientifiques « sérieux » affirmaient alors que la température moyenne était en train d’augmenter et ce de manière irréversible, tant que nous ne changions pas complètement notre façon de vivre.

Or, la Tribune de Genève vient de nous apprendre que la terre est en train de se refroidir, foi « des éminents spécialistes en environnement appartenant au GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) ».

Cette nouvelle sonne-t-elle le glas du mouvement des verts en politique ? Le contraire est à craindre, comme on a pu le voir après la mort de la légende de la mort des forêts. Jésus ne disait-il pas déjà que des aveugles guidaient des aveugles ?

13:02 Publié dans Croyances, Politique | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook | | | |

Commentaires

Cher Pierre,

Tu oublies le "coup" du trou dans la couche d'ozone, dans les années 90, qui devait tous nous faire griller à brève échéance ! Là aussi on attend encore...

Les Verts, et une grosse part de leurs diverses associations satellites, appliquent consciencieusement un principe posé par Goebbels dans les années 1930 : "Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose."

Amicalement
Antoine Bertschy

Écrit par : Antoine Bertschy | 10 septembre 2013

Accessoirement, on est encore loin de la moyenne 1981-2010 ...

http://nsidc.org/data/seaice_index/images/daily_images/N_daily_extent_hires.png

http://nsidc.org/data/seaice_index/images/daily_images/N_stddev_timeseries.png

Écrit par : Chuck Jones | 10 septembre 2013

Cher Pierre, Cher Antoine,

Ce crétin de Gallilée était un fervent défenseur de l'héliocentrisme ! ... Et nous sommes tombés dans le piège ! En effet, tout le monde sait que seule le géocentrisme est compatible avec la transsubstantiation. Au feu Darwin et sa théorie de l'évolution! Encore un coup des écolos! Il est évident que seul le créationnisme est acceptable comme explication de la naissance du monde. Ainsi, les brillants scientifiques que vous avez toujours été peuvent toujours en rajouter une couche en niant l'évidence! Vous trouverez toujours quelques esprits simples pour vous suivre.

Cordialement!

Écrit par : Galileo | 10 septembre 2013

Cher Galileo,

Au fait, qui êtes-vous ? Mais peu importe... Je remarque une fois de plus qu'il ne faut surtout pas mettre en doute les dogmes des écologistes, sous peine de crucifixion (terme utilisé à dessein, vu ce que vous imaginez savoir sur moi) verbale !

Ne pas être convaincu par ces alarmistes prévisions sur le réchauffement climatique, et encore moins sur son éventuelle origine humaine (là encore j'utilise le verbe convaincre à dessein car il n'y aucune de preuve avérée que l'activité humaine ait une quelconque influence sur le climat), fait de celui qui doute un sombre crétin. Dieu (je continue !) que j'aimerais être engoncé dans des certitudes aussi fortes que les vôtres ! Quoique... N'est-ce pas la certitude de connaître l'absolue Vérité qui poussent certains hommes à imposer leur point de vue aux autres, souvent de la pire des manières ?

Alors, cher Galileo, permettez moi de douter. Pas de Darwin, bien entendu, ni de l'héliocentrisme, qui sont scientifiquement avéré et prouvé. Mais permettez-moi de douter d'un être supérieur, de douter de l'implication humaine sur les variations climatiques, de douter que l'écologisme politique ne soit pas tenté par le pouvoir absolu... A moins qu'il ne soit qu'une nouvelle sorte de culte qui, comme les autres, nous voue à la damnation éternelle si on a ne serait-ce que l'ombre d'un doute... Mais j'en doute !

Cordialement,
Antoine Bertschy

Écrit par : Antoine Bertschy | 10 septembre 2013

Il y a un truc qui ne trompe pas. Les écolos n'abordent jamais les aspects positifs probables du réchauffement :

- plus de chaleur = plus d'évaporation = agrandissement du front intertropical = les pluies montent plus au N et reverdissent le sahara, qui hier encore était verdoyant...
- la fonte des glaces supprime le Gulf stream = l'Europe refroidit et les stations de basse montagne n'ont plus besoin de canons à neige, plus de soucis de laves torrentielles dues à la fonte du permafrost, etc...
- sinon, moins besoin de chauffage en hiver

Etc, etc. Il suffit de réfléchir un peu pour s'apercevoir que les effets positifs sont aussi nombreux que les négatifs. Pour quelles raisons autres que politiques n'en parle-t-on pas, les médias étant intégralement aux mains de la gauche ?

Écrit par : Géo | 10 septembre 2013

Monsieur,

La mort des forêts fût bien à l'ordre du jour et l'est encore aujourd'hui en asie à cause des pluies acides.

Qu'importe que le peuple y ait cru ou non dans le vote de mesures qui leur a été soumis, les pays industrialisés ont bien pris des mesures encore en place aujourd'hui.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pluies_acides

Écrit par : Chuck Jones | 10 septembre 2013

"Tu oublies le "coup" du trou dans la couche d'ozone, dans les années 90, qui devait tous nous faire griller à brève échéance ! Là aussi on attend encore..."

Ca, c'est ce qui s'appelle s'auto-administrer une baffe, vu que des mesures drastiques ont été prises depuis 1985 et que ces mesures commencent à prendre effet... aussi grâce au réchauffement de la stratosphère. En effet le trou se forme d'autant mieux que l'air y est plus froid.


"- plus de chaleur = plus d'évaporation = agrandissement du front intertropical = les pluies montent plus au N et reverdissent le sahara, qui hier encore était verdoyant..."

Hier, c'était il y a 10'000 ans...
Et la zone de sécheresse pourrait remonter en Europe qui se désertifie. Bien.
Le Sud des USA (TX, NM, AZ, voire même plus à l'Est) souffre d'un déficit chronique en pluies. Je ne vais pas crier que c'est le désert, sur la base d'une année de mesures. Attendons de voir si l'année 2011 se répète dans cette région. Pour cette année c'est bien - enfin mal parti. Sécheresse extrême sur de vastes parties du TX, NM, des Montagnes Rocheuses, jusqu'au NV et CA.


"- la fonte des glaces supprime le Gulf stream = l'Europe refroidit et les stations de basse montagne n'ont plus besoin de canons à neige, plus de soucis de laves torrentielles dues à la fonte du permafrost, etc..."

Pour le Gulf Stream vous n'en savez strictement rien.
laves? fonte du permafrost? C'est quoi ce charabia?
Le permafrost concerne d'abord et principalement le nord de la Sibérie et du continent américain. Sa fonte libérant des quantités impressionnantes de méthane.


"- sinon, moins besoin de chauffage en hiver"

Logique puisque selon vous l'Europe se refroidit.

Autre aspect positif : la moitié de la Floride sous les eaux.

Quant au refroidissement, on en reparle dans 10 ans.

Écrit par : Johann | 10 septembre 2013

Chuck Jones@ En attendant, aujourd'hui, les forêts envahissent les montagnes, (dopées par le CO2 ?), et il ne sera bientôt plus possible d'y skier. Bien sûr, c'est dû principalement à la diminution du pâturage, en raison de la baisse excessive du prix du lait. Avant l'envahissement par les forêts, gare aux avalanches sur les pentes herbeuses non-fauchées ou non-broutées : cela emprisonne l'air, qui favorise une discontinuité entre sol et couche de neige.
Les idiots des villes qui traitent l'agriculture suisse de putain décatie pourraient bien payer cher leur lourde stupidité à Verbier ou à Gstaad...

Écrit par : Géo | 10 septembre 2013

- « Tu oublies le "coup" du trou dans la couche d'ozone, dans les années 90, qui devait tous nous faire griller à brève échéance ! Là aussi on attend encore... »

Et vous attendez quoi au juste ?
Des mesures ou d'être grillé ?

Entre temps il y a eu le Protocole de Monréal et l'arrêt général mondial de la production de gaz CFC.

Protocole de Montréal, 20 ans plus tard:
http://www.theozonehole.com/twentieth.htm

Écrit par : Chuck Jones | 10 septembre 2013

Monsieur Bertschy

- « ... il n'y aucune de preuve avérée que l'activité humaine ait une quelconque influence sur le climat ... »


OMS: "preuves écrasantes que l’activité humaine agissait sur le climat de la planète"

http://www.who.int/globalchange/climate/fr/


7 preuves physiques désignant l'activité humaine comme ayant une influence sur le climat:

http://grist.org/climate-change/2011-10-07-guilty-as-charged-proof-of-human-fingerprints-on-climate-change/

Bonne lecture.

Écrit par : Chuck Jones | 10 septembre 2013

@ Galileo,

" Ce crétin de Gallilée était un fervent défenseur de l'héliocentrisme ! ... Et nous sommes tombés dans le piège ! En effet, tout le monde sait que seule le géocentrisme est compatible avec la transsubstantiation. Au feu Darwin et sa théorie de l'évolution! "

Vous inversez justement les rôles. Les Gallilée et les Darwin sont aujourd'hui justement ceux qui doutent de la théorie dominante et dites acquise du réchauffement climatique de la dites majorité des climatologues et autres scientifiques qui sont mis au pilori et qui sont traitez de charlatan, et des propagandistes pro-cie pétrolière etc... Il y a même eu en France une tentative de rendre illégale par la loi toute négation sur les causes anthropiques du réchauffement climatique suite à la polémique à la sortie du dernier livre sur la question de Claude Allègre.

Je me souvient bien de cette annonce de la mort acquise des forêts qui devant nous amener les pire fléaux à partir des années 90.

" La mort des forêts fût bien à l'ordre du jour et l'est encore aujourd'hui en asie à cause des pluies acides. "

Ce qui est surtout à l'ordre du jour c'est que les forêts en Asie disparaisseent surtout à coup de tronçonneuse bien plus qu'à coup de pluie acide


" Entre temps il y a eu le Protocole de Monréal et l'arrêt général mondial de la production de gaz CFC. "

Le trou dans l'ozone? Combien de fois n'avons nous pas entendu que malgré l'interdiction des CFC nous avions atteint le point de non retour. Car théorie qui nous condamnait tous disait que les molécules de CFC avaient une vie qui se comptait environ de 50 ans. Et avec la paquet que l'on avait balancé juste avant leur interdiction nous condamnait à être grillé à coup sur.

D.J

Écrit par : D.J | 10 septembre 2013

@DJ

Eh bien, on va pouvoir découvrir le régime UV des australiens ( taux de cancers de la peau le plus élevé au monde ), vu que maintenant nous aussi on a un trou d'ozone, bien à nous, dans l'hémisphère nord, pile au-dessus de l'arctique. Et attendez, celui-ci de trou, il se ballade...


http://lci.tf1.fr/science/environnement/trou-dans-la-couche-d-ozone-l-europe-menacee-6740532.html

Écrit par : Chuck Jones | 10 septembre 2013

"Ne pas être convaincu par ces alarmistes prévisions sur le réchauffement climatique, et encore moins sur son éventuelle origine humaine..."

Vous inversez les rôles. Vous êtes convaincu que le réchauffement ce sont des balivernes. Et vous prenez pour des crétins ceux qui y craignent sa réalité.

Écrit par : Machin | 10 septembre 2013

@DJ

- « Ce qui est surtout à l'ordre du jour c'est que les forêts en Asie disparaisseent surtout à coup de tronçonneuse bien plus qu'à coup de pluie acid ... »

"La Chine menacée par la pollution industrielle qui cause des pluies acides sur un tiers du pays"

"Un tiers du territoire de la Chine est affecté par les pluies acides que cause sa rapide croissance industrielle, ce qui représente une menace majeure pour les sols et les cultures, selon les autorités citées dimanche par l'agence Chine nouvelle."

http://www.chine-informations.com/actualite/la-chine-menacee-par-la-pollution-industrielle-qui-cause-des-pluies_5104.html

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/87/European_Union_China_Locator.svg

Écrit par : Chuck Jones | 11 septembre 2013

"laves? fonte du permafrost? C'est quoi ce charabia?"
Renseignez-vous avant d'écrire n'importe quoi, Johann...

Écrit par : Géo | 11 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.