26 novembre 2013

Much ado about nothing

Beaucoup de bruit pour rien, ce n’est pas seulement le titre d’une comédie de William Shakespeare, c’est aussi le sentiment qui se dégage de l’intervention d’hier des trois conseillers fédéraux Didier Burkhalter, Simonetta Sommaruga et Johann Schneider-Ammann pour lancer la campagne.

Ils étaient trois – et pourtant aucun argument n’a été avancé pour dire non à l’initiative de l’UDC contre une immigration massive et incontrôlée*. Que faire de 70'000 personnes de plus chaque année ? Dans quels trams et trains les transporter, par quel route les acheminer à leurs places de travail (s’ils ne sont pas à la charge de l’assistance sociale) ? Dans quels logements les loger, en pleine période de pénurie avec une totale incapacité des autorités genevoises de construire les logements pourtant promis ?
Aucune réponse non plus aux questions légitimes que les Suisses se posent n’a été avancée. Rendez-vous donc le 9 février 2014 pour dire avec force que le peuple attend des actions et n’a pas peur de l’Union Européenne.

* voir la prise de position de l' UDC suisse

11:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : udc |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.