18 mars 2014

De l’esprit des lois

Je me croirais le plus heureux des mortels si je pouvais faire que les hommes pussent se guérir de leurs préjugés.

Ce souhait de Montesquieu figure dans la préface de son fameux ouvrage. Je vous propose sa lecture, toujours d’actualité:





P.S.: Pensez à visiter le site www.pierrescherb.ch, afin de mieux connaître l’auteur de ce blog, soit Me Pierre Scherb, M Law, tit. brevet d’avocat et membre de l’assemblée constituante de la République et canton de Genève 2008 à 2012.

17:29 Publié dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.