24 mars 2014

Wagner l’a échappé belle

Accusé par le « procureur » Bernard-Henri Lévy au Grand Théâtre de Genève du crime d’antisémitisme et défendu avec brio par l’avocat Marc Bonnant, Alain Carré, « le musicien de la langue française », s’est finalement abstenu de le condamner, le 31 janvier dernier.

Le spectacle Le cas Wagner continuera le 30 avril 2014 avec l’examen de l’artiste Richard Wagner. Echappera-t-il encore une fois à la condamnation ?


Cadavre dans l'eau.jpeg


P.S.: Pensez à visiter le site www.pierrescherb.ch, afin de mieux connaître l’auteur de ce blog qui est par ailleurs membre du conseil de fondation du Grand Théâtre.

12:34 Publié dans Divers, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.