03 septembre 2015

La neutralité de la Suisse est dans l’intérêt de l’Europe entière

Cette année, nous fêtons les 200 ans de la reconnaissance de la neutralité suisse par le droit international. Il s’agit d’un jubilé important à fêter, car cette reconnaissance a valu à la Suisse une période de paix pendant 200 ans.

Après la défaite de Napoléon à Waterloo, dans le deuxième traité de Paris du 20 novembre 1815, les grandes puissances européennes, à savoir l’Autriche, la France, la Grande-Bretagne, le Portugal, la Prusse et la Russie, ont garanti la neutralité perpétuelle, armée, librement choisie et intégrale de la Suisse et l’inviolabilité de son territoire. Même l’Allemagne nazi a respecté cette neutralité. Le texte signé contient la phrase suivante: «Les puissances signataires de la déclaration du 20 mars reconnaissent authentiquement, par le présent acte, que la neutralité et l’inviolabilité de la Suisse et son indépendance de toute influence étrangère, sont dans les vrais intérêts de la politique de l’Europe entière.» Aujourd’hui, la situation n’a pas changé, sinon que la neutralité de la Suisse est dans les vrais intérêts de la politique du monde entier.

21:18 Publié dans Politique, Succès, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.