28 février 2016

Non au musée: la ville désavoue le Conseiller administratif Sami Kanaan

La Ville de Genève souhaite une rénovation et un aggrandissement du Musée d'art et d'histoire raisonnable et, surtout, garder la main sur son musée. Voici le communiqué de presse de l'Union démocratique du centre:


MAH. L’UDC-Ville de Genève est pleinement satisfaite du vote genevois

L'UDC-Ville de Genève s’est opposée au projet de rénovation et d’agrandissement du Musée d’art et d’histoire pour des raisons de coûts exorbitants et d’une convention beaucoup trop contraignante pour un musée appartenant à une commune.

Les citoyens ont partagé ses positions en refusant le crédit de 132 millions de francs demandé par le Conseil administratif. Ils rappellent à la raison un exécutif « bobo » qui a perdu le sens de la mesure avec un projet beaucoup trop ambitieux en ces temps incertains. En 2013, l’UDC avait déposé une motion demandant d’abandonner le projet Nouvel et de tout remettre à plat en vrai concours dont le jury serait composé de tous les acteurs concernés. Ce texte a été malheureusement refusé et trois ans ont ainsi été perdus.

Ce retour à la case départ ne doit pas être interprété comme un signal négatif à l’encontre du MAH mais un appel à l’union autour d’un projet vraiment fédérateur et raisonnable. C’est ce que l’UDC attend sans délai du Conseil administratif.

Pour info :
Cathy Jacquier, présidente de l'UDC-Ville de Genève, 076 / 615 60 52
Eric Bertinat, conseiller municipal et chef de groupe, 076 / 391 25 03

Voir ma photo d'illustration.

13:28 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

J'aurais souhaité que le résultat fût différent ! Mais le résultat est là. Comme il n'y a pas de plan B, il y a de gros risques à ce qu'un nouveau projet mette des années à sortir des bureaux de l'administration, surtout si on veut absolument un projet "raisonnable".

Je ne sais pas si la raison doit, en l'occurrence, l'emporter. Et j'approuve La Rochefoucauld dont la maxime suivante me remplit de joie :"celui qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit."

Un bon thème de dissertation ?

Écrit par : Michel Sommer | 28 février 2016

Je suis content de voir, M. Michel Sommer, que vous trouvez encore des raisons de vous réjouir. D'ailleurs, était-il si raisonnable de rejeter le plan B, c'est-à-dire le plan Nouvel (le plan A étant celui qui avait été escamoté par les autorités, mais redécouvert récemment par le comité référendaire)? Nul ne le saurait jamais.

Consolez-vous avec la pensée que le peuple n'a pas toujours raison, mais qu'il a toujours le dernier mot.

Écrit par : Pierre Scherb | 28 février 2016

Les commentaires sont fermés.