La vérité triomphe du mensonge: Donald Trump est le nouveau président des Etats-Unis

Imprimer

«On a cherché à le tromper ce peuple, avec les affaires supposées de cul de Trump, oubliant ridiculement ceux de Bill Clinton, elles, véridiques. Et pourtant, oublier la Libye, Benghazi notamment, la mort violente de Kadhafi, fait de Clinton et Obama, deux criminels qui ne seront jamais poursuivis. Moi, je n’oublie pas, je ne regarde pas la couleur des gens. Ces gens-là ont détruit le monde: Irak, Libye, etc. Il fallait que ça s’arrête. Ce sont les mêmes qui alimentent la guerre en Syrie..»

Ces paroles dures n'ont pas été émises par un blanc, raciste de surplus. C'est un Africain et citoyen français qui les a mises sur internet.

En tant que citoyen d'un petit pays, je ne peux que me réjouir de la victoire de Donald Trump. Il veut mettre un terme aux immiscions des Américains dans le monde entier, tous se soldant par des échecs retentissants et des pays détruits durant des décennies.

En tant qu'habitant de Genève, ville de paix, je ne peux que me réjouir de la victoire de Donald Trump. La nouvelle ère de paix et de prospérité qui s'annonce nous fera un grand bien. Coïncidence du calendrier: la ville d'Alep est sur le point d'être libérée.

Pour voir le lien de la citation, cliquer ici.

Lien permanent Catégories : Politique 4 commentaires

Commentaires

  • "En tant qu'habitant de Genève, ville de paix, je ne peux que me réjouir de la victoire de Donald Trump. La nouvelle ère de paix et de prospérité qui s'annonce nous fera un grand bien."

    Ça serait très chouette une ère de paix, j'aimerais beaucoup aussi, cependant, vous allez peut-être très bientôt déchanter.

  • Bien dit!

  • Yes we can; on a vu ce que cela a donné ces 8 dernières années. Le yes we can d'aujourd'hui va dans le sens des bonnes perspectives que les Américains peuvent à nouveau revoir devant eux !

    Pas pour la gloire d'un homme a qui on a donné un prix de paix pour lui permettre de mettre à genoux tout une partie de ses propres concitoyens et
    exterminer ceux au loin qui ne lui convenaient pas!

    Les Electeurs font les "rois" pas les élites ou les médias, aujourd'hui ces derniers doivent bigrement s'en rendre compte....yes we can!

  • Enfin, nous ne verrons plus la famille Clinton avec ses sourires niais, bouche ouverte à tous vents, avalant la confiture mielleuse islamique.

    Les mensonges de Obama , Clinton, leurs obligés européens, musulmans et autres despotes n'auront pas découragé la révolte des américains de toutes les couleurs à voter pour un Trump imprévisible.

    La manipulation des sondeurs et des médias en faveur de Clinton est un échec pour cette Europe islamique.

    La Russie a joué un jeu dangereux avec le nazi de Syrie pour consolider sa géopolitique. Il est temps de calmer ce jeu dangereux avec les uns et les autres.

    Attendons la suite et restons zen, ce n'est pas évident, l'obscurantisme religieux est à l'affût attendant son heure.

Les commentaires sont fermés.