04 août 2018

Abandonnons l’intégration et exigeons l’adaptation des étrangers en Suisse

Un musulman qui ne fait pas de poignée de main à une femme et une musulmane qui ne regarde pas l’homme qui lui a posé une question, sont-ils bien intégrés en Suisse? C’est la question à laquelle deux commissaires de la Commission de naturalisation de Lausanne ont dû répondre récemment. Pour l’heure, nous ne connaissons pas leur réponse, mais le procédé démontre déjà clairement ses limites.

Et comment réagir lorsque les candidats à la naturalisation hindous disent vouloir attaquer nos paysans qui amènent leurs vaches chez le boucher? Pour rappel, un musulman indien vient de se faire lyncher lorsqu'il était en train de convoyer des vaches qu'il venait d'acquérir pour sa famille.

La vraie question est: pourquoi un étranger qui ne fait rien de plus que de s’intégrer en Suisse devrait-il être naturalisé? Nous devrions plutôt exiger qu’il s’adapte d’abord à notre mode de vie, histoire d’éviter les tensions entre populations. A l’heure actuelle, il y a une majorité de Suisses qui veulent vivre en paix, qui ne sont pas racistes et qui soignent la bonne entente avec leurs voisins.

Ne permettons pas que des étrangers installés chez nous deviennent Suisses, qui prônent la guerre, qui sont racistes et qui n’ont qu’à faire de l’avis de leurs voisins. Exigeons qu’ils reprennent nos valeurs avant que nous leur fassions confiance en les acceptant en tant que citoyens à part entière!

http://blog.pierrescherb.ch/2018/07/abandonnons-lintegrat...

11:05 Publié dans Croyances, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook | | | |

Commentaires

Il est clair qu'en venant s'installer chez nous, ils doivent laisser aux vestiaires une grande partie de leur culture, principalement celle qui sont contraires à nos valeurs.
Comme le dit l'adage, "A Rome, fais comme les Romains!"
Dans la Cité d'Athènes, devenaient citoyens athéniens ceux qui faisaient leur, le mode de vie et la culture athéniens.
Et sans risque de me tromper, c'est bien ce que l'UDC demande à ceux qui veulent vivre chez nous, voire devenir Suisses alors que les autres partis, de droite à gauche, nous sommes tous des citoyens du monde, chacun ayant ses propres arrières-pensées.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 04 août 2018

G. Vuilliomenet, je ne sais pas si des questions se posent à ce niveau au vu du nombre et des barbaries qu'ils imposent dans notre société, cela alors qu'ils allèguent fuir ces barbaries !

C'est incroyable, ils déclarent venir se réfugier afin de fuir les barbaries instituées dans leurs pays d'origines et une fois ici, ils voilent leurs femmes, continuent de suivre les mêmes pratiques qu'ils sont censés avoir fuit ???

Pas de doute, il s'agit d'une invasion à peine dissimulée !!

Écrit par : Corto | 04 août 2018

"C'est incroyable, ils déclarent venir se réfugier afin de fuir les barbaries instituées dans leurs pays d'origines et une fois ici, ..." (Corto)


Où ça ... "ici", Corto ?

Écrit par : Chuck Jones | 05 août 2018

On ne peut considérer "Suisse", intégré et civilisé tel homme qui ne serre pas la main à une femme ou telle musulmane qui ne regarde pas l'homme qui lui a posé une question.
Le refus du partenariat entre hommes et femmes.
Nous n'admettrons jamais Suisse celui ou celle qui estime que, non musulmans, mécréants, nous irons en enfer
celle qui se voile d'un voile en réalité non religieux mais identitaire.

Nous ne pouvons pas tolérer toutes les astuces mensongères pour infiltrer cette idéologie qu'est l'islam dans nos codes et lois.

Nous ne pouvons pas tolérer le droit des époux à battre leurs femmes, les mariages forcés, les excisions (a-t-on le droit de disposer de la personne psychophysique d'un enfant soit par l'excision, soit pas le circoncision?)

Nous exigeons le respect de nos religions, de nos croyances comme de la libre pensée… la liberté des cultes sans jamais aucun contrainte ni imposition ou désaveu.

Nous attendons des musulmans qu'ils adoptent nos jours ouverts comme fériés et renoncent au ramadan tant à l'école qu'au travail.

Les coins de prière en entreprise ne sont pas moins identitaires que les voiles.

La vraie prière, comme le jeûne, se vit sans ostentation.

Pour lutter contre le sentiment d'être envahis et victimes d'une sournoise forme de génocide de nos peuples de l'Hexagone nous demandons des passeports migrations temporaires:

la faim n'est pas une fatalité, les biens se partagent.
La guerre ne doit plus être tolérée: aux peuples de dire NON une fois pour toutes:


de quel droit, dans la visée des intérêts de quelques-uns organise-t-on ces massacres appelés guerres prétendus moyens pour retrouver la paix: ne commençons pas la guerre, nous n'aurons pas plus à la poursuivre qu'à la terminer.

Au vu des es problèmes posés par l'islam entre ce qui est ou n'est pas l'islam nous demandons, attendons et réclamons l'analyse psy IMPARTIAL de l'ensemble des visions de Mahomet.

Réalisant la dévastation du social, de la qualité de vie, des mœurs comme de l'écologie par la mondialisation et son marché cruel sans éthique nous demandons la fin de l'inhumaine et démente compétitivité.

Nous attendons et obtiendrons le retour à la saine Coopération comme unique mesure de salut général.

L'UDC a commis de graves erreurs mais l'UDC n'a jamais eu totalement tort en tout.

l'Union démocratique chrétienne correspond à nos valeurs:

Unité, Démocratie, Amour et Compassion

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05 août 2018

En Hollande nous n'en pouvons plus, nous sommes obligés de renvoyer ces criminels dans les pays d'où ils viennent, sinon, la Hollande va tomber dans l'horreur.
Je reviens de vacances en Suisse, dans peu de temps, la Suisse sera comme la Hollande, dans le bus pour l'aéroport de Genève, il y avait plus de femmes voilées que de femmes non-voilées. C'est terrible.

Écrit par : Mulder | 05 août 2018

Hors des terres de l'islam !

Tout comme le socialisme, la tâche principale des musulmans est d'islamiser la planète entière, c'est sans aucun doute le principal commandement que chaque musulman se doit d'accomplir, les pionniers du socialisme ont inculqués le même objectif.

C'est très bien expliqué dans l'islam chiite avec la "venue" du "mahdi", pour que le "mahdi" vienne sur terre, les musulmans doivent d'abord islamiser toute la planète et là, peu importe si ils sont chiites ou sunnites, c'est la seule exception chez les chiites de reconnaissance des sunnites comme musulmans !

Écrit par : Corto | 05 août 2018

Monsieur Pierre Scherb,

Pourquoi ne pas publier mon commentaire?

Quid de la souffrance de ceux qui n'ont pas ou plus l'âge, la force ou les moyens de quitter leurs pays? Quid de la peur, des mutilations atroces des victimes des guerres?

Ne faut-il pas faire cesser les guerres, répartir les biens en rétablissant pour tous au mieux possible la qualité de vie?

Notre ouverture ne devrait-elle pas aller désormais aux migrants de plus en plus nombreux victimes des conséquences du réchauffement climatique sans autres mesures immédiates que la recherche d'autres lieux où s'installer?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05 août 2018

Rappel: Le sujet de cette note est l'adaptation des étrangers en Suisse. Il ne s'agit pas de discréditer les musulmans, qu'ils vivent ici ou ailleurs, ni qui que ce soit (commentaires non pertinents et dorénavant refusés).

Écrit par : Pierre Scherb | 05 août 2018

Monsieur Scherb,

Permettez moi de vous poser la même question que Madame Belakovsky.

Quid de ma réponse à Corto lui demandant d'expliquer ce qui lui fait croire qu'il vit ... "Hors des terres de l'islam !", qu'il est inatteignable, ou que cela lui permet de nier l'existence de revendications pressantes de cette communauté ?

Je n'arrive pas à croire que je sois amené à utiliser ce mot ... "communauté", ... pour exprimer ce mépris dans lequel se pare celui qui essaie de faire croire qu'il existe une terre où il peut ignorer que cette présence existe.

Écrit par : Chuck Jones | 05 août 2018

@ Chuck Jones:

Voir mon rappel publié juste avant l'arrivée de votre commentaire.

Écrit par : Pierre Scherb | 05 août 2018

Vous parliez d'"adaptation des étrangers en Suisse".

Quelqu'un intervient: L'adaptation des étrangers en Suisse est compromise par la réalité d'un refus d'aller à nous avec attente que nous allions à "eux".

Posez à cette personne la question suivante: Par "eux" de quels étrangers parlez-vous?

Quelle sera la réponse?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05 août 2018

De toute manière "l'information", la presse n'informe pas, il y a un black-out de la presse concernant les très nombreux "échecs" liés à cette "confrontation" entre des personnes qui cherchent à imposer leurs coutumes et une société qui a mis des siècles pour se libérer d'une autre domination.

Chuck, vous ne cesser d'utiliser le terme "croire" !

Ce mot est plus indiqué dans les discours d'imams ou de prêtres, mais pas une société laïque !

Écrit par : Corto | 05 août 2018

"exigeons l’adaptation des étrangers en Suisse" !!

Vous vous refusez de prendre en considération les musulmans qui vivent ici ou ailleurs, mais la Suisse est un petit pays entourés d'autres pays qui se confrontent bien plus que la Suisse à ces problématiques liées à l'islam, c'est un peu faire le jeu de l'autruche !!

Écrit par : Corto | 05 août 2018

"Rappel: Le sujet de cette note est l'adaptation des étrangers en Suisse. Il ne s'agit pas de discréditer les musulmans, qu'ils vivent ici ou ailleurs, ni qui que ce soit (commentaires non pertinents et dorénavant refusés)."

Connaissez-vous d'autres communautés qui posent autant de problèmes? Je ne dis pas que TOUS les musulmans refusent nos valeurs, mais lorsqu'on suit un tant soit peu les informations, c'est le plus souvent cette communauté qui fait parler d'elle et pas en bien et ça se fait au détriment des musulmans qui ne veulent pas imposer leur religion de quelque manière que ce soit. Un hasard? A moins de vouloir faire comme les gauchistes, il est difficile de nier les faits.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 06 août 2018

Adrien, 26 ans, poignardé à mort par Younes et Yanis El Habib pour avoir secouru des amis agressés

"Ils ont brisé notre vie. C'est impardonnable !" : le cri de douleur de Patricia, la mère d'Adrien, tué à coup de couteau devant une boîte de nuit en Isère le 29 juillet.

https://www.youtube.com/watch?v=mybPPBLuznE

Écrit par : Corto | 06 août 2018

"Rappel: Le sujet de cette note est l'adaptation des étrangers en Suisse. Il ne s'agit pas de discréditer les musulmans, qu'ils vivent ici ou ailleurs, ni qui que ce soit (commentaires non pertinents et dorénavant refusés)."

Au fait! qui a dans l'introduction de son billet fait allusion à l'islam au ravers de cas concrets impliquant des musulmans?

Écrit par : G. Vuilliomenet | 06 août 2018

Pourquoi ai-je mis ce commentaire?
J'en ai mis un autre qui apparemment n'a pas été pris en compte. Censure? Alors une explication serait bienvenue, car je n'ai fait que relater ce qui se passe à peu près partout en Europe et en Amérique du nord.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 06 août 2018

"Chuck, vous ne cesser d'utiliser le terme "croire" !
Ce mot est plus indiqué dans les discours d'imams ou de prêtres, mais pas une société laïque !" (Corto)


C'est vous qui avez utilisé le mot "terres" dans "terres de l'islam".

Je constate dans _votre_ discours le glissement sémantique abusif de "terres" en ... "société", ... entre votre dernier commentaire et le précédent.

Soit.

Alors, ... vous parliez d'une "société laïque".
Et exactement, a quelle "société laïque" pensiez vous, Corto ?

Pas la société "suisse" quand même, qui croit dans le dieu Pigeon, qui lui-même croit dans TOUS les dieux de toutes les sociétés qui lui confient les oeufs que pondent leurs dieux ?

Écrit par : Chuck Jones | 06 août 2018

G. Vuilliomenet, c'est justement sur quoi certains s'appuie pour instaurer leur formalisme, allez parler avec un représentant de l'islam suisse et vous verrez qui est plus royaliste que le roi et je dois dire que M. Scherb savoure la censure à sa manière même comme lorsque vous le soulignez il s'embrouille !

Il faut savoir que la mentalité orientale sait à la virgule comment prendre en portafaux cette rigidité-mole à laquelle elle se confronte en Suisse et en Europe, cependant elle monte crescendo le ton de manière très calculée et vis-à-vis de cette mithridatisation, je crains fort que nous en sortions perdants !!

Écrit par : Corto | 06 août 2018

Les commentaires sont fermés.