25 janvier 2019

Armer les APM, une demande UDC toujours d’actualité

L’ensemble du Conseil municipal de la Ville de Genève a reçu un courrier de l’Union des polices municipales genevoises. Il fait suite aux événements survenus à Plan-les-Ouates et qui ont vu des voyous ouvrir le feu sur les agents de la police municipale (APM). Ces derniers, désarmés, ont été quitte pour une grosse frayeur. Fort heureusement. Mais doit-on arrêter là notre réflexion sur le port d’armes à feu par les APM, alors que les forces de l’ordre relève une recrudescence des violences faites à l’encontre des APM ? Devons-nous attendre d'autres événements tragiques pour prendre conscience du manque de moyens de nos APM ? Genève est le seul canton de Suisse à ne pas accepter que leur police municipal ne bénéficie pas du brevet fédéral et par conséquent du droit de porter une arme de défense.

Le syndicat remarque « que ces derniers sont encore trop peu formés pour répondre à ce type d’actes violents ». Et de conclure « Nous les appelons (les employeurs, donc le Conseil administratif, donc Guillaume Barazzone) instamment à mieux nous former, à nous accorder une juste reconnaissance et à nous équiper de tous les moyens nécessaires pour garantir notre intégrité physique, celle de nos collègues et celle des citoyens. »

C’est exactement ce que demande le groupe des conseillers municipaux UDC depuis le 20 mars 2013, date du dépôt d'une motion intitulée «Pour une police municipale armée» (M-1069). Il n’est pas inutile d’en rappeler les termes :

Le Conseil municipal demande au Conseil administratif d’entreprendre toutes les démarches nécessaires auprès du Conseil d’Etat et de l’Association des communes genevoises afin :
– d’offrir aux agents de la police municipale (APM) actuellement engagés la formation de base qui leur permettra d’obtenir le brevet fédéral de policier;
– de soumettre l’engagement des futurs APM à la réussite du brevet fédéral de policier;
– de doter les APM ayant réussi le brevet fédéral de policier d’armes à feu.

Le groupe UDC-Ville de Genève déposera une demande en urgence lors de la prochaine séance du Conseil municipal (mardi 5 février 2019) pour que la commission de la sécurité du domaine public de l'information et de la communication ou la commission des finances se saisissent enfin de cet objet toujours d’actualité.

(Communiqué de presse UDC du 24.1.2019)

Pour info :
Pierre Scherb, conseiller municipal Ville de Genève, chef de groupe
Eric Bertinat, secrétaire général et président du Conseil municipal

https://blog.pierrescherb.ch/2019/01/armer-les-apm-une-de...

15:19 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

Si vous voulez armer les municipaux, il faut mieux les recruter et mieux les former! Sans ça je crains le pire avec certains!

Écrit par : Dominique Degoumois | 25 janvier 2019

C'est prévu dans notre motion (brevet fédéral de policier).

Écrit par : Pierre Scherb | 25 janvier 2019

Les commentaires sont fermés.