04 février 2013

Avis de faux policiers et de pickpockets

Genève est une ville relativement sûre pour l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Pensez seulement à d’autres villes du monde comme Lagos, Bagdad ou Bombay.

Un séjour dans notre ville nécessite néanmoins une attention particulière aux yeux des responsables de l’OMPI. Aussi attirent-ils l’attention des participants à la vingt-troisième session du comité intergouvernemental en décrivant deux méthodes les plus fréquemment utilisées pour abuser les victimes :

« Faux policiers. Ils opèrent généralement en groupe de trois, dont l’un aborde la victime pour lui demander quelque chose. Arrivent ensuite deux autres personnes qui se font passer pour des agents de police, présentant de fausses pièces d’identité et posant des questions telles que ″Êtes-vous un touriste?″, ″Présentez vos papiers!″ et ″Avez-vous de l’argent?″. Les victimes présentent leur portefeuille, dont l’argent est subtilisé avant que les voleurs ne prennent la fuite.

Pickpockets. Sous prétexte de demander un renseignement, les pickpockets s’efforcent d’entrer en contact physique avec la victime pour commettre leur forfait. »

16:58 Publié dans Genève, Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

26 janvier 2013

Davos en Genevois

Genève est la capitale du monde, c’est connu. Alors pourquoi, diantre, Klaus Schwab a-t-il choisi l’insignifiant Davos pour sa rencontre « en famille », le Forum Economique Mondial (WEF) ? Désormais, l’énigme est résolue. Voyez seulement.

En 1971, un professeur d’économie de l’Université de Genève souhaite marier sa supposée passion pour le ski avec son enthousiasme pour les pratiques de management en vigueur aux Etats-Unis. De langue maternelle allemande, il a tôt fait de découvrir le nouveau centre de congrès à Davos et invite 444 dirigeants d’Europe centrale à participer au premier European Management Symposium. Il a ensuite réussi à asseoir son importance, y intégrer les politiciens et transformer et son caractère et son nom.

Et le lien avec Genève ? La fondation World Economic Forum a son siège à Cologny, depuis le 27 mars 2007. Chaque année, un des Conseillers d’Etat y est invité (Jean-François Unger en 2013). Un détachement de la Police genevoise surveille l’événement. Le nouveau chef du département de la sécurité, Pierre Maudet, s’est fait un point d’honneur de contrôler personnellement, en compagnie de Jacqueline De Quattro et de Monica Bonfanti, le bon déroulement de cette opération. Une visite éclair en hélicoptère et la boucle est bouclée.

19:57 Publié dans Genève, Humour, Politique, Succès | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

24 janvier 2013

Plus de 2'800 francs en mendiant

La Tribune de Genève nous apprend que quatre individus « originaires de Roumanie » ont été arrêtés en France avec un sac de plus de 10 kilos de monnaie dans le coffre de leur voiture. Un des occupants déclare à la police avoir reçu l’argent de la part d’un mendiant roumain pour la vente de son Audi A6 espagnole. Les policiers, satisfaits de cette explication, les relâchent.

On comprend mieux pourquoi les mendiants affluent à Genève, contrairement à ce qui se passe dans d’autres villes, par exemple Berlin, mais aussi toutes les villes roumaines où pas un seul mendiant ne peut être trouvé (Le Temps du 23 ct.). Remarquez que le mendiant genevois a quand même fait moins bien que le monsieur arrêté par la police zurichoise il y a une vingtaine d’années. Il venait à bord de sa Mercedes depuis Singen (Allemagne) pour mendier à la « Bahnhofstrasse » (les rues basses de Zurich). Sa recette d’une journée était 10'000 francs.

11:01 Publié dans Genève, Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | |

14 janvier 2013

Recevoir toujours plus en payant toujours moins ?

Notre espérance de vie s’est allongée de 2 ans ces 10 dernières années. Nous avons subi 3 chocs boursiers en même temps. En 1980, la caisse de pension CEH avait 16,1 personnes actives pour 1 pensionné et la CIA en avait 6,7. Aujourd’hui, la CEH compte 2,5 actifs et la CIA 2 par personne pensionnée.

Ajoutez à cela une nouvelle contrainte du droit fédéral, à savoir la capitalisation intégrale comme principe et la capitalisation partielle comme exception sous des conditions strictes. Vous comprendrez donc la nécessité d’adopter des mesures exceptionnelles pour les deux caisses genevoises CEH et CIA qui fonctionnent justement sous le régime de la capitalisation partielle avec un taux de couverture de 51,4%.

Sauf que ce n’est pas tout. Il faut encore qu’un plan de financement soit remis à l’autorité de surveillance avant le 30 juin 2013 pour qu’il puisse être approuvé jusqu’au 1er janvier 2014. La seule manière d’atteindre ses objectifs paraît l’adoption de la loi instituant la Caisse de prévoyance de l’Etat de Genève (LCPEG, fusion des caisses CIA et CEH). Il s’agit tout de même d’éviter la liquidation des deux caisses. L’Etat devrait alors mettre en œuvre sa garantie pour financer les pensions en cours et pour la compensation du découvert sur les prestations de sortie acquises. Cela correspondrait à une charge d’environ 7 à 8 milliards de francs.

Bien entendu, beaucoup de questions restent ouvertes, notamment l’âge de la retraite qui est fixé à 63 ans pour les fonctionnaires. La LCPEG ne peut donc être qu’une étape vers un vrai assainissement des caisses de prévoyance de l’Etat de Genève.

www.pierrescherb.ch/blog

11:35 Publié dans Droit public, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

12 janvier 2013

L’UDC a encore de beaux jours devant elle

L’apéro du début d’année et un repas convivial pour fêter la nouvelle année et les Rois ont donné des ailes à l’UDC Ville de Genève. Elle a vu une affluence extraordinaire qui n’a pas déplu à son président Jacques Pagan. Votre serviteur et par ailleurs Vice-Président UDC VdG a aussi affiché un sourire à la grandeur de cette réussite.

Le président, dans son allocution, s’est montré optimiste pour les élections des Grand-Conseil et Conseil d’Etat en octobre et novembre de cette année. Tant que les choses vont mal en Ville et dans le canton, l’avancée de l’UDC dans les élections est pour ainsi dire garantie. Je me vois malheureusement dans l’impossibilité d’énumérer tout ce qui ne va pas, la place me manque. Il suffit amplement d’ouvrir la Tribune de Genève et de constater les blocages de circulation, suppression de places de stationnement, trafic de drogues, pickpockets, braquages, etc.

Seul souci : obtenir une représentation équitable de la Ville par rapport à celle de la campagne au Grand-Conseil. A chacun la tâche de motiver les électeurs.

19:07 Publié dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

05 janvier 2013

Les femmes sont-elles plus courageuses que les hommes ?

Elle se fait voler son sac aux Pâquis par deux hommes dont la provenance n’est pas communiquée, au moment de chercher une place de stationnement. Elle sort de sa voiture, se lance à la poursuite de l’un, le rattrape, hélas sans son sac, poursuit sa course à la recherche de l’autre. Elle le reconnaît dans un magasin et réussit à le retenir jusqu’à l’arrivée de la police. Le sac et le porte-monnaie sont retrouvés. Maigre consolation, car le contenu, l’argent, a disparu.

Jusqu’où faut-il pousser l’exaspération des Genevois et des touristes avant de remédier à cette situation ?

09:25 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

31 décembre 2012

Commémoration de la Restauration de la République

En 1798, occupée militairement, Genève est annexée à la France et devient chef-lieu et préfecture du département du Léman. Suite aux défaites de l'armée napoléonienne, les troupes françaises se retirent de la ville le matin du 30 décembre 1813. Les troupes autrichiennes arrivent à Genève dans l'après-midi, annonçant la restauration de l'ordre ancien. Le 31 décembre, une proclamation d'indépendance est préparée et un gouvernement provisoire est constitué. Genève retrouve son statut de République indépendante (Communiqué de presse de la chancellerie d'Etat).

Et voici quelques photos de la commémoration de ce jour:

1er décembre 2012, 1.jpg

1er décembre 2012, 2.jpg

1er décembre 2012, 3.jpg

1er décembre 2012, 4.jpg

21:01 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

03 août 2012

Les vaches investissent la Plaine de Plainpalais

On ne change pas les traditions. On change de lieu.

Cette année, les Genevois se sont retrouvés, non pas au Parc des Bastions mais à la Plaine de Plainpalais, pour la Fête nationale suisse. Avant d’assister aux discours officiels de notre maire Rémy Pagani et de Daniel Rosselat, syndic de la ville de Nyon, le public a été convié à un spectacle insolite à Genève : le combat de vaches de la race d’Hérens.

Voici quelques impressions :

1er août 2012, 1.jpg


1er août 2012, 2.jpg


1er août 2012, 3.jpg

11:08 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève |  Facebook | | | |

20 décembre 2010

Les politiciens s'intéressent aux fanfares

 

Voici un extrait du discours que j'ai prononcé lors de la soirée annuelle de la Fanfare municipale du Petit-Saconnex de ce week-end :

 

portrait-salerno-fleurs.jpgCA-Maudet-Vignette.jpgPERLER-ISAAZ.jpg« Nous avons le plaisir d'avoir eu avec nous pour l'apéro Madame Sandrine Salerno, maire de la ville de Genève, Monsieur Pierre Maudet, conseiller administratif,  et Madame Frédérique Perler-Isaaz, présidente du Conseil municipal. Visiblement, les politiciens ont redécouvert l'importance des fanfares pour une communauté, ce que nous constatons avec plaisir. Les fanfares aussi ont besoin des politiciens, dépendant de subventions que nous sommes pour couvrir nos dépenses importantes. Je profite de l'occasion de remercier la Ville de son aide que nous souhaitions cependant un peu plus généreuse pour assurer notre pérennité.

 

Nous avons suivi l'appel de notre maire, le 1er juin 2010, pour qu'elle puisse entrer en fonction « en fanfare ». Nous avons aussi accompagné nos enfants lors de la Fête des promotions, cette année non seulement en ville, mais aussi à Bernex. Lors de nombreuses autres occasions, nous étions au service de la population, tâche que nous entendons poursuivre l'année prochaine.

 

Grâce à nos jeunes musiciens, nous avons encore élevé notre niveau musical, comme le public a tout récemment pu s'en rendre compte lors de notre concert de l'avent. Je remercie tous les musiciens qui, par leur engagement, ont permis ce joli succès. Derrière les musiciens ou plutôt devant, il y a la personne sans laquelle les sons émis par les musiciens ne seraient qu'un brouhaha plus ou moins désordonné. Celui qui les pousse à aller jusqu'à l'extrême de leur sensibilité musicale est notre directeur Charles Burk avec son assistante, notre sous-directrice Madeleine Junod. Je vous prie de les applaudir tandis qu'ils s'avancent vers moi pour recevoir une récompense bien méritée. »

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

NB : N'hésitez pas à vous inscrire pour recevoir les newsletters

 

08:06 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fanfare municipale du petit-saconnex |  Facebook | | | |

12 décembre 2010

Ainsi périssent les ennemis de la République !

 

Après ce cri, l'épée ou tout autre ustensile mené par le plus jeune et le plus âgé des participants à la Fête de l'escalade, symbole de la participation de toute la population, brise la marmite en chocolat. Et ce à la grande joie des fêtards, reflet de celle éprouvée par les Genevois après avoir repoussé l'attaque infâme de Charles-Emmanuel, duc de Savoie.

 

La compagnie 1602 nous rappelle chaque année son événement fondateur en défilant en Ville dans les costumes de l'époque. Que tous les membres de cette association sous la direction de son directeur Alain Decrausaz, que je salue en passant, soient ici sincèrement remerciés.

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

19:14 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |