30 juillet 2010

La féminisation du vocabulaire rend plus difficile l'intégration des étrangers


Dans mon billet d'hier, j'ai décrit de quelle manière la féminisation du vocabulaire complique la langue française. Qui dit complication dit difficulté de compréhension. Ceux qui ont le plus de problèmes à comprendre sont, bien sûr, les étrangers dont la langue maternelle n'est pas le français.

 

En choisissant de féminiser les mots, on choisit aussi implicitement d'empêcher bon nombre de nos citoyens et, surtout, les étrangers de comprendre le message. Il s'agit ainsi d'une façon de procéder élitaire et peu démocratique.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

09:55 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

29 juillet 2010

La féminisation du vocabulaire : une forme insidieuse du style administratif

Ecrire pour être lu exige l'utilisation d'un langage simple, de ne pas faire de phrases trop longues et de ne pas exprimer trop d'idées à la fois. La féminisation du vocabulaire enfreint les trois règles en même temps.

 

Prenons pour illustrer ces propos une phrase tirée de la récente consultation populaire sur la politique d'asile et des étrangers de l'UDC. Nous y lisons : « De nombreuses Suissesses et de nombreux Suisses ne se sentent plus à l'aise ou se sentent même menacés dans leur propre pays. »

 

1) « Nombreuses Suissesses et nombreux Suisses » est un terme compliqué et artificiel. Nous avons appris à l'école que le pluriel masculin exprime une majorité d'entités féminines et masculines. Nous savons que cette règle est toujours en vigueur. En prétendant le contraire, on complique inutilement la phrase.

 

2) Cette phrase contient 23 mots, tandis qu'une phrase compréhensible pour la majorité des citoyens ne devrait pas dépasser les 14 mots.

 

3) L'auteur de cette phrase entend s'exprimer sur un sentiment (idée principale). En mentionnant les Suissesses et les Suisses, il introduit une deuxième idée, celle d'une division des personnes de nationalité suisse en Suissesses et Suisses.

 

Je suppose que pour ces trois raisons (et éventuellement d'autres encore), l'Académie française continue de prôner les règles de grammaire qui nous sont connues.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

10:55 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | |

27 juillet 2010

La majorité silencieuse

 

La majorité silencieuse s'oppose à la minorité agissante. Un blog crée ainsi plusieurs groupes de personnes.

 

Le premier est l'auteur du blog qui s'oppose en tant qu'individu au groupe des lecteurs des blogs.

 

Puis, il y a ceux qui n'ouvrent jamais un blog parce que le sujet proposé ne les intéresse pas. D'autres ne l'ouvrent pas parce que l'orientation politique, religieuse, sexuelle ou je ne sais quoi de l'auteur ne leur convient pas.

 

Reste finalement une minorité de personnes qui consultent le blog et les textes que son auteur propose. Entre ces personnes, il y en a qui se contentent de lire et quelques rares autres qui répondent.

 

Les auteurs des messages sont donc, avec l'auteur du blog, la minorité agissante. Tout l'art consiste ainsi à savoir ce que pense la majorité silencieuse.

 

Pierre Scherb

Premier chef de groupe UDC à l'assemblée constituante

www.pierrescherb.ch

 

09:51 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | | |

26 juillet 2010

Derborence

Prendre de la hauteur, suivre les traces de Charles-Ferdinand Ramuz, qu'est-ce qu'il y a de mieux pour échapper aux guéguerres intestines d'un certain parti et aux attaques de quelques rares lecteurs de mon blog plus ou moins anonymes?

P7250404.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai envoyé à six de mes commentateurs les plus critiques des courriels de remerciements (leurs adresses mail et IP sont visibles pour le rédacteur d'un blog).

Surprise ! La grande majorité de ces courriels ne sont pas arrivés à destination.

Sont revenus :

  1. Yamarre
  2. Pas-pro-du-tout
  3. Jean Meier
  4. Marianne Obermüller

A se demander quels petits malins se cachent derrière ces pseudonymes ? A quel jeu jouent-ils en semant la zizanie à l'intérieur de l'Union Démocratique du Centre ? On dirait qu'ils veulent faire le lit au MCG !

 

Pierre Scherb

Premier chef de groupe UDC à l'Assemblée constituante

www.pierrescherb.ch

09:00 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook | | | |

23 juillet 2010

Le grand OUF des Genevois: la fin de l'horloge de la biodiversité

Les touristes et les Genevois ont souffert ! 65 jours de biodiversité - quelle période moche vient de se terminer. (cf. http://planetephotos.blog.tdg.ch). La Tribune de Genève titrait hier sur son site internet à ce sujet : « Genève bazarde son horloge de la biodiversité » et tout le monde (ou presque) pousse un grand OUF.

 

Les Genevois auront compris pendant ce temps que tenir de beaux discours sur la biodiversité et vraiment la vivre avec tout ce qu'elle comporte (virus, bactéries, bourdons et autres mauvaises herbes) n'est pas du tout la même chose. Comme il est plus facile d'être vert et de pester contre les bagnoles que de renoncer à son 4x4 pour se déplacer à Maze (VS).

 

Il y a quelques jours, Pierre Kunz s'est demandé si la Bérézina avait déjà sonné pour l'écologie. L'abandon de l'horloge fleurie semble effectivement l'indiquer aussi. Et que les Genevois vont-ils voter après qu'on leur aurait encore bloqué 200 rues supplémentaires en Ville de Genève ?

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

08:46 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

19 juillet 2010

Un week-end d'été en Thurgovie

Profitons de cette période estivale !

P7170278.jpgP7170279.jpgP7170280.jpgP7170290.jpgP7180322.jpgP7180333.jpgP7180350.jpg

08:48 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

16 juillet 2010

Commentaires méprisants à la poubelle (2)

J'ai écrit avant-hier, en m'adressant à la gauche, qu'il n'était jamais trop tard pour faire du bien ou pour reconnaître une erreur. Bien entendu, ce principe s'applique aussi à moi-même.

 

censure-nouveaux-visages-d8217anastasie-L-4.jpeg

J'ai ainsi été frappé par la réaction surprenante d'une partie de mes lecteurs à ma note sur les commentaires. Plusieurs parlaient de censure. Selon Wikipedia, la censure n'est autre que la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d'expression de chacun. Il peut y avoir censure avant ou après la diffusion. La censure par la privation de l'information disponible à des particuliers ou à un groupe peut être justifiée pour des raisons médicales ou liées à l'âge. Elle est représentée sous la forme d'Anastasie (une des sœurs de Cendrillon) tenant de grands ciseaux.

 

C'est surtout dans le sens médical que j'entends continuer à exercer une certaine censure après diffusion. Adultes et vaccinés que nous soyons, tout ce que nous voyons ne nous fait pas de bien. Ainsi, il est autre chose de lire qu'une femme est menacée de lapidation (c'est déjà grave) que de voir la vidéo d'un tel méfait.

 

Cela dit, j'ai remis en ligne tous les commentaires « censurés » jusqu'à présent, leurs auteurs, en se dévoilant et en révélant ainsi leurs caractères, en sont les responsables principaux.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:00 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

13 juillet 2010

La Lake Parade vue de dos (2)

Et encore une photo d'un « love mobile » :

P7100209.jpg

Bonne soirée !

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

19:12 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |