22 septembre 2011

Droits politiques au programme de la Constituante

Le droit d’éligibilité des étrangers, la représentation des femmes et des hommes et le nombre de signatures pour les initiatives constitutionnelles et législatives ont été l’objet de débats intenses lors de la session plénière de l’Assemblée constituante du 20 septembre.

La question de la titularité des droits politiques reste un sujet complexe et controversé. Finalement, après un débat très riche, l’article 47 de l’avant-projet, qui prévoyait d’étendre les droits politiques sur le plan communal aux étrangers, a été amendé : si les droits de voter ou de signer une initiative ou un référendum ont été confirmés, le droit d’éligibilité a été sorti de cet article pour figurer dans une disposition transitoire, prévoyant que le Conseil d’Etat soumettra au peuple, au plus tard 2 ans après l’entrée en vigueur de la nouvelle constitution, la question de l’éligibilité des étrangers sur le plan communal.

L’article 50 de l’avant-projet, promouvant « une représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des autorités », est complété par un alinéa qui prévoit que l’Etat prenne « des mesures pour permettre aux personnes élues de concilier leur vie privée, familiale et professionnelle avec les obligations découlant de leur mandat ». Les propositions visant à introduire des quotas n’ont pas obtenu de majorité.
Pour l’article 55 concernant le nombre de signatures pour l’initiative constitutionnelle, certains souhaitaient que le nombre de 10'000 figurant dans l’avant-projet (comme dans la constitution actuelle) soit diminué à 6'000 ou remplacé par un pourcentage (7 %). Le nombre de 10'000 a finalement été maintenu par l’Assemblée plénière.

En revanche, pour l’article 56 sur l’initiative législative, le chiffre de 7'000 signatures présent dans l’avant-projet a été rétabli à 10'000 (comme dans la constitution actuelle), contrairement aux souhaits de certains groupes qui proposaient soit un abaissement à 5'000, soit un pourcentage de 5 %. Enfin, l’Assemblée a refusé un amendement du Conseil d’Etat stipulant qu’il adapterait annuellement le nombre de signatures en fonction de l’évolution de la population.

Voilà ce qui ressort du dernier communiqué de presse du Bureau de l'Assemblée constituante.

09:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

25 août 2011

3 raisons de voter Nidegger

Communiqué de presse de l'UDC Genève (Yves Nidegger) auquel il n'y a rien à ajouter.

Cour des comptes :

Par 86% des votants, le peuple genevois a institué en 2005 une Cour des comptes, sorte d’avocat des contribuables chargé d’opérer un contrôle indépendant du grand Etat (canton, communes, régies publiques, entités subventionnées).

Une élection complémentaire a lieu le 18 septembre 2011.

3 raisons de voter Yves Nidegger, votre avocat à la Cour des comptes :

Les contribuables genevois ont le droit d’être bien défendus. Yves Nidegger est un avocat déterminé, passé par la magistrature : Commission de surveillance des offices de poursuites et faillites, président suppléant aux Prud’hommes, Commission de recours de police des étrangers.

Le droit, il connait.

Yves Nidegger est aussi un parlementaire aguerri : membre de la Commission judiciaire des Chambres fédérales, vice-président de la Commission des affaires juridiques du national, il a présidé la Commission judiciaire du Grand Conseil et siégé à la Commission des finances.

L’Etat, il connait.

Yves Nidegger, est le candidat de la droite et du centre, ses compétences sont reconnues au-delà de son camps :

« Yves Nidegger est avec Marianne Grobet-Wellner (PS), celui qui a permis, après de nombreuses négociations avec une administration peu favorable au projet, l’adoption de la Loi sur les indemnités et les aides financières (Liaf)» Renaud Gautier, Député (PLR) Grand Conseil.

Les finances publiques, il connait.

C’est pour cela qu’il est soutenu par plusieurs partis et groupes de partis.

12:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : genève, udc |  Facebook | | | |

11 juin 2011

Ben Laden refait surface

 

Rassurez-vous, il ne s'agit pas du célèbre terroriste que les Etats-Unis n'ont pas su capturer. Non, le nouveau Ben Laden est une des « stars de la bataille d'Abidjan ». On l'appellerait ainsi à cause de la barbe qu'il avait arborée en septembre 2002, au début de la  rébellion en Côte d'Ivoire.

 

Ben Laden est tout de même l'actuel homme fort de la commune abidjanaise de Yopougon où des combats ont encore eu lieu il y a deux jours. A moins que les rafales de tirs d'armes automatiques et légères entre 21h30 et 23h aient comme origine un pillage qui avait mal tourné, comme certains journalistes se le demandent.

 

Pierre Scherb

 

19:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : côte d'ivoire |  Facebook | | | |

09 juin 2011

Le quotidien « Le Temps » à nouveau disponible

 

Le quotidien « Le Temps » est de retour en Côte d'Ivoire, empêché de parution lors de la guerre et du désordre qui l'a suivie.

 

Et il annonce immédiatement la couleur : continuer sans relâche pour informer sur les questions de la violation des droits de l'homme, de la démocratie et de la gouvernance en Côte d'Ivoire. Après une période de difficultés pour avoir des nouvelles de ce qui s'y passait vraiment, le voilà un certain retour à la normalité.

 

Le premier constat est que France 24, la « télévision attitrée d'Alassane Ouattara », avait ouvert le débat en lançant la question : « Alassane déjà entaché ? » Or, selon « Le Temps », il l'est depuis le 19 septembre 2002, le jour de la rébellion armée. Ce qui les laisse songeur. Hum !

 

Pierre Scherb

 

10:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : côte d'ivoire |  Facebook | | | |

07 juin 2011

La Suisse ne veut pas adhérer à l'Union européenne

 

Eh ben non, la Suisse n'a pas fait de demande d'adhésion à l'Union européenne. Ceux qui le craignaient peuvent enfin respirer !

 

La conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey était formelle, hier, devant les conseillers aux Etats (source TdG) : « Il n'y a pas de demande à l'UE qui n'existait pas en 1992 lorsque le Conseil fédéral a demandé l'ouverture de négociations d'adhésion à la Communauté économique européenne (CEE). Si le Conseil fédéral voulait adhérer à l'UE, ce qu'il ne souhaite pas, il devrait faire une nouvelle demande. »

 

Dont acte.

 

Pierre Scherb

 

09:23 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : suisse |  Facebook | | | |

06 juin 2011

De la guerre des six jours aux guerres sans nom

 

Le bloggeur Pierre Emerach se souvient du quarantième anniversaire du début de la guerre des six jours. Cette guerre, rappelons-le, était une « attaque préventive » de l'armée israélienne contre la Ligue arabe composée par l'Egypte, la Jordanie, la Syrie et l'Irak (selon Wikipedia).

 

Sous quels noms va-t-on se remémorer la guerre en cours contre la Lybie (Mouammar Kadhafi) ou les hauts faits de l'ONU contre une partie de la Côte d'Ivoire pour installer le « président reconnu par la communauté internationale » ?

 

Pierre Scherb

 

09:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : côte d'ivoire |  Facebook | | | |

04 juin 2011

Constituante : le mythe du peuple qui rejetterait le texte proposé

 

Il ressurgit. Après une période d'accalmie et de travail en paix, les orfraies se réveillent, poussant leurs cris stridents : « La constituante va à l'échec ! C'est sûr et certain ! Il faut l'arrêter avant qu'il ne soit trop tard ! » N'est-il donc pas déjà trop tard, des millions n'ayant pas déjà été dépensés ?

 

Le résultat de la consultation démontre surtout une dissociation entre la population et certains groupes de pression.

 

Prenons par exemple le nucléaire. 53% de l'échantillon « population » et 52% des députés sont en faveur de la nouvelle disposition proposée par la Constituante, tandis que 40% des institutions et associations et 51% des répondants spontanés y sont défavorables.

 

Autre exemple : le logement. Tandis que 75% de l'échantillon « population » et 50% des députés sont favorable au changement proposé, 37% des institutions et associations et 43% des répondants spontanés y sont opposés.

 

Il ne s'agit ici que de deux sujets qui, prétendument, amèneraient les Genevois à refuser l'avant-projet de constitution. Or, la consultation démontre qu'il n'en est rien ! On peut donc en conclure que ce sera aussi le cas des autres « points chauds ».

 

Pierre Scherb

 

09:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : constituante, genève |  Facebook | | | |

01 juin 2011

Quand la victime devient accusatrice (DSK)

 

Un procès se prépare, c'est bien connu. Ainsi Dominique Strauss-Kahn ne s'est pas seulement doté d'avocats de renom pour sa défense, mais, selon la TdG, il aurait aussi contacté un service d'enquêteurs privés pour fouiller le passé de sa possible victime, et un service de relations publiques.

 

En lisant l'article de la feuille préférée des Genevois, on constate déjà un premier effet positif du travail de la société de relations publiques TD International. La prétendue victime est ainsi allègrement devenue son accusatrice.

 

Et que fait donc encore le Procureur général dans cette affaire ?

 

Pierre Scherb

 

09:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

31 mai 2011

Le temps du « politiquement correct » est-il révolu ?

 

« Que la racaille de France prenne garde, impunité va cesser! C'est dans des cercueils que nous vous renverrons chez vous! »

 

Ces propos, tenus par un politicien genevois, « d'un goût certes discutable, selon le Ministère public, ne sauraient être perçus comme propres à pousser au meurtre de leurs destinataires ». La plainte pénale de Frédéric Charpié est donc classée.

 

Tout ce qui n'est pas « politiquement correct » ne saurait donc être pénalement répréhensible. D'aucuns peuvent le regretter. Qu'ils ne se trompent pas : ce n'est pas une invitation à l'injure. C'est plutôt un rappel qu'il n'y a pas seulement le droit pénal pour « punir » un comportement inadéquat. Le « politiquement correct » aura donc encore de beaux jours devant lui.

 

Eric Stauffer conclut ainsi, en assumant ses paroles : « Je persiste et signe ».

 

Pierre Scherb

 

11:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : genève, droit pénal |  Facebook | | | |

28 mai 2011

Monsieur Ouattara est-il un gentil criminel de guerre ?

 

Après l'arrestation de Ratko Mladic, Marine Le Pen ne mâche pas ses mots : « J'ai l'impression, dans la justice internationale, qu'il y a les bons criminels de guerre et les mauvais criminels de guerre... Amnesty International considère que les armées de Monsieur Ouattara se sont rendues coupables de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. »

 

Elle se demande s'il serait un jour traduit devant la justice pénale internationale, après son investiture comme président de la Côte d'Ivoire en présence de Nicolas Sarkozy, et si nous ne sommes pas toujours dans la justice des vainqueurs. Par ailleurs, elle pense que Monsieur Ouattara devrait être poursuivi.

 

* http://www.cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=3834

 

Pierre Scherb

 

16:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : côte d'ivoire, france |  Facebook | | | |