22 octobre 2010

Courrier de lecteurs

 

Occupé à mettre sur pied mon cabinet de conseil juridique, de traduction et d'écriture de textes divers (cf. http://www.pierrescherb.ch), je reçois un article d'un de mes lecteurs, député au Grand-Conseil et collègue de parti, que je vous soumets volontiers avec mes remerciements à son auteur :

 

« Indulgence pour les hors la loi étrangers ?

Autrefois, les villes étaient protégées par les sages qui siégeaient aux portes de la ville. Les sages refusaient d'abriter les fauteurs de trouble et les voyous. Aujourd'hui, hors la loi et voyous étrangers s'installent chez nous comme en terrain conquis, provoquant désordre, souffrances, sentiment d'injustice et d'abandon ainsi qu'un mécontentement général. Depuis quelques décennies, la situation se dégrade continuellement. Invités par l'indulgence politique, c'est aujourd'hui les mafias du Bonneteau qui s'installent. Quant aux Roms, la population doit déjà s'habituer à subir leur présence quotidienne.

Mis à part les musiciens qui sont des artistes honnêtes, les Roms vivent de la criminalité et pourrissent la vie des gens dans toute l'Europe de l'Est. Il est quasi nécessaire d'être investi d'un esprit de sainteté pour désirer épouser leur cause.

Que dire de la sensiblerie artificielle et superficielle qui s'étale ? Ne s'apparente-t-elle pas à du crétinisme !  Les plus engagés ne souffrent-ils pas d'une sorte de simulacre de sainteté, plus intéressé par leur image que par leur prochain ?  Leurs beaux discours trompeurs tirent la société vers le bas, le désordre, le chaos. Toucher la mauvaise conscience des gens par l'inversion subtile des valeurs chrétiennes pour en imposer une parodie : « mépriser, punir, sacrifier les justes ; honorer, favoriser, excuser,  les fauteurs de trouble et les barbares ».

La meilleure aide à donner n'est-ce pas celle que l'on s'accorde en priorité à soi-même en apprenant à s'estimer, à se faire respecter, à se remettre en question ? Le « non » d'un père à son fils n'est-il pas le plus grand signe d'amour ?

Avant de simuler gratuitement et de se dissimuler derrière des sentiments hypocrites de « fraternité » et de « tolérance » envers les criminels étrangers, commençons peut-être par nous interroger sur la qualité réelle de nos liens et relations au sein de nos propres familles disloquées, enfants, parents, proches, voisins et collègues !

Marc FALQUET

Député UDC »

 

Des propos qui ne sont pas dénués de sagesse, me semble-t-il. Qu'en pensez-vous ?

 

Pierre Scherb

 

www.pierrescherb.ch

 

22:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

19 octobre 2010

« L'échec de l'Assemblée constituante est certain »

 

Ainsi est intitulé un article de la Tribune de Genève de ce jour, citant des propos de Christian Grobet, chef de file de l'Avivo.

 

Bien entendu, il faut se rappeler que cette formation avait toujours été contre la révision totale de la constitution actuelle, ne voulant pas perdre des « acquis ». Néanmoins, l'Assemblée constituante s'est signalée dès le début de ses travaux par un manque de démocratie patent. Tandis que le peuple avait fait de l'UDC le deuxième groupe de droite et de l'Avivo le deuxième groupe de gauche, la Constituante a été immédiatement dominée par une coalition de quatre partis. Ainsi, les groupes Libéraux & Indépendants, Socialiste pluraliste, Radical Ouverture et les Verts et Associatifs se sont partagés la « Co-présidence », laissant l'UDC sur le carreau (l'Avivo n'ayant pas présenté de candidat). Le même scénario s'est encore produit au moment de l'élection de la commission de rédaction. Les quatre groupes Verts et Associatifs, Radical Ouverture, Socialiste pluraliste et Libéraux & Indépendants s'étant réservés une place respectivement, la dernière place ayant été attribuée à l'Avivo (numériquement plus forte que l'UDC).

 

Ces manipulations d'une majorité « contre nature » d'une partie de la gauche avec une partie de la droite ont fortement hypothéqué le bon fonctionnement de l'Assemblée constituante. Il est donc actuellement difficile de contredire le ténor de l'Avivo. En revanche, il est d'ores et déjà clair qu'un éventuel échec serait le seul fait de l'alliance des quatre groupes qui se moquent de la volonté populaire.

 

Pierre Scherb

 

www.pierrescherb.ch

 

09:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

14 octobre 2010

La France volera-t-elle au secours de Genève ?

 

Genève doit devenir un pôle métropolitain français ! C'est le souhait des habitants du Genevois français et de Saint-Julien. Leur but est d'inscrire dans le projet de loi de réforme des collectivités territoriales qu'une commune de plus de 50'000 habitants (Annemasse) puisse être déclarée pôle métropolitain, lorsqu'elle fait partie d'un ensemble de plus de 450'000 habitants (Genève). A noter que le projet initial prévoyait une commune de 200'000 habitants au moins et qu'un chiffre intermédiaire de 120'000 habitants est proposé à l'assemblée nationale (condition que la région d'Annemasse ne remplirait pas).

 

Un pôle métropolitain est par ailleurs un établissement public, instaurant une coopération renforcée entre territoires urbains, sur la base du volontariat (extrait de l'exposé du projet de loi français).

 

Genève pourrait-elle s'attendre à une meilleure collaboration avec la France voisine, si celle-ci était transformée en pôle métropolitain ? Ce n'est pas sûr. On peut lire sur les blogs de M. Antoine Vieillard qu'un des souhaits principaux derrière cette création est la volonté de parler d'une voix plus ferme avec Genève face à des prétendues violations des accords d'agglomération sur le logement.

 

A suivre avec attention.

 

Pierre Scherb

 

Lien vers mon site pour un conseil juridique.

 

08:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : genève, france |  Facebook | | | |

07 octobre 2010

La Constituante sera-t-elle encore une fois prise en otage par la gauche ?

 

La Constituante est morte, dixit René Longet. Cette appréciation est aussi défendue par « la pleureuse » Cyril Mizrahi, chef de groupe du parti socialiste à la Constituante et grand stratège de blocage de cette assemblée.

 

Pour rappel, à deux reprises déjà, la Constituante a dû arrêter ses « travaux » ; la première fois suite à une défection de la gauche, entrainée par l'Avivo, mouvement opposé au principe même de la Constituante pour ne pas perdre des « acquis », la deuxième fois après une motion d'ordre discutable de Louise Kasser « pour épargner 15'000 F. ». Pourquoi ne pas avoir suivi l'UDC qui s'était opposée à la Constituante justement à cause de ses coûts, entre autres ?

 

Quelle surprise la gauche va-t-elle ainsi encore nous réserver ? En vérité, ses pleurnicheries et autres mouvements de mauvaise humeur ne surprennent pas. La seule surprise serait la reprise de la séance de cette après-midi dans la sérénité pour aboutir à un projet de constitution acceptable par tous les Genevois.

 

Laissons-nous donc surprendre.

 

Pierre Scherb

 

Lien vers mon site en cliquant ici.

 

09:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

05 octobre 2010

Renvoyons les étrangers criminels

 

Les étrangers méritent de vivre en paix tout autant que les Suisses.

Lire la suite

16:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

04 octobre 2010

Constituante : l'échec est la première étape du succès

 

Tout Genevois le sait, pensant à Calvin qui triompha après avoir été chassé de Genève quelque temps auparavant, et Napoléon Hill l'a fomulé ainsi: L'échec est la première étape du succès.

 

La Constituante est donc sur le bon chemin, puisqu'aucun parti n'oserait proclamer aujourd'hui qu'il voterait le projet de nouvelle constitution. Quel projet de nouvelle constitution ? Y a-t-il un nouveau projet ? Bien sûr que non. Il n'y a que quelques idées lancées dans la pâture et qui pourraient être utiles pour écrire ce projet de constitution.

 

L'exclamation de René Longet « La Constituante est morte » ne semble donc être rien d'autre que sa vengeance contre celui qui a osé l'affronter : le constituant Alberto Velasco. Son idée saugrenue de  la dissoudre ne risque pas de relancer un parti au bord de l'implosion. Le vote sur la dissolution aurait lieu en même temps approximativement que le vote sur la nouvelle constitution : Beau résultat.

 

Le citoyen est par ailleurs appelé à s'exprimer lui-même, probablement au début de l'année prochaine, et aurait ainsi l'occasion de diriger la constituante dans la direction qu'il souhaite, n'en déplaise à René Longet et d'autres ténors de partis.

 

Pierre Scherb

 

Lien vers mon site en cliquant ici.

 

09:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : constituante |  Facebook | | | |

29 septembre 2010

Faut-il combattre l'islam ?

 

Oui et non ; c'est selon... Un lecteur attire mon attention sur un projet de combattre l'avancée de l'islam.

 

Je ne crois pas qu'il faille aller aussi loin. L'islam était en fait une religion en recul jusqu'à l'explosion de la « révolution » en Iran (en réalité une révolution suivie d'un putsch). Avec l'échec patent du régime des Ayatollahs, la défaite des mouvements terroristes comme Al Qaida (aucun attentat de taille après ceux du 11 septembre 2001, faisant plus de 3'000 morts, du 11 mars 2004 à Madrid avec 191 morts et du 7 juillet 2005 à Londres avec 56 morts) et l'amélioration de la condition de vie des personnes vivant dans les pays musulmans (comme l'Irak et l'Afghanistan), la fin de la guerre des religions (sunnites contre chiites), l'islam continuera probablement sa réforme vers une religion moderne, acceptant la coexistence avec l'ordre étatique.

 

L'UDC défend une position en accord total avec la liberté de religion ou de conviction. Elle propose ainsi que l'étranger souhaitant s'installer chez nous signe une déclaration dans laquelle elle s'engage à respecter l'ordre juridique suisse et à s'intégrer dans le pays.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

17:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | | |

26 septembre 2010

De l'autre côté de la barrière de rösti

 

40% des Genevois, en accord avec la Suisse alémanique, ont imposé leur volonté lors de la votation de ce week-end. Deux cantons ont refusé le droit de vote aux étrangers.

 

Voici quelques photos d'une des régions de ladite majorité.

 

Muotathal 1.jpgMuotathal 2.jpgMuotathal 3.jpgMuotathal 4.jpgMuotathal 5.jpg

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

21:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

24 septembre 2010

Conseil fédéral : une occasion ratée

 

Elire un gouvernement de cinq femmes ou revenir à la concordance avec deux conseillers fédéraux UDC. Ces deux options se sont présentées à l'Assemblée fédérale, le 22 septembre dernier. Elle a choisi une troisième alternative : aller dans la mauvaise direction !

 

Kurt_Furgler.gifEn élisant pour la première fois deux représentants d'un même canton, l'assemblée fédérale a fait preuve d'un mépris criant de la volonté populaire et du fonctionnement de la Suisse. Ce fait est d'autant plus grave que le canton de Berne, d'où viennent Simonetta Sommaruga et Johann Schneider, était déjà surreprésenté au Conseil fédéral (12 conseillers fédéraux depuis 1848), tandis que le canton de Saint-Gall, canton d'origine de Karin Keller, est sous-représenté depuis longtemps (5 conseillers fédéraux depuis 1848, le dernier étant feu Kurt Furgler qui avait démissionné en 1986).

 

 

 

 

Pour sortir de ce marasme, il n'y a qu'une solution : l'élection du Conseil fédéral par le peuple !

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

23 septembre 2010

Conseil fédéral : la misogynie triomphante

 

Quatre femmes élues au Conseil fédéral ! Journée historique, vraiment ?

 

Keller-Sutter Karin.gifC'est oublier un peu vite l'entorse que l'assemblée générale a faite en élisant deux représentants du même canton, ce dans le seul but d'empêcher l'élection d'une cinquième femme, Mme Karin Keller-Sutter. Une femme intelligente, jolie pour le surplus, capable de faire de l'ombre à plus d'un dans la capitale fédérale. Mais quelle horreur !

 

 

Il est temps que ce triste spectacle cesse et que le Conseil fédéral soit élu par le peuple.

 

Pierre Scherb

www.pierrescherb.ch

 

09:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | |