19 juin 2011

La fête de la musique en quelques photos

 

La 20ème fête de la musique à Genève bat son plein. Et déjà une partie n'en appartient qu'à l'histoire. De quoi alimenter le « Autrefois Genève » de demain.

 

Fête de la musique 2011, 1.jpgFête de la musique 2011, 2.jpg

Fête de la musique 2011, 3.jpgFête de la musique 2011, 4.jpgFête de la musique 2011, 5.jpg

Pierre Scherb

 

17:57 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève |  Facebook | | | |

18 juin 2011

La fête de la musique en public et en privé

 

Avant toute prestation en public, il y a d'innombrables répétitions en privé, ce qui est trop souvent oublié. Pour cela, il n'est plus indispensable de se réunir à plusieurs dans des salles difficiles à trouver. Moyennant un lecteur de CD, il est possible de s'inventer soliste d'un grand groupe.

 

Voici un joli exemple d'un concert privé, une jeune flûtiste interprétant « Love changes everything » de Michael Ball.

 

 

 

Pierre Scherb

 

21:26 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève |  Facebook | | | |

17 juin 2011

La fête de la musique s'annonce belle - sauf pour le temps

 

Comme de coutume, la Fanfare municipale du Petit-Saconnex participera à la Fête, si le temps le permet. Elle jouera à la place du Bourg-de-Four, samedi de 11h à midi. Pour vous donner envie de l'entendre et de la voir, la voici en pleine action dans les rues basses :

 

P6300167.jpg

 

Pierre Scherb

 

20:04 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève, fanfare municipale du petit-saconnex |  Facebook | | | |

04 juin 2011

Constituante : le mythe du peuple qui rejetterait le texte proposé

 

Il ressurgit. Après une période d'accalmie et de travail en paix, les orfraies se réveillent, poussant leurs cris stridents : « La constituante va à l'échec ! C'est sûr et certain ! Il faut l'arrêter avant qu'il ne soit trop tard ! » N'est-il donc pas déjà trop tard, des millions n'ayant pas déjà été dépensés ?

 

Le résultat de la consultation démontre surtout une dissociation entre la population et certains groupes de pression.

 

Prenons par exemple le nucléaire. 53% de l'échantillon « population » et 52% des députés sont en faveur de la nouvelle disposition proposée par la Constituante, tandis que 40% des institutions et associations et 51% des répondants spontanés y sont défavorables.

 

Autre exemple : le logement. Tandis que 75% de l'échantillon « population » et 50% des députés sont favorable au changement proposé, 37% des institutions et associations et 43% des répondants spontanés y sont opposés.

 

Il ne s'agit ici que de deux sujets qui, prétendument, amèneraient les Genevois à refuser l'avant-projet de constitution. Or, la consultation démontre qu'il n'en est rien ! On peut donc en conclure que ce sera aussi le cas des autres « points chauds ».

 

Pierre Scherb

 

09:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : constituante, genève |  Facebook | | | |

31 mai 2011

Le temps du « politiquement correct » est-il révolu ?

 

« Que la racaille de France prenne garde, impunité va cesser! C'est dans des cercueils que nous vous renverrons chez vous! »

 

Ces propos, tenus par un politicien genevois, « d'un goût certes discutable, selon le Ministère public, ne sauraient être perçus comme propres à pousser au meurtre de leurs destinataires ». La plainte pénale de Frédéric Charpié est donc classée.

 

Tout ce qui n'est pas « politiquement correct » ne saurait donc être pénalement répréhensible. D'aucuns peuvent le regretter. Qu'ils ne se trompent pas : ce n'est pas une invitation à l'injure. C'est plutôt un rappel qu'il n'y a pas seulement le droit pénal pour « punir » un comportement inadéquat. Le « politiquement correct » aura donc encore de beaux jours devant lui.

 

Eric Stauffer conclut ainsi, en assumant ses paroles : « Je persiste et signe ».

 

Pierre Scherb

 

11:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : genève, droit pénal |  Facebook | | | |

30 mai 2011

Le livre des martyrs de Jean Crespin

 

Le hasard fait bien les choses, dit-on.

 

Toujours est-il qu'un commentateur m'a invité à faire une recherche pour savoir ce que la littérature européenne disait au XIVème et XVème siècle non seulement des noirs, mais de tous les non-chrétiens. Peu de temps après, je me fais remettre, au gré d'une rencontre, un exemplaire de la brochure « Awake ! » (Réveillez-vous ! périodique des Témoins de Jéhovah), brochure qui contient un article sur le livre de Jean Crespin.

 

Bien entendu, Jean Crespin l'a publié à Genève en 1554, donc à vrai dire après la période recherchée. Il jette néanmoins une lumière sur la façon des Européens « contemporains » d'Ibn Khaldoun de concevoir l'humanité.

 

Jean Crespin s'est rendu à Paris, en 1541, et y a assisté à l'exécution par le feu de Claude Le Painctre. La raison de cette exécution était qu'il avait, selon Crespin, dit la vérité à ses parents et amis. L'auteur a lui-même été accusé d'hérésie, avant de s'enfuir à Strasbourg, puis à Genève.

 

De formation juridique, il y a néanmoins abandonné cette profession pour devenir imprimeur. Il a publié les œuvres de Jean Calvin, Martin Luther, John Knox et Théodore Bèze, et des parties ou la totalité du Nouveau Testament et de la Bible en français, anglais, italien, latin et espagnol. Jean Crespin est lui-même devenu célèbre pour son « Livre des martyrs » dans lequel il mentionne beaucoup de ceux qui ont été exécutés à cause de leur foi entre 1415 et 1554.

 

Pierre Scherb

 

09:21 Publié dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : genève |  Facebook | | | |

18 mai 2011

Connaître et débattre la constitution

 

Pour Knud Aakre, apprendre pratiquement à connaître et débattre la constitution était un des buts très divers de la société qu'il établit. Le prix Nobel de littérature Bjonstjerne Bjornson ne nous apprend pas de combien de membres était composée l'association de son héros (Chemin de fer et cimetière, 1889). En revanche, il décrit que ce but initial fut abandonné au profit d'une « société d'agriculture pour tout le bailliage ».

 

A Genève, l'intérêt de la population pour la constitution n'est guère plus grand que celui des Finlandais du XIX siècle. Cependant, les thèmes pour améliorer la vie des Genevois ne manquent pas. Ainsi, la Tribune de Genève vient de nous apprendre que le canton devrait probablement dépenser 800'000 francs pour remplacer la magistrate Antoinette Stalder à la Cour des comptes. Renoncer au coût élevé d'une élection partielle huit mois avant l'élection générale ne serait pas possible sans changement de constitution.

 

Voilà qui est passionnant ! Sauf que le sujet n'intéresse pas les politiciens outre mesure, au moins ceux de la droite, à l'instar du libéral Renaud Gautier cité par la TdG : « Si je vous faisais la liste de tout ce qui est cher à l'Etat... »

 

Pierre Scherb

 

09:04 Publié dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : genève |  Facebook | | | |

17 mai 2011

Reprendre le fil

 

Après une absence de quelques semaines, me voilà de retour dans la blogosphère. Que de choses se sont passées : Oussama Ben Laden est mort, la Côte d'Ivoire a un nouveau président, Dominique Strauss-Kahn s'est fait arrêter et Genève est devenue de plus en plus verte.

 

Vous avez été nombreux à visiter mon blog même sans nouvelles notes. Hier encore, vous étiez 123 à l'ouvrir. Continuez à le consulter, je vous en serai reconnaissant.

 

Pierre Scherb

 

08:28 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève |  Facebook | | | |

14 mars 2011

La majorité de gauche est fissurée

 

La gauche a perdu sa majorité en Ville de Genève. Il n'est cependant pas sûr que la politique changera pour autant. Pour cela, il faudrait une vraie collaboration à droite, comme il y a eu collaboration à gauche durant plus de 20 ans.

 

Les premières positions entendues de la part de l'Entente ne portent pas à l'optimisme. Malgré sa sérieuse défaite, elle continue à vouloir faire son bonhomme de chemin, comme si rien ne s'était passé. Il y a quelques années, on disait que Genève avait la gauche la plus bête du monde. Nous verrons bientôt si elle a aussi la droite la plus bête du monde.

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

10:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : genève |  Facebook | | | |

13 mars 2011

Merci aux électeurs !

 

La campagne est terminée. Dans quelques heures, nous connaîtrons les élus aux Conseils municipaux.

 

D'ores et déjà, je remercie tous les électeurs qui se sont donnés la peine de voter. J'ai écrit dans mon blog que ce droit était aussi un devoir de civisme, devoir qui n'est cependant aucunement sanctionné. Faire parti de la majorité silencieuse n'est donc pas condamnable en soi.  Cela implique juste que l'on accepte le verdict des urnes sans râler - c'est la voie de la facilité.

 

Quel que soit le résultat, je suis content d'avoir participé à cette campagne. Elle m'aura permis de rencontrer les Genevois, de mieux cerner leurs problèmes, mais aussi les différentes solutions qu'ils proposent (gauche - droite...). L'aventure continuera-elle ? Je le saurai bientôt.

 

Pierre Scherb

 

Lien pour prendre contact : www.pierrescherb.ch

 

12:08 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : genève, udc |  Facebook | | | |